C'est la fin de Requiem. Merci de prendre en compte le sujet dans les news.

 

 Soirée détente !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



☩ ☩

Âge : 28 ans
Messages : 50
Pseudo : Pandaa
Avatar : Ruki [The GazettE]
MessageSujet: Soirée détente !   Lun 23 Jan - 12:39


Le 04 Octobre 2011
Sur msn à 21h30


Hana venait de remettre les deux pieds chez lui après une journée certes trop longue mais agréable ! Pourtant, ces derniers jours, sa concentration avait été mise à rude épreuve avec les révélations de Madara. Cette histoire de cercle de combats de rue lui avait trotté dans la tête sans arrêt et s’aurait été mentir que d’affirmer qu’il avait réussi à faire le point. En plus, depuis deux jours il avait tenu mordicus à être celui qui dormait sur le canapé et autant dire tout de suite que son dos n’appréciait pas tellement l’inconfort de ce dernier.

Mais Hana préférait que les choses aillent de cette façon pour le moment. Et puis le plus dur, ce n’était pas les ressorts un peu grognons du canapé lorsque venait le moment de se coucher. C’était l’odeur dont était emprunt l’oreiller et la couette. Le parfum musqué de Madara, celui épicé de sa peau… Il n’avait pas vraiment honte d’admettre que ses rêves étaient pour le moins inspirés de ces souvenirs olfactifs. Madara avait peuplé tous ses rêves et rarement de façon très chaste. Pour autant, depuis deux jours donc que leur grande conversation avait eu lieu dans la cuisine, Madara et Hana n’avaient pas réellement su se retrouver pour parler. Hana avait de fait décidé de prendre le taureau par les cornes et bientôt, il irait proposer à son ex copain un restaurant ou… Un truc… Il ne savait juste pas quoi.

Toujours est-il que pour en revenir à sa journée, un défilé avait demandé toute son attention. Hana avait passé sa journée les mains dans les poudres de différentes couleurs, avec les crayons, les crèmes, les mascaras… Il avait tant piétiné toute la journée que ses pieds lui en faisaient mal au moment de s’arrêter. Mais c’était le genre de journée qui vous regonflait malgré tout non ? Une journée qui ne laissait que trop peu de place aux pensées trop difficile. Et où finalement, Hana avait fait ce qu’il aimait. Alors pourquoi se plaindre ?

Quand ça avait été finit, Hana n’était pas rentré chez lui immédiatement. Il était allé se faire un peu de shopping parce que c’est bien connu : ça remonte le moral ! Alors voilà qu’il avait fureté à droite ou à gauche, essayant des dizaines de vêtements ou de paires de chaussures… ! Il avait même finit par jeter son dévolu sur une petite paire de bottines en daim et sur un manteau dans les mêmes teintes caramel bordé d’une fine fourrure synthétique !

Ainsi donc, quand il avait franchit le pas de son appartement, la première chose qu’Hana avait fait, outre allumer la lumière de l’entrée et de jeter ses clefs sur le meuble, ça avait été d’appeler Madara à travers tout l’appartement pour savoir s’il était là et s’il allait pouvoir lui faire un rapide défilé histoire de lui montrer ses nouveaux achats ! Hélas, il n’y avait eu que le silence pour lui répondre et Hana avait affiché une petite moue boudeuse avant d’aller néanmoins poser ses sacs dans sa chambre. Enfin… Celle de Madara en ce moment quoi.

Il avait laissé tomber sur le lit son manteau, avait laissé ses chaussures traîner au pied du lit et en fait, tous ses vêtements étaient à présent éparpillé sur le lit alors qu’Hana avait opté pour l’option « confort » !

Hana avait récupéré un sous vêtement dans un tiroir et puis il avait attrapé un t-shirt qui traînait de Madara, l’enfilant. Il était trop grand pour lui évidemment, lui tombant à demi sur une épaule et lui arrivant à mi-cuisse mais il était l’image même de ce « confort » dont Hana avait besoin de se draper ce soir.

Et puis finalement, laissant en bazar pour le moment en se promettant de ranger « plus tard », ou en tout cas « avant que Madara ne rentre », Hana était revenu au salon. Il avait récupéré l’oreiller et la couette pour les jeter sur le canapé avant de s’y laisser tomber et son portable jusque là posé sur la table basse avait finit sur ses genoux. Rapidement, il avait été mit sous tension et avec le réflexe de l’habitude, Hana avait immédiatement allumé son MSN.

« Le Roi des poissons ». C’était peut être pas du très grand style mais c’était venu d’une plaisanterie un beau jour et puis c’était resté. Ca le faisait même encore rire de fait. Son avatar représentait une portion d’océan où une multitude de poissons colorés nageaient et rapidement, par habitude toujours, Hana passe en « absent ».

Dans sa liste de contacts, il y en avait tout un tas d’avatar barrés, signe d’un blocage pour une raison X ou Y. Il y avait parmi eux des amis proches mais Hana était plutôt du genre à ne pas se compliquer la vie : quand il n’avait pas envie de parler à quelqu’un tout de suite, hop, bloqué. De toute façon, il finissait toujours par les réhabiliter, ce n’était pas de la méchanceté et il était de notoriété publique qu’Hana agissait de cette façon.

Bref… Le maquilleur se passe une main dans sa tignasse blonde tout en observant la liste de connecté. Et il y en a un qui retient son attention !

Celui là, Hana le connaissait d’un forum. Ca faisait quelques semaines maintenant qu’ils bavardaient et ils s’étaient rencontrés sur un forum de manière tout à fait fortuite. Ca faisait un moment que le blond cherchait un cours de danse en cours du soir. Ca le motivait vraiiiiment mais comme il était plutôt difficile, il n’avait pas encore vraiment jeté son dévolu sur un endroit en particulier. Ses recherches sur internet l’avait emmenés en digression et c’est ainsi qu’il se retrouvait souvent sur des sites et des forums sans rapport. Et puis la curiosité aidant…

Enfin voilà, il avait rencontré ce type là de cette manière et le contact était passé de façon quasi immédiate. Pour autant, il ne connaissait ni son vrai prénom, ni même son vrai visage. Leur relation était purement virtuelle ! La joie du XXIème siècle !

Hana ouvre sans attendre la fenêtre de discussion pour commencer en douceur :

Le Roi des poissons dit :
Hello !

Il laisse passer une courte seconde avant de recommencer :

Le Roi des poissons dit :
La journée a été looooooooongue ! >.<

Le Roi des poissons dit :
J’ai tellement mal aux pieds là si tu savais ! Mais j’ai fait du shopping, ça claque trop =D

Le Roi des poissons dit :
Ca va toi ?^^

Le regard brun d’Hana se relève sur le salon et après une minute, il repose son ordinateur sur la table basse, rejoignant la cuisine. Là, il ouvre le frigo, se penchant sur ce qu’il contient… Puis le referme pour aller fouiner dans un placard… Qu’il referme également pour revenir au frigo, comme si le contenu avait pu changer dans l’espace de 30 secondes et il y récupère finalement un yaourt. Une petite cuillère dans un tiroir et voilà qu’Hana est à nouveau devant son ordinateur, racontant un peu sa vie :

Le Roi des poissons dit :
J’ai été me chercher un yaourt. Qu’est ce que je kifferais avoir un bon beignet de banane ou bien une religieuse au café ou un truc du genre…

Le Roi des poissons dit :
Me fait penser que j’ai la flemme de préparer à bouffer…

Le Roi des poissons dit :
Pizza ? =D


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Soirée détente !   Lun 23 Jan - 21:59


La journée a été longue, très longue. Depuis l’ouverture de la boutique, ça ne marche pas vraiment comme il le voulait… Il ne sait pas pourquoi, mais il a l’impression que les Tokyoïtes ne sont pas très friand des souvenirs morbides…car il faut tout de même avouer qu’avoir un animal mort chez soi n’est pas des plus réjouissant ! Mais chacun aime ce qu’il veut, et parfois, c’est ce qui donne tout son charme à une décoration ! Il soupire, il ne comprend vraiment pas ! Haru, son ami imaginaire n’est pas non plus capable de lui répondre, ils se disent tous les deux qu’il est possible que les gens ne connaissent pas la taxidermie. Il préfère se rassurer, mais heureusement qu’il a tout de même quelques commandes pour réussir à vivre convenablement. Pour preuve, grâce à l’argent de ses premières ventes il a pu investir dans l’achat d’un ordinateur. Il n’a jamais eu l’occasion dans le passé de toucher et approcher de ce genre d’appareil, ce qui est compréhensible tout de même, comment aurait-il pu après tout ? L’impossible devient rarement possible.

C’est grâce à cela qu’il découvrit le monde d’internet, des sites web, des sites pornos….Le choc lorsqu’il découvrit ça ! A part quelques scènes à la télévision, il n’a jamais vraiment pris contact avec ça, ce monde et c’est choquant pour une vrai première fois ! Il trouve ça assez spécial, il se demande même si c’est si plaisant que ce que les « acteurs » laissent montrer. C’est exagéré sur ces sites, mais il ne le sait pas et il a du mal à s’imaginer faire ce genre de choses !! Il en a parlé à Haru qui l’a tout de suite réprimandé, qu’il ne voulait jamais voir Kazuhiro pratiquer cette activité, que ce n’était pas pour un garçon comme lui, qu’il perdrait toute humanité en faisant cela et qu’il risquerait de changer du tout au tout ! Il faut avouer que Kazu est sceptique, mais après tout, peut-être qu’Haru à raison … Quelqu’un lui fera peut-être, certainement changé d’avis un jour, en tout cas, personnellement, je l’espère bien, mais on ne me demande pas mon avis…

Pour en revenir au sujet… il découvrit ainsi les forums, ce qu’il trouva fort intéressant, de pouvoir discuter ainsi avec des personnes, inconnues, sur des sujets divers et variés. C’est ainsi qu’il se mit à msn. Grâce à ce programme il peut discuter, en privé avec des personnes inconnues. Assez étrange n’est-ce pas ?

