C'est la fin de Requiem. Merci de prendre en compte le sujet dans les news.

 

 Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 3:04




Gotô Madoka / Mazohyst

Mazohyst fait parti de moi maintenant


Le commencement...


๑ Âge physique : 27 ans.
๑ Âge réel : Entre 400 et 500 maintenant. ( Il a oublié sa véritable année de naissance... )
๑ Date de naissance : 6 octobre. ( Mais alors pour vous dire de quelle année... )
๑ Ville natale : Kyôto.
๑ Nationalité : Japonaise.
๑ Sexe : M { }
๑ Métier : Antiquaire. ( Dans un petit magasin contenant des livres anciens, uniques, et surtout étranges... )
๑ Groupe : Vampires.



Qui êtes-vous ?


๑ Caractère :

Paresseux : Lui demander de faires tels ou telles choses, alors qu’il n’en a pas l’envie ? Et surtout s’il n’y a rien en échange ? C’est perdu d’avance. Oubliez de suite votre demande, et passez votre chemin. Et n’essayez pas non plus de revenir un jour, pour lui refaire une proposition qui sera à faire « pour faire plaisir ». Parce que, vous pourrez vous mettre le doigt dans l’œil, et jusqu’au coude. Il ne fait jamais rien pour faire plaisir, et encore moins pour quelqu’un. La seule chose qui l’intéresse, c’est l’argent… Et à l’occasion, si vous lui proposez votre corps une nuit, là, il faudra se poser pour en discuter, car les choses pourraient bien finir par l’intéresser.

Grognon : Madoka est toujours en train de grogner. Que ce soit contre lui-même, ou contre le monde entier. Il est toujours, ou trop fatigué, ou pas assez. Il n’a jamais envie de rien faire, et lorsqu’il n’y a rien à faire, monsieur grogne. Très contradictoire, il sait qu’il est parfois insupportable. Par contre, ne pas réveiller l’ours le matin, vous seriez très mal reçu, surtout si vous n’êtes pas invités… Ou même si vous l’êtes d’ailleurs.

Nymphomane : Il a toujours envie de faire l’amour… Enfin, à proprement parlé, de baiser quelqu’un. Peu importe où, et peu importe qui. Le temps que la demoiselle à des atouts et un corps à tomber par terre. Ho, les hommes aussi… Mais… Mais voilà. Un corps féminin est bien plus attractif. Et il a toujours des idées un peu plus folles à chaque fois pour se faire plaisir, et mettre sa partenaire dans un état d’excitation intense. Mais allons, ceci expliquant cela, il faudra un jour passer entre ses mains expertes pour savoir de quoi nous parlons ici.

Parfois câlin : Oui, vous savez lire… Mais c’est très rare. Et surtout s’il se sent en bonne compagnie. Il accorde parfois un peu de tendresse. Passant d’une main à travers la chevelure de la demoiselle qui l’accompagne, ou la main sur la hanche du garçon à ses côtés, il sait quoi faire pour mettre le feu aux joues de quelqu’un. Il ne le fait cependant que très rarement. Les petites attentions se méritent, et ce n’est pas avec un boulet ou une fille facile qu’il acceptera d’en offrir.


๑ Physique :

Au premier coup d’œil, Madoka peut paraître un peu fou à lier. Ainsi que légèrement cinglé. Ses cheveux mi-longs et raides peuvent du jour au lendemain se retrouver totalement décoloré, en un blond platine, voir blanc sans aucuns reflets. Chose qui se fait assez rare depuis quelques années. Sa fainéantise ayant trop pris le dessus pour prendre le temps d’aller chez le coiffeur, et pire encore, pour y débourser une seule pièce.

La seconde chose est sa morphologie. Approchant du mètre quatre vingt-cinq, il est également mince, et très musclé. Les muscles de ses épaules, et de ses bras peuvent supporter n’importe quelle force, que le poids soit mort ou non, et ses abdominaux peuvent faire pâlir plus d’un sportif de haut niveau. C’est pourtant seulement au long de plusieurs siècles qu’il parvint à se construire un corps comme celui-ci. Se garder bien en forme est l’une des seules choses qui l’occupe lorsqu’il s’ennuie, et il y prend plaisir.

