C'est la fin de Requiem. Merci de prendre en compte le sujet dans les news.

 

 KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 1:07




Koema Fan
« Il n'y a rien de pire que l'instinct maternel inassouvie »


Le commencement...


๑ Âge physique : 27 ans
๑ Âge réel : 236 ans
๑ Date de naissance : 24 mars 1775
๑ Ville natale : Dans un petit village sur l'île de Kyushu
๑ Nationalité : Japonaise
๑ Sexe : F {√} | M { }
๑ Métier : Couturière et gérante d'une boutique de vente de kimono (sa marque)
๑ Groupe : Vampires


Qui êtes-vous ?


๑ Caractère : Depuis bien des années Fan est devenue une ombre d'elle-même, bien avant sa transformation en vampire. Les sourires, les rires, sa joie de vivre, son mental se satisfaisant des choses les plus simples pour vivre, de tout cela il n'en reste plus rien, peut-être des brides par-ci par là. Des esquisses de sourire, des ébauches de rires étouffées entre ses lèvres, voilà tout ce qu'elle pourra vous offrir de celle qu'elle était par le passé. Après la perte de son unique enfant et ses innombrables et veines tentatives pour en avoir un deuxième, Fan a dû se résoudre à l'idée qu'elle ne serait plus jamais mère et une ombre est venue se superposer à son visage si joviale. Devenant ainsi sombre, tel les nuages annonçant un orage ou une pluie torrentielle, la japonaise a perdu tout espoir, toute envie de vivre, elle survit juste grâce à cette maigre lueur qu'elle aperçoit au loin depuis sa transformation. Mais elle n'est pas seulement sombre et résolu, elle est instable et déchaîne facilement sa colère dès qu'on la contrarie. Hurlant, balançant les objets et les meubles dans tous les sens jusqu'à ce que son corps soit épuisé par l'usage de tant d'énergie. La réalité des choses, c'est que cette colère provient du refus de croire qu'elle est infertile, que jamais elle ne pourra engendrer d'enfant. Même si cette réalité s'est imposée, qu'elle n'a d'autre choix que d'y faire face, elle n'arrive jamais à y renoncer de tout son être, il y a toujours une parcelle de son âme qui lui réclame cet enfant.
Un instinct maternel plus que présent, cajolant chaque enfant au visage sombre. Ne vous a-t-on jamais dit qu'il ne fallait pas parler aux inconnus ? Car Fan n'hésitera pas à aller vers un enfant pour le prendre sous son aile, lui offrant une glace, une peluche, un mouchoir et voir même parfois de quoi s'acheter à manger pour plusieurs jours pour les plus démunis. Sa véritable faiblesse réside en ce point : elle est incapable de résister à cet instinct et fera n'importe quoi pour avoir un enfant à materner. C'est d'ailleurs à cause de ça qu'elle en est venue à dérober un poupon pour le transformer en vampire pendant six longues années où son corps ne grandit jamais. Détail qui la contraria. Ne soyez d'ailleurs pas étonner de voir chez elle un nombre incalculable de poupées de chiffon, de porcelaine, de toutes les matières possibles qu'elle considère comme ses enfants. Dans certains moment d'instabilité, il lui arrive de se déconnecter de la réalité des choses et de les considérer comme de vrai être humain.
Mais parfois ce besoin de materner peut devenir étouffant pour son protéger, la peur de perdre une nouvelle fois son enfant pousse la couturière dans des extrêmes, devenant sur-possessive, espionnant, dirigeant, privant de liberté. Bien sûr, c'est une situation qui arrive par période, par pique de crise, car à d'autre instant elle se montre en mère attentionnée, confiante et calme, à l'écoute de sa progéniture.
Fan est quelqu'un qui semble en général posé et inexistante, son manque de dialogue, son manque de vivacité et sa mélancolie font d'elle quelqu'un de peu présente. À moins que vous soyez un enfant ou un jeune adolescent, elle engagera rarement le dialogue et vous répondra par de courtes phrases, parfois même par de simples onomatopées ou hochements de la tête. Elle n'aime pas être sur le devant de la scène, elle n'aime pas parler d'elle, elle préfère écouter les autres. Seule sa mère fait exception sur le tableau, car avec elle les dialogues peuvent s'éterniser sans se transformer en monologue pour la plus vielle.
Attaché à son époque mais surtout aux traditions, elle a dû mal à se faire à la vie moderne et fait preuve de politesse presque démodé à notre époque, renonçant que très difficilement au vouvoiement, toutes les marques de respect son présent dans son discours. De plus, très nostalgique et mélancolique, elle n'arrive pas à oublier les choses du passé, se faisant souffrir plus souvent que ce faisant du bien, il ne sera pas rare de la voir le regard dans le vague, l'air triste et les larmes seraient présentes si elle n'avait pas fini par renoncer à ce droit. Parfois, dans ses paroles, on entendrait presque le « c'était mieux avant », « à mon époque », et bien d'autres expressions du genre. Mais cette nostalgie et cette mélancolie qui font qu'elle n'oublie aucun détail rajoute au tableau qu'elle est bien plus que rancunière et à moins de savoir vous faire pardonner, pardon qu'elle accorde difficilement, vous tomberez bien rapidement sur sa liste noire de personne à songer à éradiquer. Il est vrai qu'elle ne semble pas être du type exterminatrice, mais si on la gêne, si on la dérange, mais surtout si on l'empêche d'obtenir son enfant ou si on s'en prend à lui, alors elle n'hésitera pas à sortir les griffes et les crocs pour se lancer dans une bataille féroce qui se terminera par la mort ou la soumission de l'autre. Jamais elle ne tolèrera l'échec tant que son enfant ne sera pas assez grand pour s'éloigner de sa matriarche.
Sa vie s'articule autour de cet enfant qu'elle mettra au monde. Alors, pour le moment, elle protège sa vie, fuis les dangers inutiles, se documente sur la vie actuel, essayant de comprendre les nouvelles technologies, les besoins des nouvelles générations afin de pouvoir être une mère fiable et un support solide. Elle sait qu'une fois qu'il sera près d'elle, elle devra protéger deux vies et non plus une, alors elle s'entraîne à se soigner plus rapidement, plus efficacement, pour pouvoir se concentrer sur la protection unique de son enfant. C'est une fois seulement celui-ci adulte et débrouillard qu'elle pourra envisager la mort.