19h30, il est temps de fermer la boutique, il continuera son œuvre sur ce chat demain. Avec l’aide précieuse d’Haru il va ranger tout son petit matériel et il y en a vraiment énormément… Il nettoiera correctement son établie, son poste de travail, car les tâches de sang persistantes sont les pires ! Puis une fois la porte verrouillé, il montra à l’étage, chez lui, dans son petit studio. Il est tellement heureux de vivre ici, cette liberté est une vraie… jouissance ! Oui, c’est le cas de le dire, ne soyez pas choqués. Il se dirige vers la salle de bain, en profitant pour retirer ses vêtements sur le trajet, les jetant à droite à gauche, remettant plus de bordel qu’il n’y en a déjà…Ah, le bordel… heureusement que personne ne vient ici, sinon il ne passerait même pas la porte, car c’est tout simplement impossible! Enjambé trop de tas d’objets divers est très dangereux et il risquerait d’y avoir un accident à coup sûr ! Mais peu importe, il n’a plus d’obligation de faire des tâches ménagères maintenant ! Alors il n’en a rien à faire ! Bref, il se délasse durant une bonne demi-heure sous une eau bouillante, ses cheveux mouillés brouillant ses yeux comme un rideau sombre. Ce sera Haru qui lui rappellera qu’il est temps de sortir, ce qui fait râler Kazuhiro qui adore les douches !

« Haru… tu m’agaces ! Les douches sont trop courtes avec toi ! »

Evidemment, ils vont se chamailler, oui, chamailler parce qu’ils ne se disputent que très rarement, autrement, Kazu se sent vraiment très mal, il pense que Haru va le quitter pour lui avoir parlé ainsi, alors que ce petit fantôme ne le quittera jamais puisqu’il est le miroir de son âme. Et il se sent ainsi pendant des jours et des jours. Emmitouflé dans son peignoir il ira allumer son ordinateur, comme certains soirs, il va passer sa soirée dessus et il a envie de parler avec une certaine personne ce soir, ils n’ont pas discutés hier, alors ça fait tout de même longtemps, il est temps de se rattraper. Le Roi des Poissons…. Nan, il n’est pas fou ! C’est simplement le nom de cette personne, de cet homme, car c’est la seule chose qu’il connait sur lui, que c’est un homme, il ne sait rien d’autre et il ne sert à rien d’en savoir plus après tout ! Cette relation virtuelle est assez agréable, c’est la premières fois qu’il ressent cela alors il ne compte pas arrêter de discuter avec lui !

Hop, il allume la télévision, ça permettra d’avoir un petit fond sonore car il n’aime pas plus que ça le silence, ça le rassure d’entendre quelque chose, il se sent…moins seul certainement. Il se dirige ainsi vers le canapé et pose son ordinateur sur ses genoux, car pour que ce soit plus pratique, il a investi dans un portable, c’est ce qu’il y a de mieux, du moins c’est ce que le vendeur lui a assuré et puis selon ses dires, tout le monde a un ordinateur portable, c’est presque obligatoire… Bref.

Direction msn ! Mince, c’est quoi son mot de passe déjà… Nan, étonnement il n’a pas enregistré son mot de passe parce qu’il le change tous les trois jours en fait, par sécurité… On ne sait jamais, quelqu’un pourrait l’infiltré ! C’est ce qu’il a lu sur un forum et depuis il a pris cette habitude. Ce n’est pas très malin mais il n’y peut rien… Il fera tous les mots de passe dont il se souvient jusqu’à tomber sur le bon. Evidemment, il y parviendra.
Kazuhiro cherche parmi ses contacts, qui sont nombreux, mais avec qui il ne parle absolument pas… ce fameux « Le Roi des Poissons », et le trouve directement ! Il est le premier dans la liste…Mais il n’a pas le temps d’ouvrir la fenêtre qu’elle s’ouvre d’elle-même, ce qui le fait sourire, car décidément, il est plus rapide que lui, à chaque fois…

Le Roi des poissons dit :
Hello

Le Roi des poissons dit :
La journée a été looooooooongue ! >.<

Le Roi des poissons dit :
J’ai tellement mal aux pieds là si tu savais ! Mais j’ai fait du shopping, ça claque trop =D

Le Roi des poissons dit :
Ca va toi ?^^

Animals morts dit :
Arrête de faire ça, tu m’agaces ! Toujours à arriver devant moi !

Il lui dit à chaque fois, ça le frustre un peu de se faire devancer, il aime être le premier !

Animals morts dit :
Hum, tu ferais moins de shopping peut-être que tes pieds iraient mieux ! Je ne te plaindrais pas =P J’espère que t’as rien trouvé ! =P

En parlant comme ça de nourriture, il est en train de se dire qu’il commence à avoir faim. Il prend le téléphone et compose un numéro qu’il connait par cœur car il a tendance à utiliser régulièrement ce service… Il sait cuisiner mais il y a des jours où après une longue journée de boulot, il n’a pas envie de se mettre derrière les fourneaux alors il se simplifie la vie et appel un livreur de pizza… Haru le réprimande, encore… cette nourriture n’est pas bonne pour lui s’il en abuse trop ! M’en fiche, Kazu est un grand garçon !

Animals morts dit :
Mon pauvre, tu es à la masse… la mienne arrive dans 5 minutes ! Si tu veux, je t’enverrais une photo, tu pourras lécher ton écran comme ça ! Niark niark niark ! J’ai envie de dépecer un chien, ça fait longtemps que je n’ai plus fait de chien… t’en aurais pas un toi ? >_<

Il est au courant qu’il est taxidermiste évidemment.


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 28 ans
Messages : 50
Pseudo : Pandaa
Avatar : Ruki [The GazettE]
MessageSujet: Re: Soirée détente !   Ven 27 Jan - 17:05



Animals morts dit :
Arrête de faire ça, tu m’agaces ! Toujours à arriver devant moi !

Hana observe l’écran avant de pousser un petit soupire. Oui oui oui… Il oubliait à chaque fois. Son correspondant pouvait être salement caractériel pour des détails parfois. Mais c’était aussi un peu ce qui faisait son charme sans doute.

Le blond se pose convenablement en tailleur au milieu des couvertures, s’aidant de ces dernières pour couvrir un peu ses cuisses nues. L’opercule de plastique de son yaourt est déchirée puis posée sur la petite table basse. La cuillère vient plonger dans le contenu onctueux et Hana a un petit gémissement de dépit. Il se donnait toujours bonne conscience en achetant des yaourts natures… Mais il n’aimait pas ça et généralement, il finissait par y ajouter du chocolat en poudre, de la confiture, du sirop aromatisé… N’importe quoi qui donne du goût et qui soit sucré quoi ! Il avait des papilles, pourquoi est ce qu’il devrait les gâcher en yaourt nature… ?

Sauf que là, il a la flemme de se relever… Alors contre « mauvaise fortune, bon cœur ». C'est-à-dire qu’il fera honneur au dessert quand même. Même si nature, ça n’a pas de goût. Ca devient même dégeux. Bref…

« Animals morts ». La faute était spéciale n’est ce pas ? Et comme son correspondant ne l’avait pas écrit en japonais, ça sautait grave aux yeux (sinon en japonais on verrait pas donc me suis permise). Mais Hana préférait encore l’appeler « Ani » du coup. C’était sans aucun doute plus mignon que le réel pseudonyme et ça faisait tout de suite moins craignos quand il racontait à Madara ou à un copain un truc qu’Ani lui avait dit. Parce que ouais, ça jette un froide de commencer sa phrase par « Animals morts m’a dit que… ».

Animals morts dit :
Hum, tu ferais moins de shopping peut-être que tes pieds iraient mieux ! Je ne te plaindrais pas =P J’espère que t’as rien trouvé ! =P

La sympathie à l’état brute n’est ce pas. A se demander pourquoi Hana s’évertuait à lui parler encore, lui qui savait être si caractériel et sanguin. Mais peu importe… Pour être honnête, comme n’importe quel autre contact, il arrivait qu’Ani soit bloqué. C'est-à-dire que ce type était bizarre, voir parfois franchement flippant. Et la façon que Madara avait de temps en temps de le mettre en garde n’aidait pas vraiment le maquilleur à se détendre.

En tout cas, parce qu’il avait sa petite fierté mine de rien, Hana repose son yaourt dans un repli de la couverture, cuillère fichée dans le pot en angle droit. Ses doigts reviennent se poser sur les touches et après un petit instant, il pianote rapidement :

Le Roi des poissons dit :
Hé bien en fait si, j’ai trouvé. Un manteau et une paire de soulier. Et puis ce n’est pas de marcher qui fait si mal, c’est de piétiner au travail. Il y avait un défilé important aujourd’hui.

Parce que bon : aucune raison de cacher son métier hein. Ani avait peut être l’air d’un psychopathe mais même Hannibal Lecteur (oui, un autre « Ani ») ne trouvait pas ses victimes avec aussi peu de renseignements, si ? Et puis au pire quoi ? Il habitait avec son ex copain qui faisait des combats illégaux ! C’était super dissuasif ça non ??

Animals morts dit :
Mon pauvre, tu es à la masse… la mienne arrive dans 5 minutes ! Si tu veux, je t’enverrais une photo, tu pourras lécher ton écran comme ça ! Niark niark niark !

Les grands esprits se rencontrent parfois… Et si Hana n’était pas tout à fait certain de vouloir qu’on compare son esprit à celui de son correspondant informatique, il fallait reconnaître qu’il était beaucoup plus facile de l’amadouer quand il était question de bouffe. De fait :

Le Roi des poissons dit :
Je sais pas, je vais peut être appeler voir si mon colocataire rentre bientôt, je me damnerais pour sa cuisine là.

Sur ce, son regard se pose sur son cellulaire abandonné pas loin. En fait c’était un peu difficile de parler avec Madara de visu dernièrement alors par téléphone, il avait seulement peur que ce soit pire. Madara était gêné, maladroit… En fait, il ressemblait plus que jamais à l’homme dont il était tombé amoureux et qu’il avait poursuivit de ses assiduités de manière ténue.

Hana saisit finalement son téléphone, cherchant le numéro de Madara pour lui envoyer un texto. Et il n’a pas le temps d’y écrire plus de quelques mots qu’à l’écran, Ani attire à nouveau son attention. Heureusement qu’il n’est pas encore en train d’ingurgiter son yaourt parce qu’assurément, ce dernier lui serait repassé par le nez tout de go…

Animals morts dit :
J’ai envie de dépecer un chien, ça fait longtemps que je n’ai plus fait de chien… t’en aurais pas un toi ? >_<

Hana n’était pas sans savoir quel était le métier d’Ani… Mais disons que c’était un aspect de sa personnalité qui ne le rendait pas très très curieux. Peut être que le blond n’avait pas d’animaux mais ce n’était pas pour autant qu’il était insensible à leur sort et en fait, voir un animal empaillé lui faisait toujours un peu froid dans le dos.