A mieux y regarder, et surtout d’un peu plus près, le visage de notre vampire possède un piercing sous la lèvre inférieur. Qu’il retire, et parfois qu’il laisse, selon ses humeurs. Deux gros écarteurs, ainsi qu’une multitude de boucles d’oreille. Légèrement plus bas, au niveau de son torse, une espèce d’implant une forme de fer à cheval, avec deux petites boules aux extrémités. Entourés par deux tatouages sur le torse. D’autres marques certains endroit de sa peau ; ses avant-bras, ses phalanges. Et si quelques-uns en ont la chance (?), ils auront l’occasion de voir sa langue plus qu’originale. Scindée en deux. Il avait y avait pensé pendant longtemps, il l’a fait, et aime s’en servir pour pouvo… Non, c’est privé ça.

Le reste est du vue et du revue, mais toujours aussi agréable à voir. Traits fins, bouche légèrement pulpeuse, regard froid et vide de tout sentiment en ce qui concerne le visage. Pour le reste, longues jambes fines, clavicules légèrement visible, et nous en passerons, pensez-vous.


๑ Signe Distinctif :

Physique : Lorsque Madoka travaille, il reste habillé bien simplement, bottes, jean et pull sont ses meilleurs amis, même en été, les cheveux attachés… Par contre, lorsqu’il chasse, il préfère de loin les pantalons en cuir, ainsi que les bottes plus serrées, dans le but de garder ses pieds bien maintenus, et ainsi se défendre et pourchasser les gens qui seraient capable de le gêner. Une simple veste qui couvre ses bras et son dos suffit largement. Monsieur n’est pas pudique, et aime envoyer du rêve, c’est bien connu. Et c'est la seule réelle chose qui permet de distinguer qui il est dans la vie réelle, si on a déjà eu l'occasion de le voir.

Invisible à l'oeil nu : Madoka est la première - et certainement la seule - réussite d'une expérience consistant à créer un vampire à partir d'un cadavre. Les différents savants qui se sont occupés de lui en ont fait une véritable machine de guerre. Il ne craint ni le jour, ni le manque affectif. Incompris de la société actuel, Madoka ne fait confiance aux vrais vampires, ni aux humains. Et encore moins aux chasseurs qui ne ferons aucunes différences entre lui et les autres monstres assoiffés de sang qu'il déteste tant lui aussi... Pauvre mec va.



D'où venez-vous ?


๑ Les vampires ? :

Il venait à peine de se réveiller. Mais combien de temps avait-il dormi ? Et pourquoi c’était-il réveillé dans cette pièce si sombre ? La veille il n’était pas là pourtant… Et pourquoi cette pièce était-elle vide ? Elle était froide, un peu trop d’ailleurs. C’est en ouvrant correctement les yeux qu’il eut l’occasion de voir qu’il était totalement nu sur une table d’acier. Il se redressant, en voyant une seringue enfoncée dans la pliure de son bras, il commença à se poser quelques questions. Il posa pied au sol, et fini par poser ses yeux sur une pile de linge. Les siens n’étaient plus là. Il s’habilla, en se trouvant plus classe. C’était un pantalon serré noir, avec une paire de chaussures montante. Il n’avait qu’une veste… Il n’avait jamais vue un accoutrement pareil, la veille… Il avait dormi si longtemps ?