๑ Physique : Fan fait bien honneur aux préjugés sur les Japonaises : elle est de petite taille avec une carrure si fine qu'elle donne l'impression de pouvoir se briser à chaque instant, en effet, du haut de ses un mètre cinquante-quatre, elle a bien du mal à dominer son entourage. Renforçant cet aspect de fragilité, la japonaise a une peau très pâle, ressemblant à la couleur des poupées de porcelaines. Avant de devenir vampire, sa peau était légèrement bronzée, mais à force de fuir le soleil, elle a perdu toute sa couleur pour prendre cet aspect entre le beige et le blanc.
Son visage légèrement arrondi est composé de traits fin et féminin avec les caractéristiques habituels des Japonais, comme ses yeux bridés d'un marron foncé. Les cheveux de la demoiselle lui encadrent le visage de façon tantôt lisse, tantôt ondulé selon ses envies, une frange jusqu'au niveau inférieur des sourcils et une longueur jusqu'au commencement des hanches dans un léger dégradé. Au début, ils étaient d'une couleur brune approchant du noir, mais avec le temps et surtout sa transformation, elle se les teint en blond. Pourquoi ? Car ça passe le temps, ça la change et en quelque sorte cela lui donne l'impression d'une nouvelle vie. Elle a commencé ce traitement quand elle comprit la deuxième chance que lui offrait la vie de vampire.
La couturière soigne son apparence, prenant soin autant de ses cheveux que de sa peau qui se veut lisse, tout comme de ses mains qu'elle hydrate régulièrement et qu'elle soigne du mieux qu'elle peut à cause de l'usure qu'elle subisse par son métier. Avantage d'être un vampire, les marques ne restent jamais bien longtemps en place, lui permettant ainsi de garder cette apparence douce et vierge de toutes blessures.
Aimant vivre dans un mode traditionaliste, elle adopte un style vestimentaire assez décalé, portant régulièrement ses propres kimonos. Elle estime qu'en tant que couturière et gérante d'une boutique de kimonos fait main, elle se doit de porter ses propres créations. Pourtant, parfois elle s'accorde un peu d'extravagance et revêtira des tenues aristocratiques européennes. Ce n'est pas pour autant que son armoire est dépourvue de vêtements du vingt-et-unième siècle. Il lui arrivera d'être en jean et pull, mais seulement quand il y a grande nécessité et qu'elle n'a pas le choix.
Sa démarche est légère, elle se veut assurée, mais bien souvent on peut entre voir un pas maladroit, perdu et vagabond. Pourtant, de toute son apparence émane d'elle un mystère, une tradition sauvegardée, une facette du Japon presque oublié de nos jours. Fan est une femme qui d'apparence intrigue, semble décalé et perdu, mais qui pourtant assume son choix de vie et sa façon de se vêtir même si son visage adopte des expressions bien souvent à l'opposer de cette façon de vivre.