Comme beaucoup, il avait toujours l’impression que ces petites billes de verre qui leur servaient d’yeux le suivait partout, comme encore vivantes. Et pourtant, y avait rien de plus inanimé que du verre oui… Mais Hana ne parvenait pas bien à comprendre comment on pouvait décider de mettre ainsi son chat, son chien ou son écureuil volant sur la table du salon ou sur le buffet quoi. A ce rythme, pourquoi ne pas faire empailler notre proche disparu hein… ? Et pitié, si ça existait : il ne voulait pas savoir.

Le Roi des poissons dit :
Désolé, j’ai épuisé mon stock d’animaux morts…

Et puis curiosité un peu morbide sans doute mais curiosité quand même, Hana repose le cellulaire sans envoyer son texto pour s’enquérir :

Le Roi des poissons dit :
C’est quoi l’animal le plus incongru que tu t’es retrouvé à empailler ?

Des trucs exotiques ? Marins ? Minuscules ? Enormes ? Où est ce qu’on pouvait mettre ces trucs ? Y avait vraiment des gens qui trouvaient que c’était du plus bel effet ? Lui ça lui coupait un peu l’appétit et d’ailleurs, son yaourt déjà sans goût lui faisait encore moins envie. Pourtant, il devait rester genre de cuillère hein…

Le Roi des poissons dit :
Il y a des gens qui prennent des dispositions alors que leurs animaux sont encore vivants ? Genre comme nous on irait aux pompes funèbres régler tout l’administratif en prévision de notre décès ?

Il y a un blanc… Hana hésite pour une autre question qui lui brûlait les lèvres… Ou le cas présent, les doigts. Finalement il se lance :

Le Roi des poissons dit :
Qu’est ce que tu fais de tout ce que tu ne garde pas ? Tu sais… L’intérieur des bêtes… Les yeux… Ce genre de truc… Tu les mets tel quel à la poubelle… ? Y a jamais personne qui t’a prit pour un serial killer en puissance ?

Lui il aurait appelé les flics depuis belles lurettes s’il avait vu un truc du genre hein… E tout cas, Hana était aussi curieux qu’il n’avait en réalité pas vraiment envie de savoir. A ce qu’il en savait, Ani était assez bizarre pour lui sortir un truc aussi monstrueux que « je les mange ». D’ailleurs, rien que d’y penser, Hana a un petit haut le cœur.

Le Roi des poissons dit :
Finalement, la pizza attendra. J’ai un peu mal au cœur là…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Soirée détente !   Sam 28 Jan - 17:22


Ani, cette manière de l’appeler lui plait assez en réalité, puis il pense que se doit être plus facile à écrire pour son correspondant. Bref, il ne se pose pas de question. Pour lui, Le roi des poissons lui suffit, il ne l’appelle pas vraiment quand ils discutent, enfin, par moment, il a le droit à un « Hey ! », il comprend parfaitement qu’il lui parle et après tout il n’y a que lui derrière l’écran !

Le Roi des poissons dit :
Hé bien en fait si, j’ai trouvé. Un manteau et une paire de soulier. Et puis ce n’est pas de marcher qui fait si mal, c’est de piétiner au travail. Il y avait un défilé important aujourd’hui.

Sourit un peu, il comprend bien, et se doute qu’il l’a trouvé par forcément très sympathique… Mais il n’est pas méchant, Kazuhiro, il a souvent des mots qui sont assez brute. Il n’en fait pas exprès… Après avoir vécu avec un homme, son géniteur, aux paroles froides, cassantes, sèches et blessantes, il lui arrive d’avoir un semblant du même langage… Mais il déteste ça ! Il veut être différent, il ne veut aucun liens avec cet homme, aucun liens avec cette famille ! Il n’a pas de famille, il n’en a jamais eu, il est… né par magie ! Oui, c’est ridicule de dire ça… Il n’est pas bête au point d’y croire, mais il ne veut plus penser à toutes ces années de souffrance ! Pourtant, la nuit… durant son sommeil, les rêves viennent lui jouer des tours, toujours, rare sont les nuits où tous se passe bien…

Il secoue sa tête pour remettre ses idées en place, il vient d’avoir une absence d’au moins 5 minutes à penser à tout ça !

Animals morts dit :
Vraiment ? Et bien tant mieux, tu n’as pas fait les magasins pour rien ! Je déteste ça moi…Fais-toi un bain de pied !

Les bains de pieds sont les meilleurs amis de la douleur ! Bien chaud, presque bouillant, même à en crier quand on plonge les pieds dedans, mais une fois le calvaire passé… c’est tellement bon ! Passant toutes ses journées debout, sauf à de rares moments, Kazuhiro prend soin de s’en faire tous les soirs, après la douche, mais là, tout de suite, il ne veut pas se relever pour aller chercher son appareil, qui en plus fait des bulles et le masse ! Ah, quel plaisir…Pourtant, il ne va pas avoir le choix et va devoir se lever car la sonnette retentie. Il semblerait que le livreur soit arrivé, un peu plus en retard que d’habitude. Il se lève, toujours en peignoir et ira ouvrir la porte. Sans un mot il prend la pizza et paie le livreur, et referme la porte sans même un merci, ce qui va faire râler Haru. La politesse…. Il est poli, mais quand quelque chose le contrarie, il reste totalement silencieux, comme ici. Le fait que le livreur ai trois minutes de retard ne lui plait absolument pas et à cause de cela, il n’a pas eu de pourboire, ça lui apprendra…

Peu importe ! Il retournera à son ordinateur et commencera à manger en lisant la réponse du petit poisson.

Le Roi des poissons dit :
Désolé, j’ai épuisé mon stock d’animaux morts…

Quel humour, parfois, il se demande s’il ne l’agace pas un peu, ou plutôt, s’il ne lui fait pas peur… La Taxidermie n’a rien de très attirant pour un bon nombre de personne. Beaucoup pensent qu’il n’y a que les personnes… fêlés qui pratiquent cette activité, ce qui est totalement idiot quand on y pense. Regardons Hana, il aime le maquillage nan ? Il maquille par plaisir, du moins je suppose, alors pourquoi Kazuhiro ne pourrait pas aimer, tout simplement immortaliser des animaux qui sont dans le cœur des gens ! Il n’y a rien de bizarre, tout le monde à sa propre passion… et la sienne est la taxidermie… Certes, ce n’est pas ce qu’il y a de plus courant ! Mais ce n’est qu’un métier comme un autre, un métier noble quand on y pense, d’un certain point de vue tout de même…

Le Roi des poissons dit :
C’est quoi l’animal le plus incongru que tu t’es retrouvé à empailler ?

Il ne peut pas s’empêcher de rire à cette question, si bien qu’Haru s’approche et vient lire par-dessus son épaule, en soupirant sans se cacher dans l’oreille de son ami. Kazu pose donc son regard sur lui, histoire de dire, qu’est-ce qu’il y a encore ? Haru soupire une nouvelle fois et retourne dans son coin tout simplement. Il a toujours été un peu jaloux, de tout et n’importe quoi, mais c’est son Haru, et il l’aime ! Alors tout ce passe toujours à merveille…

Animals morts dit :
Je n’empaille pas depuis tellement d’années pour avoir eu l’occasion de créer une drôle de bestiole… Mais le plus magnifique que j’ai pu faire et qui m’a pris des semaines est un tigre de Sibérie, j’aurais tellement aimé le garder plus longtemps…

Il bug un instant à cause de ça, se remémorant le plaisir qu’il a pris à ce moment. Il se souviendra toujours de cette œuvre, ce n’est pas toujours qu’il a l’occasion de travailler sur ce genre de création après tout. Puis il repose ses yeux sur l’écran, il a vraiment beaucoup de questions ce soir.

Animals morts dit :
Pourquoi toutes ces questions ? Tu veux que je t’initie au métier ?=P

Bien évidemment, il n’est pas sérieux, il a compris qu’il n’aime pas ça, que ça l’intrigue, mais qu’il ne supporterait absolument pas de voir ces animaux morts, vidés de leur sang, éviscérés… Il risquerait de tourner de l’œil, ça ne fait aucun doute ! Est-ce que je me trompe ?

Animals morts dit :
Bien sûr ! Quand les animaux commencent à tomber malade, où qu’ils sont trop vieux, certaines personnes viennent me voir pour se renseigner sur les prix, mes techniques, pour savoir s’ils peuvent garder éternellement leur compagnon… Tu trouves ça étrange ? Après tout, nous le faisons bien pour des humains, alors pourquoi pas pour des animaux ! Ils sont comme nous, tu ne crois pas ?!

Serial killer ? Nan ! Je ne suis pas un serial killer, tu penses que je le suis ? Tu as peur de moi ?!

Tu aimerais que je te réponde que je les mange ? =P Nan, jamais je ferais ça, je ne suis pas aussi timbré ! Même si tu penses que je le suis =P J’ai des poubelles spéciales pour ça, comme dans les hôpitaux, mais pour certaines personnes, je mets les viscères et les yeux dans une urne, qu’ils conservent, comme en Egypte…


Il pense d’ailleurs qu’il va devoir remplir son stock, les urnes partent assez vite, car il arrive que des gens entrent dans la boutique, pour avoir vu les urnes dans la vitrine, alors ils veulent en acheter une qui leur servira pour les cendres d’un défunt. Car ce sont les mêmes qu’il utilise, pourquoi faire une différence ? Je vous le demande.

Animals morts dit :
Tu veux que je t’envoie des photos ?!







Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 28 ans
Messages : 50
Pseudo : Pandaa
Avatar : Ruki [The GazettE]
MessageSujet: Re: Soirée détente !   Ven 3 Fév - 12:30


Spoiler:
 


Animals morts dit :
Vraiment ? Et bien tant mieux, tu n’as pas fait les magasins pour rien ! Je déteste ça moi…Fais-toi un bain de pied !

Hana a… Un vague regard pour ses pieds, faisant bouger ses orteils endoloris d’avoir passé la journée compressés dans une petite paire de soulier certes confortables mais pas non plus suffisamment pour en sortir sans aucunes séquelles. Un bain de pieds… ? En fait il n’y avait pas songé mais l’idée lui semblait séduisante.