En se dirigeant vers la porte de sortie, il avait vu une feuille de papier. Sur lequel était inscrit :

« - Gotô Madoka. Apparemment 27 ans.
« - Retrouvé mort contre un mûr dans une petite rue.
« - Cœur inactif mais cerveau en activité continu. »


Et juste en dessous :

« Mazohyst, entre 400 et 500 ans selon les précédents docteurs. Expérience numéro 1 du groupe 13. »

Ainsi qu'inscrit entre parenthèses :

( Date de naissance inconnue. Très certainement né entre les années 1500 et 1600. )

Intrigué, il prit le temps de chercher dans les papiers aux allentours. Expérience numéro 2, les hommes-animaux « Echec ». 3, 5, 9, 11… Ah 12 ! « Vampires » … Raaah, que les hommes sont idiots. Il roula des yeux et reparti en direction de la sortie.

Et à deux pas de la porte, il passa devant une espèce de miroir, légèrement transparent, et… Eut bien du mal à se reconnaître. Il n’avait plus sa longue tignasse blonde. Ses cheveux étaient mi longs et bruns. Il était assez retissant… Mais qui avait pu le transformer autant, et lui voler ses vêtements sans qu’il ne s’en aperçoive ? Oui, ça commençait à devenir stressant… Et inquiétant.

Mais il était vivant, et c’était ça qui semblait important. Il ne croyait pas à ce qui était inscrit sur les feuilles. Les vieux perdent la tête avec le temps, et les enfants ont l’esprit assez dérangés, même à des âges parfois bien bas. Les parents, ces inconscients…

Il poussa la porte et prit l’escalier face à lui. Poussa une seconde porte, il tomba nez à nez avec une petite place. Il ne connaissait pas cet endroit. Il prit une petite rue, non sur de lui pour ce coup. Au bout de cette rue, il rentra de plein fouet dans une jeune femme, qu’il rattrapa comme il le put dans le but de ne pas la laisser s’écraser au sol.

Reconnaissante, celle-ci prit le temps de lui sourire d’une façon peux certaine. Savait-elle ce qu’elle faisait, en souriant d’une telle façon à un homme comme Madoka ? Il lui rendit son sourire avec un certain entrain et se décida à reprendre sa route.

Jusqu’à ce que la demoiselle en question l’attrape de nouveau par sa veste et le tira contre elle.

- « Je m’appelle Hana, et je suis seule ce soir…
- Vraiment ? Mm, c’est ennuyeux…
- Tu trouves ? J’ai peur qu’il m’arrive quelque chose, tu sais… »

Il n’en fallut pas plus pour qu’un tas de chose arrive dans cette petite rue. Entre les quelques baisers volés, et les quelques caresses échangées. C’est lorsque son nez se glissa contre la ligne de sa mâchoire qu’il sentit son cœur arrêter de battre violement. Il ouvrit les yeux, contre la peau de la jeune femme contre lui. L’odeur de sa peau lui paraissait maintenant aphrodisiaque… Tellement plus sucrée qu’il y a quelques instants. Et cette odeur de sang… Elle chatouillait les narines de Madoka… Lentement, ses dents finirent par venir lui mordiller la peau du cou, laissant apparaître de nombreux frissons sur la peau de la jeune femme.


* * *

Après plus d’une heure passée dans cette fameuse ruelle, Madoka en ressorti, le torse griffé et la partie inférieure du visage maculée de sang. L’odeur l’avait rendu totalement fou, et en voulant lui faire partager l’état actuel dans lequel il était, il avait fini par planter sa paire de crocs dans la peau délicate de son cou… Crocs qu’il venait de découvrir. Il se sentait vidé, mais le goût de fer contre sa langue était exquis… Au final, pour maintenant… ? Il avait pris le temps qu’il fallait pour se sentir totalement comblé intérieurement. Et puis… Personne ne regarde.

En ayant laissé le cadavre de sa première victime derrière lui, il finit par comprendre que tout ce qui était inscrit sur la feuille était vraie. Il était la première réussite d’une expérience fait sur un cadavre… Lui qui se croyait vivant, il ne l’est maintenant plus vraiment. Il allait devoir faire attention, et tuer pour survivre, très certainement. Mais ceci n’est qu’un détail, n’est-ce pas ?