๑ Signe Distinctif : Facultatif


D'où venez-vous ?


๑ Les vampires ? : Ne serait-il pas illogique qu'elle n'ai eu vent de l'existence des vampires, en étant elle-même une des leurs depuis maintenant plus de deux cent ans? ? Avant sa transformation elle en connaissait les rumeurs, les comptes et les histoires que l'on pouvait raconter à droite à gauche, mais elle ne savait pas s'il fallait y croire ou non. Maintenant, c'est une réalité qu'elle a rapidement appris à accepter. Au début, elle voyait sa transformation comme un poids, comme une prolongation de sa sinistre vie de mère ayant perdu son enfant, rendant ainsi sa dépression interminable. Maintenant, elle voit en cette nouvelle vie une possibilité d'avoir un enfant. Il ne sera pas né de son ventre, elle ne l'aura pas élevé, car elle sait à ses dépends qu'un poupon ne vieillira jamais, mais elle pourra avoir un enfant qui sera éternellement sous sa protection et son enseignement. Alors, elle s'est acharnée à voir en la race des vampires une seconde chance et finalement, elle ne les trouve pas si horrible. Ils boivent juste pour subvenir à leur besoin pour la plupart d'entre eux.

๑ Histoire : Sa vie humaine était vouée à être une petite vie paisible de paysanne. Son père cultivait avec de nombreux hommes du village du coton, tandis que les femmes s'occupaient d'aider à la récolte et tisser la matière afin de réaliser des vêtements, des couvertures et bien d'autres pièces réalisables en coton. Dès qu'elle fut en âge de venir en aide, sa mère lui enseigna le métier. Sa vie était des plus simples, mais cela lui suffisait amplement. Pas besoin de superflu, juste de l'amour et du soutient entre voisin. D'ailleurs, elle se maria très tôt à un jeune homme, cultivant lui aussi le coton, un dénommé Koichi. Tout deux filaient le parfait amour et à 17 ans, une jolie petite fille agrandit la famille. C'est dans un véritable foyer noyé par le bonheur que la petite fille vécue ses deux premières années jusqu'à ce que la grande famine du Tenmei fasse de nombreux ravages et perturbe la vie paisible de Fan. Elle fut seule à survivre avec son père et son mari dans sa famille.
La perte de son enfant l'anéantit, mais avec Koichi, ils ne perdirent pas espoir et essayèrent de nombreuses fois de mettre un nouvel enfant au monde, mais tout ce qu'ils récoltèrent fut échec sur échec. Fan s'assombrit alors de jour en jour, pour finir par ne devenir qu'un fantôme de ce qu'elle était avant. À bout de force, à l'âge de ses 27 ans, fatiguée par cette vie, elle essaye de mettre fin à ses jours en se coupant les veines du poignet, mais le destin ne voulait pas la laisser mourir. Elle ressentit d'abord une piqure, puis une sensation agréable. Quand elle se reprit conscience, elle était devenue une vampire.