Bon ok, là il était complètement en flemme et maintenant que la couverture commençait à garder un peu de sa chaleur pour la lui rendre, l’idée de se lever ne lui semblait pas particulièrement attrayante. Et puis il avait son yaourt… Et Ani aussi. Ani qui se faisait un peu plus amical, sortant de cette bulle grognonne qu’il avait eu juste avant.

Le Roi des poissons dit :
Peut être… J’irais voir à la pharmacie demain en revenant du boulot histoire d’acheter un truc à mettre dans l’eau.

Parce que quitte à utiliser cette solution, autant le faire bien n’est ce pas ? Hana n’était jamais malade… Mais lorsqu’il l’était, il agissait vraiment comme un enfant quoi. Il se plaignait, réclamait l’attention du monde entier, pensait presque qu’il devait se faire hospitaliser parce que c’était forcément très grave… Alors le moindre rhume c’était toute une épreuve pour lui et encore plus pour son entourage !

Animals morts dit :
Je n’empaille pas depuis tellement d’années pour avoir eu l’occasion de créer une drôle de bestiole… Mais le plus magnifique que j’ai pu faire et qui m’a pris des semaines est un tigre de Sibérie, j’aurais tellement aimé le garder plus longtemps…

Hana a un petit « wow » à voix haute en lisant ce passage. Rapidement, il ouvre une fenêtre internet, lançant une recherche d’image sur le « tigre de Sibérie ». Et en fait, le visuel en jetait autant que le nom quoi. Tout de suite, dans la tête du blond, la taxidermie avait un côté plus classe que l’aspect « chien écrasé sur le bord de la route ». Vrai qu’avoir ce type de gros animal majestueux chez soit devait déjà plus en jeter… Mais c’était un coup à se faire des frayeurs tout seul la nuit que de le croiser au détour d’un couloir non… ?

La fenêtre msn d’Ani se remet à clignoter. Dieu merci, Hana avait depuis longtemps retiré le « toudoudou » intempestif de sa messagerie. C'est-à-dire qu’il lui arrivait parfois de discuter avec six ou sept personnes en même temps alors rapidement, ce son devenait une litanie particulièrement pénible…

Quoi qu’il en soit, Hana revient donc cliquer sur la fenêtre de son compagnon qui avec humour –sans doute- lui demande s’il souhaitait être initié au métier de taxidermiste. Le pire c’est que l’espace d’une toute petite seconde, Hana se pose réellement la question avant de reconnecter avec la réalité !

Le Roi des poissons dit :
Non, c’est vraiment pas fait pour moi.

Ani, pour sa part, continu sur sa lancée, lui expliquant ses « raisons », en quelque sorte, de faire le métier qu’il fait. Disons que pour lui, ces fameuses raisons étaient pour le moins discutable. C’était vraiment qu’on embaumait parfois –souvent- les morts. Mais personne ne les entreposait sur son buffet non plus quoi. Au maximum, certaines personnes aux envies douteuses (à son avis) exposaient une urne funéraire sur le dessus de leur cheminée. Et c’était déjà bien assez à son goût pour être écœuré…

Il lui demande ensuite s’il a peur de lui… Et Hana marque un temps de réflexion avant de revenir pianoter sur son clavier.

Le Roi des poissons dit :
Non, parce qu’on se connait que sur internet et que le contact passe bien. Disons que dans la situation actuelle, je suis juste parfois curieux sans doute. De toute façon, on ne connait jamais aussi bien les gens qu’on le croit. Moi j’ai vécu avec quelqu’un pendant plusieurs années et j’ai apprit seulement il y a quelques jours qu’il avait une « autre vie » en quelque sorte.

Et ça le rend amer un moment alors qu’Hana revient prendre son yaourt jusque là abandonné, enfournant d’assez grandes cuillères entre ses lèvres rondes pour en finir rapidement.

Ani est passé à autre chose pour sa part, lui expliquant où allaient les « déchets » des animaux qu’il traitait. C’était un peu déroutant de lire ces histoires de viscères et tout… Et ça le fait un peu grimacer alors qu’il en a une brève image mentale probablement très déformée. C'est-à-dire que, excusez le du peu, Hana n’avait jamais réellement vu à quoi ça pouvait bien ressembler. Et en fait, pour être honnête, c’était une expérience dont il se passerait très bien jusqu’à probablement la fin de ses jours.

Animals morts dit :
Tu veux que je t’envoie des photos ?!

Ha hé bien… Voilà qu’Ani fait écho à ses pensées. Sauf qu’Hana reste un peu tout bête devant son écran, se demandant si son compagnon comptait lui envoyer des photos de ses « œuvres » ou bien des viscères… Ou des poubelles les contenant vu que c’était ce dont ils parlaient juste avant. Du coup, après une seconde de battement, il recadre :

Le Roi des poissons dit :
Des photos de tes travaux finit ? Oui ok.

Voilà, pas de viscères, rien du genre, c’était mieux ! De toute façon, si Ani avait des photos de ce genre de truc, là ouais, il le ferait sérieusement flipper.

Le Roi des poissons dit :
Au fond on fait « un peu » la même chose. Sauf que moi je le fais sur des êtres humains vivants.

Oui en fait… Dit comme ça, ça n’avait pas du tout l’air d’être la même chose. Enfin peu importe, Hana s’était comprit et dans l’état actuel des choses, c’était l’essentiel. Enfin pour lui quoi.

Le Roi des poissons dit :
Dis… Tu m’as jamais parlé de ce que tu faisais pour te détendre le weekend ou après le travail…

C’est vrai ça… Pour ce qu’il en savait, Ani était Tokyoïte. Du moins, il avait cru le comprendre. Donc il n’était pas perdu au milieu de la pampa quoi ! Ce qui signifiait qu’il avait à porté de main tout un tas de loisirs différent. Y en avait-il un qui avait sa préférence ?

Le Roi des poissons dit :
Tu fais quoi ? Cinéma ? Boîte de nuit ? Restaurant entre copains ? Du sport ? Parce que ça doit être un peu déprimant de rester avec des animaux empaillés tout le temps non ?

Hana relâche son clavier une minute pour aller saisir sa télécommande histoire de mettre la télévision en fond de tâche. Ce sont les infos et on parle d’un corps retrouvé mutilé. C’était pas le troisième qu’ils retrouvaient… ?

Le Roi des poissons dit :
Beurk… Tu as vu les infos ? Ils ont encore retrouvé un type mutilé. Je me demande quel genre d’animal peut faire ça ? En tout cas, c’est effrayant de songer qu’elle est dans les rues de Tôkyô et que personne ne l’a vraiment vu…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Soirée détente !   Dim 5 Fév - 17:50


Spoiler:
 

Ce travail n'est pas fait pour lui ? Kazuhiro se demande si on est vraiment prédestiné à faire tel ou tel travail. Lui ça lui est tombé dessus comme ça, sans prévenir et c'est de cette façon qu'il s'est adapté et qu'il est devenu Taxidermiste. Ce fut quand même très compliqué, pour un enfant de 16 ans, l'initié à cette pratique n'est pas du plus commun et des plus simples. Ayant un père violent, impatient, totalement...décalé pour faire au plus simple, ce fut les mois les plus longs de sa vie. Il a souvent voulu faire marche arrière, voir ces animaux morts le dégoûtait totalement, devoir les vider de leur sang, leur viscère était la pire chose qui soit ! Moi-même, je ne m'imagine pas faire une chose pareille... Ce fut à force d'encouragement de la part d'Haru et sur le fait qu'il a pris beaucoup sur lui qu'il en est arrivé là aujourd'hui et finalement, à son grand étonnement, il veut changer de métier pour rien au monde, il aime bien trop cela et cela a tout de même son petit charme. Nan ?...

Le Roi des poissons dit :
Des photos de tes travaux finit ? Oui ok.

Il sourit à cette remarque, il a la vague impression qu'il s'imaginait qu'il allait lui envoyer des photos du déroulement de ses créations ou bien des viscères, du sang, ou de toutes autre chose. En réalité, ce n'est pas comme s'il n'y avait pas pensé, au contraire, il pensait lui envoyé le déroulement d'une de ses oeuvres, mais ça aurait peut-être été de mauvais goût je pense... Puis il ne veut pas le choquer, le pauvre, il sait bien que son métier n'est pas des plus apprécié dans le monde vivant... Bref ! Il va donc chercher dans ses dossiers les plus belles photos qu'il a et il en a vraiment des tonnes, avec tout ce qu'il a fait, il n'a pas pu s'empêcher de prendre des dizaines et des dizaines de photos...

Animals morts dit :
Je t'envoie mes meilleures photos, mais je te préviens, interdit de te les approprier ! =P

Il rit bien sûr, mais réellement, c'est interdit, sinon il risque de lui râler dessus et du coup, il y aura prise de tête ! Mais ça l'étonnerait vraiment de sa part. Alors il ne s'inquiète pas pour ça, il dit simplement ça pour râler un peu, comme il le fait de temps en temps.

Il profite d'une petite pause dans ses réponses pour aller jeter le carton de sa pizza qu'il vient de finir d'engloutir. Il se lève, en peignoir et va donc jeter ça dans la poubelle. Il commence à avoir un peu froid, de ce fait, Haru débarque pour lui faire un énorme câlin, qui dure... une bonne dizaine de minutes ! Hana n'aura donc pas de réponse avant une quinzaine de minutes même parce qu'il va aller enfiler un long et énorme pull pour se réchauffer correctement. Il est mignon comme ça...


Le Roi des poissons dit :
Dis… Tu m’as jamais parlé de ce que tu faisais pour te détendre le weekend ou après le travail…

Il est surpris par cette question, autant dire qu’il ne s’y attendait pas, ils n’ont jamais vraiment parlé de leurs passes temps tous les deux. A vrai dire, c’est une bonne question… Quand il a découvert le monde extérieur, les découvertes ont été violentes ! Il a testé tout ce qu’il a trouvé, jusqu’à un club d’host… mais il n’en savait rien, il ne savait pas que ce genre de club était… pratiquait des choses… il ne s’imaginait absolument pas ça ! Si bien qu’il n’y est pas resté plus de 5 minutes ! et il s’est même promis de ne jamais y retourner, mais comme on dit, il ne faut jamais dire jamais…

Animals morts dit :
Oh, nan, ce n’est pas vraiment déprimant. J’aime ça que je pourrais passer une semaine sans sortir que ça ne me gênerait pas, et j’ai Haru pour m’aider.