Prenant conscience de la chance qui lui était donné, un léger sourire, bien plus sarcastique fini par lui étirer le visage. Il allait pouvoir vivre éternellement… Et faire ce qui lui plaisait pendant tout ce temps.

La Lune était haute dans le ciel, qui n’était couvert par aucuns nuages. La nuit était calme, bien trop certainement.
Elle pouvait se finir tranquillement. Mais une autre, bien plus agitée prendrait place le lendemain.


๑ Histoire :

« Je me présente ; je me prénomme Ishihara Etsu. Je suis maintenant âgée de 45 ans. Je suis femme de ménage depuis mes 20 ans chez la famille Gotô qui me loge et me nourrit quotidiennement, et également la nounou de l’enfant unique de cette famille. Il s’appelle Madoka. Et si j’écris, aujourd’hui, c’est parce que je sais que cet enfant aura un avenir monotone. J’ai retrouvé certains écrits qui datent de sa naissance. Les feuilles sont placées au début de ce carnet. »

* * *

« Madame, qui était enceinte depuis environ 8 mois, c’était décidée à faire voir le jour au petit garçon qu’elle portait dans son ventre. Du moins, le petit bout de chou avait décidé de sortir pour voir le monde extérieur. C’est même lui qui a fait le plus gros du travail. J’avais assisté à cette merveilleuse scène auprès de Madame qui m’avait demandé de prendre l’une de ses mains, alors que son mari tenait l’autre. Elle m’avait suppliée de faire en sorte de la rassurer. Même si j’étais là depuis peu de temps, ils avaient tous les deux une grande confiance en moi. Chose que j’avais fait jusqu’à ce que j’entende le bébé pleurer. Le docteur l’avait directement posée sur le ventre de sa mère. Il était vraiment tout petit. Je savais déjà bien avant qu’il naisse que j’allais devoir m’en occuper bien plus que ses parents eux même. C’est triste, mais c’est comme ça… Le docteur demande le prénom du bout de chou, et les parents de la famille Gotô ont prononcés d’une voix commune « Madoka ». Madoka… Il ne devait pas s’appeler ainsi, il y a encore une semaine. Je ne les comprends plus, je ne les ai jamais compris pour dire vrai… »

* * *

« Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Madoka. Il vient d’avoir 5 ans. J’en ai maintenant 25. Je pense me souvenir toute sa vie de ses petits yeux pétillants devant le cadeau que je lui tendais. Tellement plus que devant ceux de ses parents… J’étais heureuse de lui faire plaisir, mais d’un autre côté, mon cœur se serrait. Il était malheureux, tellement triste, aussi… Il avait déballé mon cadeau après l’avoir posé sur son lit. C’était de simples toiles, avec des pinceaux et de l’encre pour pouvoir s’exercer, mais il en était ravi. Il est venu m’embrasser en me remerciant. Pourquoi j’avais tellement envie de pleurer ? »

* * *

« Madoka avait déjà prévu de s’en aller travailler depuis maintenant un peu plus de trois mois. Il avait aussi fait sa valise au début de ce mois-ci, déjà pressé de partir. Hier, la veille de notre départ, c’est-à-dire hier, ses parents lui avaient proposés de l’emmener eux même à l’entrée de la ville. Il refusa, et m’avait demandé de l’accompagner. Il avait 25 ans, j’en avais maintenant 45. Et malgré tout, j’ai toujours était la personne qui a réussie à rester proche de lui. Il était plein de respect envers moi, parce que j’avais était là dès le jour de sa naissance jusqu’aujourd’hui. Nous avons roulé un peu plus d’une demi-heure, emmenés sur place grâce au chauffeur de Monsieur, une espèce de carrosse noir tiré par deux chevaux. Une fois sur place, nous avons discutés un peu. Il m’a avoué que je serais bien la seule qui lui manquerais ici. J’étais touché par ses mots. L’heure du départ arriva, il m’embrassa en me remerciant pour tout, avant de me serrer contre lui. Puis il est parti en se retournant une fois pour me faire signe au revoir. Puis je suis partie, en laissant l’une de mes larmes couler. J’espère qu’il s’en sortira, là-bas… Seul. »