Journal intime de Fan.
30 mars 1812
10 ans. Cela fait 10 ans que je traine ma carcasse, que je vis dans un semblant de moi-même. Sasara-sama est douce avec moi, elle m'a appris à écrire, à lire, ainsi qu'à compter. Elle m'a aussi offert ce carnet. J'avoue ne pas comprendre pourquoi elle a fait de moi une des leurs. Je ne l'ai jamais voulu et je suis déjà fatiguée de vivre. Si j'aurais eu le choix, j'aurais refusé, mais elle me dit qu'il y a encore des choses que leur race me réserve comme surprise, alors je m'évertue à essayer de vivre une journée de plus à chaque fois. Nous avons quitté mon petit village il y a deux ans de cela et depuis je découvre une nouvelle vie à Edo. Je n'ai toujours pas osé demander à mère pourquoi elle est venue dans un village si éloignée, mais elle doit avoir ses raisons. Pour ma part, je la suis aveuglément, je l'écoute et j'essaye d'apprendre à vivre cette nouvelle vie, même si cela ne m'enchante pas, je n'ai plus que ça de toute façon. Il est vrai qu'il me suffirait de m'exposer au soleil pour en finir de ma vie, mais je ne pense pas que Sasara-sama est fait de moi ce que je suis pour me voir mourir dès la première occasion venue. Je la respecte, elle semble avoir vécu tant d'année, que ma vie est celle d'un nourrisson à côté d'elle. Un nourrisson... Ma petite fille me manque. Si seulement la faim ne l'avait pas emporté, si seulement je l'aurais mieux nourri, peut-être serait elle encore à mes côtés en ce moment même. Ma petite Mayuko-chan. Je me sens si vide sans elle. J'aimerais tant pouvoir mettre un autre enfant au monde. Je sais qu'il ne remplacera jamais ma première fille, mais cela apaiserait ma peine. Seulement je suis infertile et mère me l'a de plus confirmé. Même si je l'étais avant après avoir eu ma première fille, en devenant vampire, je le devenais à tous les coups. Seulement, elle m'a promis qu'un jour, j'aurais de nouveau un enfant à mes côtés. Que je pourrais avoir une petite fille pour me tenir compagnie et être mon enfant. C'est encore flou, si je suis infertile, je ne vois pas comment cela peut être possible, mais jamais mère ne m'a menti, alors je lui fais confiance. Quand il sera l'heure, elle me dévoilera tout. Je sais que je me dois d'être patiente et attendre que les choses arrivent doucement et à leur rythme.
[...]
2 avril 1812
Les journées sont longues, tout comme les nuits. Je sais que nous n'avons pas besoin de dormir, mais pour faire passer le temps et oublier un peu ma peine, je m'endors quand le soleil se lève. Pour le moment, je vis encore sur l'argent de mère. Elle s'occupe de mon éducation, finalement, cette vie peut avoir quelque chose d'intéressant. Ou tout du moins, cela me permet de tuer l'ennuie. J'admire Sasara-sama, comment fait-elle pour vivre si longtemps sans jamais s'ennuyer ? Un jour, il faudra que je le lui demande. En ce moment, j'ai décidé de reprendre mes activités de couturière, cela m'évite de penser à la mort. Mère veille à ce que j'ai tout ce dont j'ai besoin et dans l'espoir d'avoir une fille un jour, je lui confectionne de magnifique kimono de soie. J'en fabrique aussi pour moi et mère, il m'arrive aussi d'en vendre de temps à autres, mais cela reste précaire et je préfère coudre pour mon entourage pour l'instant. Peut-être que dans l'avenir je pourrais songer à ouvrir une boutique. L'écriture me permet aussi de tuer le temps et quand la nuit tombe, il m'arrive d'aller me balader dans les rues de la ville. Cela fait un petit moment que j'y suis installée, mais j'ai encore un peu de mal à m'habituer à ce mode de vie. Ma vie d'avant me manque. J'aimerais tellement revenir à l'époque où tout allait bien, que Koichi, mon mari, était près de moi, tout comme Mayuko-chan et le reste de la famille. Nous étions si bien dans le village, mais il était impossible d'y rester après tout.
[...]
20 décembre 1912
Cela fait bien longtemps que je n'ai pas écrit dans ce carnet. Peut-être cinq, six ans ? Il faudrait que je vérifie. Je commence enfin à m'habituer à ma condition. Mère me dévoile petit à petit tous les secrets de la vie d'un vampire. Elle m'explique le fonctionnement de l'ordre et même si cela semble un peu compliqué par moment, je prends grand soin à écouter et retenir ce qu'elle m'apprend. Elle m'initie aussi à la maîtrise de mes nouvelles capacités et j'aperçois enfin un peu de lumière après plus de cent ans à vivre comme une poupée vide. Mère m'a expliqué qu'à mon tour, je pouvais transformer un humain en vampire. Qu'il m'était possible d'avoir un enfant par se biais. Elle m'expliqua avec une tendresse et une patiente infinie le procédé, mais me mit en garde, ce n'est pas facile et je ne risque pas d'y arriver du premier coup, il me faudrait certainement de très longues années avant d'y parvenir. Mais après avoir attendu tant d'années, il est hors de question que j'attende encore et encore. Alors, dès la nuit tombée, je me mettrais en quête d'une petite fille. Sasara-sama ne cesse de me dire que cela va me demander de l'entraînement, alors je vais m'y mettre le plus rapidement possible. Je veux perdre le moins de temps possible.