C’est la première fois qu’il évoque la présence d’Haru, il ne parle jamais de lui car il sait parfaitement que personne ne le voit, qu’il est le seul. Il s’attend évidement à des moqueries, s’il dit que c’est son ami imaginaire, car il sait qu’à son âge, il ne devrait pas en avoir… Mais il ne comprend pas ça, qu’il y a un âge pour avoir un ami imaginaire ! Nous avons droit de faire ce que nous voulons nan ?! Peu importe, il n’a pas honte, mais il ne veut absolument pas de moqueries, car il a peur, en réalité, que le plus touché soit Haru… C’est ce qu’il redoute le plus, qu’Haru soit malheureux, il ne le supporterait pas, c’est même impensable ! Haru est tout pour lui ! Il soupire un instant en regardant Haru qui est collé devant l’écran de télévision. Il secoue la tête et repose ses yeux sur l’écran.

Animals morts dit :
Je vais rarement au cinéma, de temps à autres, quand un film me tente, mais c’est rare ! Ca fait des mois que je n’y suis pas allé… mais ce que j’aime le plus, c’est d’aller dans les bars, le soir et observer les gens… tu trouves ça bizarre ?

C’est vrai que ça peut paraitre étrange, passé son temps à observer les gens, sans raisons, juste comme ça, mais il trouve ça passionnant ! On apprend énormément de choses en regardant tout simplement.

Animals morts dit :
Toi je ne te pose pas la question, je suis sûr que tu sors tout le temps pour t'éclater ! Tu aimes danser, rire et boire, je me trompe ?!

Il plisse les yeux à ce qu'il dit et pose son regard sur la télévision pour écouter ça. Une bête ? Un animal sauvage et si c'était...

Animals morts dit :
Si c'est un animal, je veux bien l'empailler ensuite, car ça doit être un sacré animal...
Mais... je pense à quelque chose...


Il hésite un peu à lui dire ça, car il sait que c'est quelque chose d'irréaliste et qu'énormément de personnes n'ont pas l'esprit ouvert sur le ... fantastique, l'irréel, l'impossible...

Animals morts dit :
Tu crois aux vampires ?... Je pense qu'un vampire aurait pu faire ça..


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 28 ans
Messages : 50
Pseudo : Pandaa
Avatar : Ruki [The GazettE]
MessageSujet: Re: Soirée détente !   Mar 7 Fév - 17:09




Animals morts dit :
Je t'envoie mes meilleures photos, mais je te préviens, interdit de te les approprier ! =P

Hana reste tout bête devant cette demande. Qu’il s’approprie la photographie ? Ou carrément le travail effectué ? Oui mais non hein… Il n’y avait personne dans son entourage qui, de toute façon, aurait cru qu’il en était l’auteur. Parce que s’il était effectivement habile de ses mains, Hana était plutôt du genre « précieux » au quotidien. Et mettre ses mains à l’intérieur d’un animal mort, viscères présentes ou bien pas, c’était pas le truc le plus précieux du monde, qu’on se le dise.

Quoi qu’il en soit, à ce stade de la conversation, il y a comme un grand blanc. Ani semble s’être éloigné du PC ou en tout cas, s’intéresser à autre chose. Et pour changer, il n’avait pas signalé qu’il s’absentait. Hana soupire, rajuste les couvertures autours de lui et finalement, il se met à zapper un peu sur toutes les chaînes à nouveau. Il n’a le temps de s’intéresser à rien de particulier que de toute façon, la fenêtre de son correspondant se met à nouveau à clignoter.

Animals morts dit :
Oh, nan, ce n’est pas vraiment déprimant. J’aime ça que je pourrais passer une semaine sans sortir que ça ne me gênerait pas, et j’ai Haru pour m’aider.

Une semaine sans sortir… C’était genre… Complètement impossible pour Hana ! Lui il aimait respirer un peu en dehors de l’appartement et du boulot quoi ! Beaucoup même ! Vivre enfermé c’était triste et monotone ! Les seules fois où il avait envisagé ce genre d’enfermement forcé, c’était à l’époque où Madara et lui avaient quelques lubies pendant lesquelles tout allait si bien qu’ils se seraient volontiers enfermés dans la chambre à coucher ou même plus sobrement : sous la couette. Pas par instinct pervers non… Par simple plaisir de la présence de l’autre, son odeur, sa douceur, sa chaleur… Enfin…

Haru est évoqué. Ce n’était pas la première fois et ça arrivait même assez souvent. La seule chose qu’Hana savait à son sujet c’est qu’il ne s’agissait pas d’un membre de la famille d’Ani. Et il le savait parce qu’il l’avait demandé. Mais c’était bien tout ce dont Ani avait bien voulu parler à son sujet. A croire qu’il était d’une jalousie maladive et qu’il aurait eu peur qu’il ne le lui vole s’il en avait su plus à son sujet.

Pour sa part, quand il était lancé, Hana était capable de raconter des taaaaaas de choses sur ses amis, ses proches, sa famille. Il pouvait bavarder pendant des heures. Plus à l’oral qu’à l’écrit ceci dit ! C’était avec sa mère qu’il avait vraiment ce genre de conversations interminables. Ils étaient très proches, tous les deux, depuis la disparition de Ryu. Et d’ailleurs, rien que de songer à son –probablement- défunt frère, Hana sent une vague de moins bien arriver et il attire un peu plus les couvertures par-dessus ses épaules. Au fond, Ryu, c’était justement un sujet qu’il n’abordait pas. Avec personne. Ca avait fait si mal qu’aujourd’hui encore, simplement l’évoquer le brûlait de l’intérieur. Même Madara ne savait pas. Ou du moins, ne savait-il qu’en substance quoi.

Tout ça pour dire qu’au fond, Hana n’allait pas tirer les vers du nez d’Ani à ce sujet. Il était peut être grande gueule mais il pouvait faire preuve de respect pour certaine choses. C’était très aléatoire… Mais c’était sa logique perso et il ne demandait pas à qui que ce soit de la suivre, même si définitivement, ça aurait été plus pratique.

Animals morts dit :
Je vais rarement au cinéma, de temps à autres, quand un film me tente, mais c’est rare ! Ca fait des mois que je n’y suis pas allé… mais ce que j’aime le plus, c’est d’aller dans les bars, le soir et observer les gens… tu trouves ça bizarre ?

Jusque là pensif, Hana rebranche un peu et ses doigts se posent à nouveau sur son clavier. Il hoche négativement la tête, ce qui ne servait certes à rien puisqu’Ani ne pouvait pas le voir puis il lui tape donc sa réponse :

Le Roi des poissons dit :
Non, pas vraiment. Si tu prends la peine de regarder, tout le monde fait ça. Dans le métro, les parcs, les bars… On regarde tous les autres, on compare ou on s’identifie. Parfois on essai d’imaginer ce qu’est leur vie. Au fond, peut être que ça nous aide à ne pas penser à la notre.

Animals morts dit :
Toi je ne te pose pas la question, je suis sûr que tu sors tout le temps pour t'éclater ! Tu aimes danser, rire et boire, je me trompe ?!

Hana a un petit sourire amusé à cette description. Ou plutôt, à cette ébauche de description puisqu’évidemment, il n’était pas composé que de ça, heureusement. Mais elle était en tout cas effectivement plutôt fidèle à la réalité. Disons qu’il ne s’en cachait pas non plus quoi. Hana avait une vie très « colorée ».

Le Roi des poissons dit :
C’est vrai, j’aime ça. Je vais souvent en boîte, au TenTen. Ou « Tenjô Tenge » si ça ne te dit rien.

Un bip de son cellulaire attire son attention et Hana récupère le téléphone pour voir qui lui envoyait un message texte. Ha ben justement… Un ami qui lui demandait ce qu’il faisait le surlendemain. Une histoire d’enterrement de vie de garçon un peu obscure… En tout cas, il en revient à son ordinateur :

Le Roi des poissons dit :
J’ai beaucoup d’amis et ils sortent beaucoup aussi. Alors c’est facile. Parce que j’en ai pas l’air mais quand je suis tout seul, je peux être hyper casanier !

Non effectivement, il ne devait pas en avoir l’air hein !

Animals morts dit :
Si c'est un animal, je veux bien l'empailler ensuite, car ça doit être un sacré animal...
Mais... je pense à quelque chose...


En fait, Hana aurait dû parier sur la réponse d’Ani. Il aurait été sûr de gagner parce que rétrospectivement parlant, il lui semblait évident que l’autre homme allait dire ça. Mais là, ça lui semblait plutôt normal. D’ailleurs, le coupant une seconde dans son élan, Hana suggère :

Le Roi des poissons dit :
S’ils le capture enfin un jour (ce qui serait bien !) tu pourrais demander le droit de le faire non ? Au profit du musée d’histoire naturel si c’est un truc énorme ou… Je sais pas. Cette bête elle est a personne alors si c’est pour qu’elle finisse au fond d’une fausse commune quelconque…

Enfin pour ce qu’il en disait lui… Mais alors même qu’il venait de faire cette suggestion et d’appuyer sur sa touche « entrée », Ani en avait fait de même, donnant suite à son « je pense à quelque chose ».

Animals morts dit :
Tu crois aux vampires ?... Je pense qu'un vampire aurait pu faire ça...

D’accord… Hana reste bloqué devant cette question et cette affirmation un peu… Farfelue. Complètement en fait. Finalement, il prend le partit d’en rire parce que ce genre d’idée de science fiction, c’était romanesque mais ça s’arrêtait là. Est-ce qu’Ani le disait par jeu lui aussi ou était-il sincère ? En tout cas, Hana lui répond simplement :

Le Roi des poissons dit :
Les vampires ne déchiquètent pas leurs victimes comme ça ! Se sont les loups-garous ! Les vampires sont quand même plus classe quoi, ils ne font que deux petits trous pour boire tout le sang de leurs victimes.

CQFD non ? En tout cas, Hana a un bref frisson malgré tout. Disons qu’il n’avait pas très envie de se retrouver à repenser à cette conversation au milieu d’une ruelle à peine éclairer en revenant seul d’une soirée quoi… « Bizarrement ».

Le Roi des poissons dit :
Moi je me demande surtout si cette bête appartient à quelqu’un. Il faut être fou pour la lâcher dans la ville…

Moment de réflexion… Et finalement :

Le Roi des poissons dit :
En tout cas, si tu veux mon avis, ça n’a rien de très surnaturel.

