C'est la fin de Requiem. Merci de prendre en compte le sujet dans les news.

 

 Aux armes ! *prémisses d'une guerre*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


L'Archiviste



☩ ☩

Messages : 13
Pseudo : L'Ombre des Chasseurs
MessageSujet: Aux armes ! *prémisses d'une guerre*   Dim 8 Juil - 11:55



Sujet déplacé et archivé par : Oriime Tsubaki

Note : Document trouvé et rapporté du Cambodge par un de mes aïeuls En 1890. Traduit par lui et faisant partit d’un recueil dont la majeur partie a brûlé dans l’incendie de sa maison pendant la guerre.

Traducteur : Oriime Tôma

Auteur original : Inconnu

Titre : Aux armes !

Cela a encore fait beaucoup de bruit. Ils se sont entretenus dans la cave qui habituellement accueille les clients de l’auberge et ils ont parlé presque toute la nuit durant. J’ai cru reconnaître le fils du métallurgiste et je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse être l’un des leurs…

Ils savaient que j’étais à l’étage mais aucun d’entre eux ne sembla vouloir s’intéresser à moi, peut être parce que je portais dans le cou la marque significative des calices ? De toute façon, le débat était animé et bien que ces réunions extraordinaires aient toujours été rarissimes, je savais qu’elles étaient le siège d’importantes décisions. Pour ceux qui comme moi connaissaient l’existence des vampires, les tensions qui régnaient entre les différents « groupes » de vampires étaient autant de signes que quelque chose ne tournait plus rond.

Comme mon Cambodge natal me manque ! J’ignore si les vampires là bas connaissent une crise comme celle que le Japon voit arriver mais mon maître prétend que non. Il dit que selon comment les choses se passent, nous repartirons peut être au pays. Cela dépendra de la capacité des vampires à s’entendre…

J’ai reconnu Ankô, aussi. Difficile de faire autrement car ce vampire là est incontournable. Il en impose beaucoup et j’ai vu des vampires de quatre cent ans frissonner lorsqu’il tapait du poing sur la table. Est-ce que je devrais en avoir peur ? Il m’apparaît comme élitiste et a des idées d’une autre époque… Mais qui n’appartient pas au passé.

Sasara était là, elle aussi, silencieuse au début mais beaucoup plus présente à la suite. C’était étonnant de la voir s’imposer au milieu des hommes beaucoup plus nombreux ! Elle, elle ne tremblait pas devant Ankô mais il était évident que leurs opinions divergeaient tellement qu’ils ne parviendraient pas à trouver un accord ce soir non plus.

Mon maître dit que Sasara et quelques autres vampires veulent mettre sur pied des « Conseils Vampiriques ». Le nom de Jinsei Sensui est venu également à mes oreilles. Ce vampire là me fait peur… Pourtant, mon maître prétend qu’il est « du bon côté ». De celui qui cherche à instaurer les Conseils. Est-ce que c’est vraiment le bon côté… ? A quoi serviraient ces « Conseil » exactement ?

Le maître dit qu’Ankô réclame un empire souverain. Parfois je me demande si ça ne serait pas mieux. Après tout, le Japon est déjà régit avec la loi du plus fort. Peut être que cela permettrait d’avoir un seul chef, un seul empereur plutôt que tous les Daimyo ? Mon maître dit que je ne me rends pas compte… Que leur existence pourrait être menacée, que les hommes sont plus prompts à se rassembler lorsqu’ils doivent faire face à une menace commune… Il dit que les vampires sont encore trop indépendants pour faire face ensemble en cas de guerre contre l’humanité. Il dit aussi que depuis l’existence des tous premiers vampires et humains, l’équilibre n’a pu persister que grâce à la discrétion.

Mais les vampires sont vraiment des êtres très intelligents… Je ne comprends pas pourquoi ils ne feraient pas faire un pas de géant à l’humanité en se révélant à elle. Mon maître m’a répondu que c’était comme ça que la nature avait fait les choses. Que les fourmis, qui avaient l’intelligence et l’union de conquérir le monde avec une discipline stricte avaient été ainsi faites minuscules parce que leur rôle n’était pas de dominer, mais d’apporter leur pierre à l’édifice. Il dit que c’est ainsi la même chose pour les vampires et les humains.

Pourtant, les humains n’ont pas conscience de l’existence des vampires… Le maître dit que c’est parce qu’ils sont encore stupides et qu’il faudra très longtemps pour qu’ils soient capable de comprendre et de réfléchir plutôt que de se braquer contre la vérité.

Je lui ai demandé, alors, si à ce moment là les Conseils auraient encore une utilité.

Il a dit que oui, ils en auraient toujours. Parce que le pouvoir ne devait jamais, ô grand jamais, se retrouver entre les mains d’un seul homme, quel que soit la couleur de son sang…

Auteur inconnu *présumé aux alentours de 1500*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aux armes ! *prémisses d'une guerre*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Les Dossiers Techniques :: Les Archives-