21 décembre 1912
On sent bien que Noël approche. L'ambiance dans les rues est bien différente, les décorations sont mises en place et les gens semble plus gaie. Hier soir, j'ai suivi une petite fille et sa mère, puis je les ai espionné chez elle. La gamine semble innocente et adorable. L'avoir comme enfant serait un bonheur. Alors, je me suis introduite dans sa chambre, brisant sa fenêtre. Seulement j'ai échoué. Elle est morte. Ce soir, je recommencerais, mais je crois que je vais commencer sur d'autres personnes, cela évitera de tuer des enfants inutilement. Si je parviens sur un adulte, il me suffira de le tuer après. Je ne veux pas m'encombrer d'une personne que je ne pourrais pas éduquer. La journée est longue, je suis impatiente que la nuit tombe.

2 janvier 1913
Cela fait 12 jours que je chasse sans relâche, me limitant à une proie par nuit. Mais pour l'instant c'est un échec total. Mère semble inquiète, il semblerait que je créais trop d'agitation dans la ville. Je vois bien qu'elle ne veut pas m'empêcher, qu'elle ne veut pas me froisser, mais d'un autre côté, elle semble si inquiète que sa vie ne semble plus aussi tranquille qu'avant (enfin aussi passible qu'elle puisse l'être en étant fondatrice du conseil de Tokyo.). Je pense que, même si je ne veux pas perdre de temps, il vaudrait mieux que j'espace le temps entre chacun de mes essais. J'ai d'ailleurs repéré une jeune fille adorable, issu d'un milieu riche. Elle est si belle et si gracieuse. Je pense qu'à partir de maintenant, pour faire passer le temps je vais l'observer. Ainsi je pourrais patienter entre chaque chasse. Je la VEUX pour enfant.
[...]
14 mai 1916
Je pensais enfin maîtriser la transformation. J'avais réussi sur un jeune homme d'environ 20 ans le mois dernier, mais ce fut un échec sur elle. J'ai tué mon enfant. J'ai tué mon enfant. Je m'en veux tellement. J'aurais dû attendre encore un peu, être sûr de moi, de réussir sans accroc. Une si belle jeune fille, je n'en retrouverais plus j'en suis sûr. Pour apaiser ma peine, j'ai enfin réellement songé à ouvrir une boutique de kimono fait main. Mère ne semble pas contre cette idée et cela me change les idées. Alors, je cherche un nom, un endroit où installer la boutique pas trop loin de la maison, mais finalement, j'y renonce. Je prendrais trop de risque à créer une boutique qui n'ouvrirait que le soir, alors je préfère faire sur commande. Avec un peu d'aide, j'arriverais certainement à me faire un nom.
[...]
24 octobre 1916
La couture me divertie, mais je n'oublie pas cet enfant que je désire temps. Je continue mes chasses, mais je ne dépasse pas le quota d'une proie par mois en dehors de mes besoins nutritionnels. Avec l'aide de Sasara-sama et quelques-unes de ses relations, j'ai réussi à me faire un nom. Bien sûr, je me fais appeler Mayuko dans le métier, une façon de ne pas oublier ma chère et petite fille.

29 novembre 1916
Avec tout ce travail de couturière et ma chasse pour m'entraîner à transformer un humain en vampire, je n'ai plus beaucoup de temps pour écrire dans ce journal. Je crois que je vais le délaisser un peu pour un certain temps. Je reviendrais écrire ici quand il y aura quelque chose d'important à raconter, à garder, à sauvegarder.