Mais du coup, nouvelle curiosité :

Le Roi des poissons dit :
Tu t’intéresses à tout ça ? L’occulte, le surnaturel, les mythes… ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Soirée détente !   Dim 12 Fév - 15:06


Le Roi des poissons dit :
C'est vrai, j'aime ça. Je vais souvent en boîte, au TenTen. Ou « Tenjô Tenge » si ça ne te dit rien ?

Kazuhiro réfléchit un peu, cherchant dans sa mémoire si ce lieu lui dit quelque chose mais... Il hausse les épaules et ce remet à écrire.

Animals morts dit :
Nan, je n'y suis jamais allé, mais je crois que je suis déjà passé devant... Pas loin il doit y avoir le Miryô...

C'est dans ce club qu'il était rentré par curiosité et d'où il a très vite sortie, ne s'attendant pas à une chose, un endroit pareil ! Il avait été un peu, beaucoup, même légèrement gêné ! Mais peu importe, c'est de l'histoire ancienne désormais. Mais rien ne dit qu'il n'y retournera pas un jour...

Il se met à sourire sur sa réflexion sur l'animal... S'il pouvait se l'approprié, il le ferait sans même hésiter ! Il y a tellement de créatures sur cette planète, qu'il aimerait pouvoir toucher à toutes les espèces qui existent ! Evidemment, tout cela est impossible, il y a des espèces protégées et puis il y en a évidemment beaucoup trop ! Il n'aurait pas assez d'une vie pour ça....

Cependant, il y a un hic... le côté historique, il n'en a que faire ! Si cette créature, qui soit-elle, il ne pourrait pas la céder, même pour un musée ! Il est exagérément conservateur ! Quand quelque chose, une de ses créations lui plait vraiment et qu'il sait qu'il ne tombera pas deux fois dessus dans sa vie, il a l'irrésistible envie de la planquer et se l'approprier... Heureusement, il n'a encore jamais fait une telle chose, mais tout est possible, il n'en a qu'au début de sa vie et une vie peut durer une éternité...


Animals morts dit :
Comment peux-tu en être si sûr ? Tu as déjà vu un loup-garou ? Un vampire ? Tu sais vraiment comment ils opèrent tous les deux ? Et si ce vampire est fou et qu'il meurt de faim, tu ne crois pas qu'il pourrais devenir une vraie bête sauvage ?...

Il soupire un instant, attendant une réponse qu'il pense qu'il n'aura pas. S'il n'y croit pas, il ne s'aventurera pas sur ce sujet, comme une vraie personne censée le ferait. C'est comme ça que nous faisons nan ? Sauf si la curiosité l'attire, mais Hana est-il curieux ? Il semblerait que oui...

Le Roi des poissons dit :
Tu t'intéresses à tout ça ? L'occulte, le surnaturel, les mythes... ?

Animals morts dit :
Pas toi ? ...

Il réfléchit un peu, il hésite, il n'a... jamais parlé de cette histoire à personne, juste une mais... Il se demande s'il peut se confier comme ça à quelqu'un comme Hana, enfin, à quelqu'un qu'il ne voit pas, derrière un écran, sans contact physique, sans pouvoir se plonger dans son regard, ce qu'il adore totalement faire. Il reste figé sur son écran, Haru arrivant derrière lui, voyant que son ami commence à devenir bizarre... Kazuhiro lui sourit

« Je vais bien, ne t'en fais pas. »

Un câlin pour lui donner du courage et il se lance, appréhendant tout de même ses réponses, au roi...


Animals morts dit :
Je m’intéresse à tout ça pour une raison…

Il respire un instant et se lance.

Animals morts dit :
Le jour de ma naissance, ma mère a été tuée par un vampire…
Tu es libre d’y croire ou non, mais je sais que les vampires existent et que je ne fabule pas…
J’ai perdu ma mère à cause d’eux, simplement à cause du sang, parce que cet idiot avait faim ! Ma vie a été détruite à cause d’eux… J’aurais pu être heureux, avoir une maman, vivre normalement, mais j’ai vécu comme un prisonnier !


Il se demande ce qu’est en train de penser Hana de lui, avec tout ce qu’il sait sur son métier et ses passes temps, en plus, Hana a du cerné un peu son caractère, il doit penser qu’il parle à un fou, à un barjo nan ?

Animals morts dit :
Je n’en veux pas aux vampires, mais je suis persuadé qu’ils existent ! Se cachant, se mêlant aux humains, et rien ne me fera penser le contraire !
Et c’est un vampire qui est en train de semer la panique dans les rues ! J’en suis sûr !


Ça lui coûte vraiment de raconter tout ça…



Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 28 ans
Messages : 50
Pseudo : Pandaa
Avatar : Ruki [The GazettE]
MessageSujet: Re: Soirée détente !   Mer 15 Fév - 12:12



Hana avait quand même eu un bug lorsqu’Ani lui avait finalement affirmé ne pas connaître le Tenjô Tenge spécialement mais le situer grâce… Au Miryô ! C'est-à-dire que son correspondant avait souvent l’air enfermé dans sa bulle d’un point de vu social alors imaginer qu’il connaisse assez bien le Miryô pour s’en servir de point de repère c’était… Particulier ! D’ailleurs, le blond ne manque pas de taquiner :

Le Roi des poissons dit :
Le Miryô ? Sérieusement ? Tu le fréquente ? =P

Encore que… Si ça se trouve, Ani allait confirmer. On ne pouvait pas vivre seul toute sa vie hein. Il fallait de la « chaleur humaine » comme on dit ! Et puis bon, au-delà de l’aspect « lieu de débauche », le Miryô était également un endroit de spectacle. Il le savait d’autant plus que :

Le Roi des poissons dit :
Je connais le propriétaire. J’ai fait un stage la bas en maquillage et régulièrement, je vais lui donner un coup de main pour le personnel/groupe quant il y a besoin. Pas le genre d’endroit dans lequel je me rends spontanément mais l’ambiance est bonne.

Non, pas exactement le genre d’endroit qui avait sa prédilection. Néanmoins, c’était une ambiance toute particulière qu’il fallait connaître au moins une fois dans sa vie quoi. Le propriétaire, Takeru, était un homme tantôt excentrique, tantôt « presque » normal, dépendamment de la façon qu’il avait d’être luné. Parfois ça faisait soupirer Hana et parfois, ça lui donnait une bouffée d’oxygène ! Disons qu’il n’était pas le genre à prôner l’ultra-conformisme non plus quoi.

Le sujet en revient néanmoins bien rapidement aux vampires et comme tout ça lui donne un peu froid dans le dos malgré tout, Hana vient changer de chaîne –encore- à la télévision, jusqu’à tomber sur un téléfilm quelconque qui lui paraisse déjà nettement moins sordide.

Animals morts dit :
Comment peux-tu en être si sûr ? Tu as déjà vu un loup-garou ? Un vampire ? Tu sais vraiment comment ils opèrent tous les deux ? Et si ce vampire est fou et qu'il meurt de faim, tu ne crois pas qu'il pourrait devenir une vraie bête sauvage ?...

Hein ? Ben non… Forcément, il n’avait jamais vu de loup-garou… Pas plus que de vampires… Encore qu’Halloween approchait à grand pas alors fatalement, ils allaient se multiplier ! Ca lui faisait d’ailleurs penser qu’il devait encore se pencher sur le sujet de son costume d’ailleurs…

Quoi qu’il en soit Hana vient mordiller pensivement l’ongle de son petit doigt, menton planté dans sa paume et coude reposant contre sa cuisse, toujours assit en tailleur. Tout à coup, Ani avait l’air drôlement alerte. Le sujet l’intéressait visiblement énormément et ça semblait aller au-delà de l’intérêt d’un taxidermiste pour des chauves-souris géantes et des hommes loups.

Le Roi des poissons dit :
Je crois surtout que si c’était le cas, on aurait plus de cas du genre non ? Et pas un seul cas très isolé. En plus, on en aurait forcément entendu parler !

CQFD… Enfin d’après lui quoi ! En tout cas, il n’en revenait pas d’être réellement en train d’argumenter à propos des loups-garous et des vampires… Quand il allait dire ça à Madara, ce dernier aurait toute l’occasion rêvée pour se moquer un peu !

Animals morts dit :
Je m’intéresse à tout ça pour une raison…

Ha, Hana aurait dû parier qu’elle arriverait celle-là ! Mais il ne s’en plaint pas hein… Il avait une curiosité naturelle plutôt exacerbée alors… Et puis bon, comme à peu près tout le monde, Hana aimait se faire un peu peur. Pas trop, parce qu’il était une vraie baltringue dans l’âme et qu’il s’assumait bien… Mais un peu d’adrénaline de temps en temps, pourquoi pas ?

D’ailleurs, à tout hasard, Hana envoi un texto à Madara pour savoir quant il rentre. Parce que si Ani lui faisait un peu peur, il allait paranoïer tout seul dans l’appartement ! C’était un coup à ce qu’il harcèle son ex ou ses parents au téléphone pour qu’ils ne le laissent pas tout seul !

Petite nature ? Et alors… ? Il en faut pour qu’on se rende compte du courage des autres non ?!

Animals morts dit :
Le jour de ma naissance, ma mère a été tuée par un vampire…
Tu es libre d’y croire ou non, mais je sais que les vampires existent et que je ne fabule pas…
J’ai perdu ma mère à cause d’eux, simplement à cause du sang, parce que cet idiot avait faim ! Ma vie a été détruite à cause d’eux… J’aurais pu être heureux, avoir une maman, vivre normalement, mais j’ai vécu comme un prisonnier !


Quatrième dimension bonjour !

Hana ne rigole pas, mais il reste plutôt perplexe et dubitatif. Le sujet en lui-même n’était pas amusant ou sujet à moquerie du tout. C’était infiniment triste de perdre sa mère… Il en était d’autant plus conscient qu’il avait une relation fusionnelle avec la sienne, encore plus depuis la disparition de son aîné. Néanmoins… Fallait reconnaître que c’était un peu bizarre de croire aux vampires et autres créatures mythique juste pour ça…

De fait, après un petit instant à peser le pour et le contre, Hana reprend la maîtrise de son clavier pour demander doucement :

Le Roi des poissons dit :
Mais en même temps, si c’était le jour de ta naissance, tu ne peux pas t’en souvenir. On a peut être cherché à donner une raison à un drame qui n’en avait pas.

C’était fréquent non… ? D’ailleurs il ajoute :

Le Roi des poissons dit :
Mon frère a disparu il y a dix ans. Il était atteint d’une maladie incurable et les médecins ne lui donnaient guère plus que quelques mois. Un jour il a juste… Disparu. Bien sûr que je sais qu’il est mort maintenant, et mes parents aussi… Mais c’était tellement triste, surtout de ne pas savoir où était son corps, que pendant longtemps on s’est convaincu que finalement, il s’en était sortit, d’une façon ou d’une autre. Alors que c’est irréaliste, tu comprends ?

Loin de lui l’idée de brusquer Ani hein… Mais il ne pouvait pas le conforter dans son idée de vampirisme alors qu’il trouvait ça un peu… Absurde.

Animals morts dit :
Je n’en veux pas aux vampires, mais je suis persuadé qu’ils existent ! Se cachant, se mêlant aux humains, et rien ne me fera penser le contraire !
Et c’est un vampire qui est en train de semer la panique dans les rues ! J’en suis sûr !


Hé bien… Qu’est ce qu’il pouvait dire à ça lui… ? La vérité sans doute pour commencer :

Le Roi des poissons dit :
Je ne crois pas pour ma part. Je ne pense pas que les vampires ou toutes autres créatures du genre existent. Je suis lucide et je sais que les hommes sont capables d’atrocités, je n’ai pas besoin de me créer des fables.

Il avait bien comprit qu’Ani ne démordrait pas de son idée… Mais lui non plus, ça semblait clair non ? Hana voulait bien plaisanter sur le sujet, en parler, n’importe quoi… Mais pas admettre quelque chose en quoi il ne croyait pas !

Le Roi des poissons dit :
De toute façon, on sera fixé quand ils auront arrêté la bête et son maître (je suis sûre qu’il en a un !).

Puis levant les yeux au ciel il ajoute :

Le Roi des poissons dit :
Ou le vampire, si tu veux. Au moins ça nous mettra d’accord.

Et à tout hasard :

Le Roi des poissons dit :
Tu vas pas faire la gueule parce que je n’y crois pas, hein… ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Soirée détente !   Mer 15 Fév - 16:41


Le Roi des poissons dit :
Le Miryô ? Sérieusement ? Tu le fréquentes ? =P

Bizarrement, il ne sait pas pourquoi, mais il a l'impression qu'il se fiche, un peu, légèrement de lui... est-ce que je suis en train de me tromper ou bien ?... Oui, il se moque de lui, il ose !

Animals morts dit :
Nan, enfin, pas vraiment, je n'y suis allé qu'une fois et par accident ! Je ne savais pas que c'était ce genre de club...

Bon, il arrête parce qu'il a l'impression de s'enfoncer encore plus là !

Il lit attentivement ce qu'il est en train de raconter, mais il a une drôle de vision qui lui apparait dans la tête tout à coup. Même s'il ne connait pas physique Hana, ils ne se sont échangés aucune photo, il se l'imagine comme il peut... Petit, mince et blond ! Bah oui, il le voit comme ça, peut-être qu'il se trompe ou pas, mais c'est comme ça. Mais à parler de ce club, il l'imagine en host, avec lui à côté en train de se faire servir et tout, c'est assez...étrange comme pensée ! Il secoue la tête et regarde Haru, quitte à avoir un host, il préférait son Haru, rien de plus normal après tout ! Si bien qu'il ne répondpas à ce que lui raconte Hana, trop perturbé par ses pensées.

Il se lève le temps d'un instant, il va fermer toutes les lumières, il commence à avoir mal aux yeux et il est habitué à la pénombre, il a vécu toute sa vie avec, ses yeux s'y sont habitués, alors trop de lumière le faire souffrir. On dirait un peu comme les vampires.... Nan nan, c'est juste par hasard évidemment !

Il en était persuadé, Hana ne le croit pas, rien de plus normal... On ne peut pas faire changer l'avis des gens aussi facilement, juste avec ce genre d'histoire qui au passage est totalement véridique ! Mais Kazuhiro trouve ça tellement triste.... Les gens ont l'esprit vraiment... « Limité ». Ils ne cherchent pas à voir plus loin que le bout de leur nez, comme s'ils avaient peur de voir la vérité ou de découvrir quelque chose de nouveau... Mais pourquoi ça ?! Kazu ne comprend pas ! Lui c'est tout le contraire ! Il s'ouvre, il cherche à découvrir ! Il veut en apprendre toujours plus ! Même au-delà si cela est possible ! Il a tellement été limité dans sa jeunesse qu'il veut tout savoir, tout comprendre et il ne se prive pas de lecture et d'éléments intellectuels ! Ses yeux, ses oreilles, son coeur sont ouverts à tous, sans aucune exception. Par moment les découvertes peuvent être violents comme agréables, il faut savoir s'adapter, mais c'est tellement plaisir « D'apprendre »...

Le Roi des poissons dit :
Je crois surtout que si c'était le cas, on aurait plus de cas du genre non ? Et pas un seul cas très isolé. En plus, on en aurait forcément entendu parler !

Secoue la tête et ne va plus lâcher le clavier, pour lui, ce sujet est important, qu'Hana le croit ou non.

Animals morts :
Je ne suis pas d'accord avec toi ! Les vampires sont connus pour se dissimuler aux yeux des humains ! Ils se fondent dans la masse, ils sont comme nous, ils ne se dévoilent que la nuit, et sont si discrets que tout parait normal, comme de simple meurtres isolés...

Hana va finir par penser que Kazu est un fanatique ! Alors qu'au contraire il ne l'est pas du tout ! Il s'y intéresse simplement par savoir. Il ne sort pas la nuit pour partir à leur recherche, au contraire, le jour où il en rencontrera un, et qu'il le saura, ce sera une surprise, agréable, du moins si ça se passe dans de bonnes circonstances. Adviendra ce qu'il devra advenir, surprise...

Le Roi des poissons dit :
Mais en même temps, si c'était le jour de ta naissance, tu ne peux pas t'en souvenir. On a peut-être cherché à donner une raison à un drame qui n'en avait pas.

Il sert des dents et des poings, Haru vient poser sa main sur son épaule pour le calmer, pourquoi personne ne veut le croire...

Animals morts dit :
Tu me prends pour un fou c'est ça ? Je sais que c'est un vampire qui l'a tué... Penses ce que tu veux.

Il ne veut pas insister sur son histoire, il a tellement pris sur lui pour en parler qu'en réalité ça le blesse, il y a longtemps qu'il n'avait pas été blessé comme ça, si bien que Haru le voyant, il se met à pestiférer comme Hana ! Ce qui fait rire Kazu puisse que le roi ne peut pas l'entendre, c'est assez comique et ainsi il retrouve le sourire. Il est tellement plus mignon quand il sourit.

Le Roi des poissons dit :
Mon frère a disparu il y a dix ans. Il était atteint d'une maladie incurable et les médecins ne lui donnaient guère plus que quelques mois. Un jour il a juste... Disparu. Bien sûr que je sais qu'il est mort maintenant, et mes parents aussi... Mais c'était tellement triste, surtout de ne pas savoir où était son corps, que pendant longtemps on s'est convaincu que finalement, il s'en était sorti, d'une façon ou d'une autre. Alors que c'est irréaliste, tu comprends ?

Il sent qu'il va le regretter de ce qu'il va lui dire, mais il lui a tellement fait mal à dire qu'il mentait, que les mots vont sortir, s'écrire tout seul sur le clavier, sortir malgré lui...


Animals morts dit :
Si son corps n’a jamais été retrouvé, tu ne te dis pas qu’il a pu devenir un vampire ?! Nan, ça te parait trop irréaliste, tu n’y crois pas…mais pause toi la question… peut-être que !

Il soupire en lisant tout ça, il sait qu’il n’y croit pas, qu’il fait simplement des efforts, il apprécie, mais il ne veut pas qu’il se force pour lui.

Animals morts dit :
Tu vis peut-être avec des vampires, tu en as peut-être dans ton entourage mais tu ne t’en rend pas compte…

Il se tait un instant, se lève et va se mettre de l’eau sur le visage pour se rafraîchir les idées, il s’énerve un peu là, et il déteste lorsqu’il est comme ça, il a l’impression de devenir son père, ce qui est son pire cauchemars…

Animals morts dit :
, je dois te saouler à parler de ça alors qu’il est totalement claire que tu n’y crois pas et que tu ne veux pas essayer d’ouvrir ton esprit pour y croire…
Nan, Je ne vais pas faire la gueule pour si peu, c’est idiot, chacun ses opinions, mais l’humain n’est pas la seule espèce intelligente qui existe, nous ne sommes pas seul, et nous ne le serons jamais…


Laisse son esprit s’évader dans ses pensées. Pourquoi les humains sont-ils les seuls réellement… déclarés si je puis dire… ?Est-ce qu’un jour, toutes les « espèces » seront réunis ?...


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 28 ans
Messages : 50
Pseudo : Pandaa
Avatar : Ruki [The GazettE]
MessageSujet: Re: Soirée détente !   Sam 18 Fév - 13:09



Animals morts dit :
Je ne suis pas d'accord avec toi ! Les vampires sont connus pour se dissimuler aux yeux des humains ! Ils se fondent dans la masse, ils sont comme nous, ils ne se dévoilent que la nuit, et sont si discrets que tout parait normal, comme de simples meurtres isolés...

Oui enfin… « Les vampires sont connus pour ça »… Première nouvelle quoi. Lui il avait pas de vampire dans sa liste de contactes, fallait l’excuser ! Ce qu’il savait de ces êtres nocturnes, c’était rien que du très basique… L’ail, l’eau bénite, les chauves-souris, le sang, les croix ou encore les pieux.

Et dans les fictions, ils n’avaient rien de réellement très subtile. Donc Hana avait forcément beaucoup de mal à se figurer qu’on puisse parler de vampires comme s’ils existaient à la manière d’une société secrète…

Quant aux meurtres, il n’avait jamais réellement entendu parler d’hécatombes avec des corps retrouvé mort par exsanguination… Alors peut être qu’il était « naïf » de ne pas croire en ce genre d’élucubration mais devant l’absence de preuves flagrantes pour étayer ce genre d’affirmation, le plus naïf des deux était-il celui qui n’y croyait pas… Ou celui qui au contraire était convaincu de leur existence ? Pour Hana, la question ne se posait même pas…

Animals morts dit :
Tu me prends pour un fou c'est ça ? Je sais que c'est un vampire qui l'a tué... Penses ce que tu veux.