28 avril 1966
Mon précieux carnet a pris la poussière. 50 ans que je ne l'ai pas ressorti, j'en avais presque oublié son existence. Il ne reste presque plus de page, il va falloir que je songe à en racheter un. Depuis la dernière fois de nombreuses choses se sont passées. Moi qui croyais que la vie des vampires était un long fleuve tranquille, je m'étais bien trompée. Nous subissons nous aussi les caprices de la race humaine et si je n'avais pas autant de passion dans la couture, je pense que j'aurais pu devenir historienne avec tout ce que j'ai pu vivre. En ce qui me concerne, je n'ai toujours pas réussi à obtenir un enfant, mais mère dit que c'est normal, qu'il ne faut pas que je me presse. J'ai repéré hier soir une nouvelle petite fille. C'est une métisse, américaine et japonaise. Je l'aime déjà énormément, mais cette fois-ci je ne ferais pas la même erreur que la dernière fois. Je vais prendre mon temps et m'exercer encore un peu. Je vais attendre encore quatre ans. Je pense que cela devrait être suffisant. Cette fois-ci, je m'exerce directement sur ma nourriture et non plus sur des cobaye en particulier.
[...]
30 août 1968
Elle est morte, emportée par la maladie. J'aurais bien essayé de la sauver en la mordant, mais je ne pouvais pas y accéder sans prendre de risque. Je pense maintenant comprendre pourquoi mère m'a mordu. Si elle ne le faisait pas, je serais surement morte ce jour-là. C'était une façon de m'offrir une seconde chance, avec cette possibilité d'avoir de nouveau un enfant à condition de faire preuve de patience.



Le reste de sa vie, elle fut placée sous le même schéma, vivant chez sa mère, occupant son temps en vendant ses kimonos fait main de haute qualité. Elle ne changea jamais de prénom, juste son pseudonyme de couturière de temps à autres, histoire d'être crédible auprès des humains. C'est en 1980 qu'elle réussi à vampiriser son premier enfant. Un poupon de quelques mois.
Extrait du journal intime relatant cette période :
Je suis si heureuse, j'ai enfin réussi. Cette petite fille deviendra une véritable princesse par la suite. Mère semble pourtant perplexe, mais laisse cet enfant vivre avec moi. Je suis si heureuse, j'ai enfin mon enfant. J'ai décidé de l'appeler Chiaki. Elle est si belle que je ne cesse de m'extasier devant elle.
Extrait datant de six ans plus tard :
Je comprends pourquoi mère semblait perplexe. Chiaki n'a jamais grandi. Je ne sais pas ce qui m'a pris. Je savais pourtant que les vampires ne change pas d'apparence, même en vieillissant. C'était donc normal que mon enfant resterait à l'état de poupon toute sa vie. Il m'en coûte tellement. Je sais que je dois la tuer, dans cet état, sa vie ne ressemblera à rien. Je m'en veux d'avoir ainsi gâcher la vie d'une petite fille qui aurait pu avoir une si belle enfance. Mais je n'ai pas le choix. Demain, avant le lever du soleil, je la déposerais dans le parc où je l'emmenais tous les soirs. Au moins, elle mourra en voyant le soleil pour une dernière fois.

Après cet incident, Fan se promit de ne plus jamais transformer d'enfant inférieur à 10 ans. Idéalement, elle rêverait d'avoir une petite fille de 14/15 ans. Elle ne perd pas espoir et quand elle ne travaille pas sur ses kimonos, elle arpente les rues de la capitale la nuit à la recherche de son enfant. C'est en 2003 qu'elle décide enfin à créer sa boutique pour sa marque. L'arrière boutique où elle passe son temps quelques fois en journée est protégée par des rideaux anti-uv et les volets sont toujours fermés quand il fait jour. Elle a engagé une jeune femme pour tenir la boutique la journée, prenant le relais certains soirs pour les vampires. Elle s'est d'ailleurs arrangée pour avoir son propre appartement au-dessus de la boutique. Ainsi la journée il lui est facile de descendre dans l'arrière boutique et vis-versa. Sa vie est donc basée sur une petite routine qu'elle se plait à entretenir et c'est ainsi que l'on en arrive en 2011 où elle se balade encore au hasard des rues à la recherche de sa progéniture, même si dernièrement une jeune fille de 17 ans a attiré son attention.
Fan obtiendra-t-elle enfin l'enfant qu'elle rêve d'avoir ? La suite nous le dira.