Hana décide au départ de ne pas commenter cette partie. Le décès d’un proche, c’était toujours très douloureux et chacun faisait son deuil à son rythme même si visiblement, chez certain ça devait prendre toute une vie. Ani ne pouvait pas prouver ce qu’il disait, n’ayant lui-même aucun souvenir de sa naissance et de toute façon hé bien… Pour Hana, il n’y avait rien à prouver. Il s’était monté un scénario de toute pièce pour donner une raison à une mort qui n’en avait aucune… Ca rendait le tout moins pénible à supporter sans doute.

Animals morts dit :
Si son corps n’a jamais été retrouvé, tu ne te dis pas qu’il a pu devenir un vampire ?! Nan, ça te parait trop irréaliste, tu n’y crois pas…mais pause toi la question… peut-être que !

Cette fois, le blond reste sous le choc… Ca c’était… très irrespectueux et jamais il ne se serait attendu à une répartie de ce genre. Lui-même avait grandement respecté l’intimité et le deuil d’Ani, se sentant très triste pour lui. S’il l’avait blessé d’une quelconque manière, ça avait été tout à fait fortuit. Mais là… Là c’était vraiment blessant que de voir l’internaute remuer le couteau dans la plaie et lui dire que peut être, ils avaient fait leur deuil de Ryu dans le vent.

Est-ce que ça se faisait vraiment que de dire aux gens que peut être, la dépouille disparue d’un de leur proche se baladait en ville ? C’était d’autant plus absurde selon lui que dans le cas très improbable ou Ryu serait devenu vampire, loup-garou ou peu importe quelle idiotie du genre, il ne se serait pas exilé loin d’eux pendant dix années sans rien leur dire. C’était absurde, gratuit, méchant… Et pas du toute le genre de chose à laquelle Hana se serait attendu de la part de son correspondant malgré l’aspect très « brut de décoffrage » qu’il avait souvent.

Animals morts dit :
Tu vis peut-être avec des vampires, tu en as peut-être dans ton entourage mais tu ne t’en rends pas compte…

Ani continu et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça met Hana dans une relative mauvaise humeur… Pourquoi est ce qu’il s’entêtait à vouloir lui faire avaler le coup des vampires ? C’était vraisemblablement un besoin vital pour lui tout à coup et à ce rythme, Hana ne s’étonnait plus vraiment que ce garçon là soit seul ! A son avis, ce n’était pas tant qu’Ani était un solitaire qu’un peu dérangé quoi ! Ho il s’en doutait déjà mais là, c’était le pompon !

Animals morts dit :
, je dois te saouler à parler de ça alors qu’il est totalement claire que tu n’y crois pas et que tu ne veux pas essayer d’ouvrir ton esprit pour y croire…
Nan, Je ne vais pas faire la gueule pour si peu, c’est idiot, chacun ses opinions, mais l’humain n’est pas la seule espèce intelligente qui existe, nous ne sommes pas seul, et nous ne le serons jamais…


Alors ça… Ca… C’était la meilleure. « Désolé si je t’embête avec tout ce que je dis, je vois bien que tu es trop con pour comprendre et accepter ma réalité ». Voilà exactement ce qu’Ani venait de lui dire, de but en blanc. Ce mec lui affirmait sans preuve, sans rien du tout, en l’insultant presque, que les vampires existaient et lui devait l’avaler comme ça sous peine d’être « étroit d’esprit ». Non mais il se fichait de lui c’est ça… ?

Les mains du maquilleur reviennent se poser sur le clavier, légèrement tremblantes d’agacement et tout d’abord, au sujet de ce « nous ne sommes pas seuls » il a une petite pique acerbe :

Le Roi des poissons dit :
Ha non ? Alors E.T a finalement réussi à appeler chez lui et à y retourner en bicyclette ?

Puis, toujours très agacé et ayant décidé que cette fois, il ne se tempèrerait pas, il ajoute :

Le Roi des poissons dit :
J’ai eu de la peine pour toi quand tu as parlé de ta mère et JAMAIS je ne me serais permit d’être aussi versé dans la méchanceté gratuite. Ca ne m’étonne pas que tu sois tout seul si tu parles aux gens de cette façon !

Il était clair qu’Ani et lui n’avaient plus rien à se dire ce soir… Ni même probablement pour les jours à venir, voir semaines et peut être même plus ! Hana n’allait pas se priver pour le bloquer et s’en serait finit ! Enfin bien sûr, il passerait la soirée énervé, frustré… Et Madara en entendrait probablement indéfiniment parler ce soir… Mais au moins le problème serait évacué…

Le Roi des poissons dit :
Il y a toute une différence entre « avoir l’esprit ouvert » et « être crédule ». Je la fais MOI. Toi visiblement, tu crois le premier venu qui te raconte qu’un vampire est venu tuer ta mère alors qu’il y a probablement des DIZAINES de raisons plus logique d’expliquer sa mort en couche !

Il avait bien laissé parler Ani et maintenant c’était son tour… S’il voulait parler… Hé bien tant pis !

Le Roi des poissons dit :
Je n’ai pas brusquement renié tes croyances, je t’ai posé des questions. Toi tu m’insulte carrément et tu te fais irrespectueux sur un sujet très sensible ! Tu te prends pour le nombril du monde avec ta souffrance pour ne pas respecter celle des autres ??

Et pour conclure :

Le Roi des poissons dit :
Maintenant si tu permets (et même si ce n’est pas le cas) je vais aller voir ailleurs si tu y es, des gens pourvu d’une certaine sensibilité et qui ne s’imagine pas avec la vérité universelle sur les bases d’une expérience personnelle dont ils n’ont même aucun souvenir !

Et… Bam. Hana bloque Ani sans même chercher à savoir si l’autre pouvait bien vouloir lui dire quelque chose avant de carrément éteindre son msn... Non mais… Quel toupet ! Il en tremblait encore d’agacement et en plus il se sentait… Complètement vidé ! Voilà qu’il avait parlé d’une blessure profonde en abordant le sujet de son frère et il se l’était mangé en pleine figure ! Les gens ne savaient vraiment pas vivre !

Hana saisit finalement son cellulaire, se laissant tomber dans la couette sur le canapé, s’ensevelissant un peu en dessous, composant le numéro de téléphone de Madara. Il avait besoin du confort d’une personne un peu plus civilisée ce soir…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Soirée détente !   Sam 18 Fév - 15:16


Ce qui devait arriver arriva... Kazuhiro le savait, il le sentait que les choses allaient tourner comme ça, ils se sont doucement, lentement mais surement aventurés sur la pente glissante. Ce sujet était bien trop sensible, difficile pour que tout ce passe sans aucune accroche...

Il a du mal à en croire ses yeux, à défaut de ses oreilles... Ce qu'il lit le touche vraiment... Il n'a jamais voulu faire de méchanceté gratuite, nan, bien au contraire, mais la conversation est totalement partie en sucette ! Kazu est ainsi, quand quelque chose le vexe, lui fait du mal, il faut que les mots sortent sans qu'il puisse les retenir, il pourrait réfléchir, mais il n'en a pas le temps... Fatalement il laisse Hana parler...

Le Roi des poissons dit :
Ha non ? Alors E.T a finalement réussi à appeler chez lui et à y retourner en bicyclette ?

Alors là, il n'y a rien de mieux pour l'énerver ! Nan mais sérieusement, il a peut-être été très indélicat, et blessant, mais il n'a pas besoin de se foutre de sa gueule comme ça ! Bon peut-être qu'au fond il cherche vraiment à lui faire croire à l'existence des vampires, mais au fond c'est normal ! Il faut réfléchir tout de même ! Kazu est seul ! D'accord, c'est un choix, il pourrait rencontrer du monde mais lui s'enferme dans son monde, mais c'est normal ! Il veut que quelqu'un soit de son côté, qu'ils parlent tous les deux de ce sujet sans que ça parte comme c'est en train de partir avec Hana !!! Mais Hana est borné et malheureusement pour eux, Kazuhiro aussi... Jamais ils n'arriveront à s'entendre sur ce sujet, sauf peut-être un jour, quand Hana aura l'occasion de découvrir que les vampires existent réellement et que Kazu ne fabule pas ! J'aimerais bien être une petite souris pour voir ça le jour J...

Haru accoure et le prend son ses bras, comme pour le tirer en arrière pour qu'il quitte l'ordinateur. Ça suffit, il faut qu'il arrête de lire sinon il va être énervé et Haru n'aime pas ça parce qu'il sait comme ça fini...

Il lit, les larmes lui montant aux yeux, on ne peut pas savoir si c'est de joie, de tristesse, ou d'énervement... en tout cas, ce n'est pas de joie, c'est impossible !

Il va tout de même essayer de parler, mais..

Animals morts dit :
Attend, laisse-moi t'ex...

Nan, il ne lui laissera rien lui expliquer, il est parti sur sa lancé et ne s'arrêtera pas avant d'avoir sorti tout ce qu'il a sur le coeur... Et il a l'air d'en avoir gros sur le coeur. Peu à peu Kazu sent la colère encore plus monté en lui et il ne veut pas, il ne veut pas être en colère, la colère lui rappel bien trop son père ! Il le laisse parler, l'ignore même en se levant pour aller passer son visage sous l'eau, ça lui fait du bien, et lorsqu'il va revenir et bien il revient trop tard...

Le Roi des poissons dit :
Maintenant si tu permets (et même si ce n’est pas le cas) je vais aller voir ailleurs si tu y es, des gens pourvu d’une certaine sensibilité et qui ne s’imagine pas avec la vérité universelle sur les bases d’une expérience personnelle dont ils n’ont même aucun souvenir !

Il est parti et il ne doute même pas qu'il ai pu le bloquer, il lui avait déjà expliqué qu'il bloquait certaines personnes, alors maintenant il sait qu'il en fait partie et il se demande s'ils se reparleront un jour tous les deux...

Il ferme la fenêtre de conversation, totalement amer que ça se termine ainsi. Ils sont irrécupérables, aussi bien l'un que l'autre... Il ferme le pc totalement et file enfiler ses chaussures. Il fait nuit, il est tard, mais il a besoin de réfléchir, mais surtout de prendre l'air, pour oublier tout ça.

Le roi des Poissons et Animals Morts se reparleront-ils un jour ?

Suite au prochain épisode...

[The end...]


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

☩ ☩

MessageSujet: Re: Soirée détente !   




Revenir en haut Aller en bas
 

Soirée détente !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Multimédia-