Derrière l'écran


๑ Pseudo : piou
๑ Âge : Bon on va dire 19, parce que je les ai demain.
๑ Sexe : F {√} | M { }
๑ Avatar : Exo Chika
๑ Présence sur 7 : Hum je dirais assez présente en général pour le flood, passer voir les nouveautés, suivre certain rp, etc. Par contre pour le rp, arrivant en fin d'année scolaire et donc révision + examen, ma fréquence sera un peu un véritable yoyo qui dépendra du bon vouloir de mes profs et de ma motivation à réviser mes cours. Donc globalement je dirais si tout va bien entre 3 et 4 jours quand tout va bien, sinon une fois par semaine et au pire, une fois toutes les deux semaines.
๑ Comment avez-vous connu le forum ? Par l'un de vos partenaire ou un top site, qu'on me pardonne, ma mémoire de poisson rouge me joue des tours.
๑ Et maintenant le code ? Validé par Seijûrô



Dernière édition par Koema Fan le Mar 8 Mai - 23:21, édité 41 fois
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 1:09




Koema Fan
« décembre 1982 »


Profil complet


๑ Surnom : Inconnu
๑ Nom/prénom pris par le passé : Mayuko à partir de 1916, elle change plutôt régulièrement.
๑ Âge physique : La 30ene.
๑ Âge réel : Inconnu
๑ Date de naissance humaine : Inconnue
๑ Date de naissance vampirique : Inconnue
๑ Nationalité : Japonaise
๑ Sexe : F {√} | M { }
๑ Ville de résidence : Tôkyô
๑ Autres résidences connues : Aucune connue


Activités


๑ Métier : Couturière
๑ Activité vampirique : Discrète depuis quelques années. Risque néanmoins toujours d'être à la recherche d'un enfant à mordre...
๑ Autre : Très agitée fin 1912. Maintenant beaucoup plus calme.


Relations


๑ Vampires : Géniteur inconnu, mais on sait qu'elle fuit le Chasseur de Morts.
๑ Humains : Elle a déjà transformé un bébé en vampire avant de le tuer. La famille est celle des Tsuji de l'Ordre de Tenkyû.
๑ Calice : Aucun


Autres


๑ Signe distinctif : Cheveux très longs, blonds. Tenues rarement classiques (robe aristocratique européenne, kimono, etc.)
๑ Notes supplémentaires : //



Dernière édition par Koema Fan le Mar 8 Mai - 22:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 1:27


Eh bien...C'est vraiment la pluie diluvienne de nouveaux en ce moment ! =D Une pluie bienfaitrice ! Bienvenue Fan et bon courage pour la rédaction =)

Revenir en haut Aller en bas


Kuromiya Sensui



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 1:30


Yeah, Fan ! J'adore ce PV !

Bienvenue à toi et si tu as des questions, n'hésite surtout pas !!

Bon courage alors ^o^

Edit : Et joyeux anniversaire alors !!

_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!



Dernière édition par Kuromiya Sensui le Mar 8 Mai - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Kuromiya Seijûrô



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 1:30


Fan <3 J'adore ce PV. Bienvenue parmi nous, piou ! ^^

Bonne chance pour la rédaction de ta fiche. Si tu as la moindre question, ma messagerie est grande ouverte =3

Ah et joyeux annif pour demain ! o/

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 1:39


Merci à vous tous et merci à Seijûrô et à Sensui pour mon anniversaire :ronde:
Et dit donc, c'est pas que vous me mettez la pression là, mais on dirait que ce pv est aimé. Yosh je peux le faire (d'ailleurs si y'a des précisions à donner, n'hésiter pas à me prévenir n_n)!

Revenir en haut Aller en bas


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 7:29


Bienvenue, non mais te met pas la pression ... les admins aiment tous les PVs xD. - un peu logique vu qu'ils les ont tous écrit ^^' -. Eclate toi bien en écrivant ta fiche =3.

Revenir en haut Aller en bas


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 7:36


Happy Birthday to You o/ =)

Revenir en haut Aller en bas


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 8:20


Happy Birthday, bienvenue, toussatoussa et je veux un lien une fois validée *o* *S'en va avant de se faire taper*

Revenir en haut Aller en bas


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 9:44


Merci à vous trois. Et Takeru, pas de problème, je te garde donc un lien bien au chaud (puis bon, je suis faible en même temps, t'as Hakuei en avatar, bordel ce que j'adore ce mec).

Revenir en haut Aller en bas


Kuromiya Sensui



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 10:31


Bigre ! J'avais oublié qu'on avait un lien avec Yui ! (ouic 'est moi qui le joue)

Intéressant xD

_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Murakami Fubuki



☩ Striking Reckless ☩

Âge : Vingt-quatre ans.
Allégeance : Collé aux basques de Sensui.
Messages : 3064
Pseudo : Myu.
Avatar : Uruha [the GazettE]
MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 12:32


Bienvenue ! =D
Joyeux anniversaire en passant ! o/


_________________

My mama told me when I was young ; « We are all born superstars. » She rolled my hair and put my lipstick on in the glass of her boudoir. « There's nothin' wrong with lovin' who you are », she said, « Cause he made you perfect, babe, so hold your head up boy and you'll go far, listen to me when I say... » I'm beautiful in my way, 'cause God makes no mistakes. I'm on the right track, 'cause I was born this way. Don't hide yourself in regret, just love yourself and you're set..

▬ Born this way



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 12:38


    Oh tient moi aussi j'aime bien ce Pv ! Puis Exo-Chika quoi ... *o* D'ailleurs, peux-tu me dire d'où vient ton gif ? (un clip que j'ai loupé ? o__o)

    Joyeux anniversaire en avance aussi ! (t'es juste un jour avant moi (x )
    Bon courage pour le reste de ta fiche (;


Revenir en haut Aller en bas


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 13:28


Merci à vous deux.
Et Lena, j'ai trouvé le gif sur tumblr, je cherche justement d'où il vient moi aussi car ça m'intrigue, mais dès que je le sais, je te fait signe n_n. Et dans ce cas, joyeux anniversaire en avance de deux jours pour toi n_n

EDIT: fiche terminée, même si la partie de son histoire sur sa vie humaine est plutôt bâclée/résumée.

Revenir en haut Aller en bas


Kuromiya Sensui



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 23:11



Alors première chose : je suis EXTRÊMEMENT fan ! (sans mauvais jeu de mots). Tu as complètement cerné la personnalité et l'essence de ce personnage et tu m'en vois ravie parce que je l'adore. J'ai dévoré l'histoire et j'ai été triste pour elle ! C'est parfait !

Néanmoins, avant que je passe ta fiche dans les validées (mais tu vas avoir ta couleur et tout ! Penses à éditer pour corriger tous les "fertile" en "infertile" ! C'est une coquille que tu fais du début à la fin de ta fiche^^

Il y a aussi "Ne serait-il pas illogique qu'elle n'ai eu vent de l'existence des vampires, en étant elle-même une des leurs depuis maintenant plus de deux décennies". Nous sommes d'accord qu'il n'y a eu que 20 décennies et pas 2^^

Dernière chose : normalement on accepte pas le coup du "j'essai de te vampiriser et si j'y arrive, je te supprime". Dans le cadre de son perso, de son histoire et compte tenu du fait que Sasara a les moyens de cacher au reste de la société que c'est arrivé, je vais le laisser tel quel mais à présent il faut que ça ait cessé ! De toute façon visiblement, Fan sait mieux s'y prendre à présent^^

Bref voilà, c'est tout, parfait ! Ces deux petits edit et puis tu pourras ensuite aller régler ton logement, ta fiche de liens, ton rang si tu en veux un =)

Si tu cherches à te lancer rapidement dans un premier RP, je t'invite à jeter un coup d'oeil à notre première intrigue où tu trouveras sans doute ton bonheur !^^



_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Anonymous


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   Mar 8 Mai - 23:24


Merci du compliment et ravi de savoir que je me suis imprégnée du personnage comme vous l'attendiez n_n. J'ai corrigé les erreurs, normalement ça devrait être bon.
Pour l'histoire des humains qu'elle vampirise puis tue, comme je te l'ai dis sur la CB, c'est seulement lors de son entrainement et réellement, elle ne réussira pas à en vampiriser énormément.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

☩ ☩

MessageSujet: Re: KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant   




Revenir en haut Aller en bas
 

KOEMA Fan ♦ Je veux juste mon enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Fiches-