* * *

« Ce matin, j’ai reçu une lettre de Madoka, qui était à Nagasaki. Nous nous envoyons des lettres régulièrement depuis son départ, il y a 2 ans. Je me demande bien à quoi il peut ressembler maintenant… Je lui avais envoyé une lettre, une semaine plus tôt pour lui demander de revenir rapidement à Kyoto, parce que sa mère était sur le point de mourir. Heureusement que je n’ai pas dû lui annoncer ça de vive voix… En bas de sa lettre, il était inscrit. « Je serais là le 20 de ce mois-ci, dans quelques jours donc. De bonne heure au matin. Demande à mon père pour venir me chercher vers 08h00, je t’attendrais sur un banc non loin. » Aujourd’hui même ?! Les heures et les journées avaient défilées si vite... Et Madame lutait pour vivre et ainsi voir son fils, que je devais rejoindre pour le ramener. Je filais rapidement dans la chambre de Madame, auprès de qui se trouvait son mari.

Monsieur m’avait gentiment demandé quel jour allait arriver son fils. En lui répondant qu’il n’allait plus tarder, il m’a demandé d’aller le chercher. J’avais acceptée, heureuse de ne pas avoir eu besoin de demander. Le temps d’aller sur place, il serait sans aucun doute déjà là. Et dans le pire des cas, nous aurions attendus que ce soit le cas.

Une fois arrivée sur place, j’ai décidé d’attendre. Une heure, puis deux… Et toujours pas de Madoka. Inquiète, j’ai fini par aller me renseigner non loin de là, où une jeune femme qui était de service m’a informée que si un jeune homme avait demandé à l’un des employés, ils étaient arrivés depuis bien longtemps, étant donné qu’elle n’avait vue qu’un seul homme, d’environ cet âge ce matin. Surprise, je l’ai remerciée et je suis partie. Peut-être qu’il est directement allé à la maison… Peut-être. Je suis remontée dans « la voiture » et nous sommes retournés ensemble en direction de la demeure. Mais une fois sur place, je suis remontée auprès de Monsieur et Madame, et toujours personne… Je m’inquiétée. Où avait-il bien pu aller ?
»


* * *

« Voici la seconde fois que j’écris aujourd’hui, mais c’est pour te faire part de quelque chose d’horrible. Et je me sens tellement mal que je n’ai qu’une envie ; celle de mourir sur le champ. J’étais revenue à la maison pour voir si Madoka était revenu. Et en montant dans la chambre, j’avais eu la mauvaise surprise de voir que non, il n’y avait toujours personne. Mais pire encore… Madame venait de rendre l’âme. Je me sentais tellement mal de ne pas avoir pu revenir à temps, avec son fils que je m’étais effondrée en pleurant toutes les larmes de mon corps. Monsieur me demandait où était son fils. Je lui avais répondu qu’il n’y avait personne à l’entrée de la ville. Qu’il avait en quelque sorte disparut… Il soupira longuement, en me demandant de faire au mieux pour le retrouver. Je lui avais promis que je ferais tout pour.

Toute la journée, j’avais lavé du linge, et nettoyé la maison de fond en comble dans le but de me changer les idées. Mais rien à faire… La disparition si soudaine de Madame m’avait fendu le cœur, et ne pas savoir où se trouvait Madoka était quelque chose de pire en soit. Le soir tombait, et je décidais d’allait le chercher. Je sais… Ce n’est pas prudent, de nuit, comme ça. Mais… Il fallait que je le trouve.

22h30 … Voici déjà une heure et demi que je le cherchais et toujours rien. Pas de Madoka en vue. Peut-être n’avait-il tout simplement pas voulu revenir, préférant faire comme si de rien était. Même si dans un certain sens, je pouvais le comprendre, je sais qu’il n’aurait pas écrit cette lettre, sans aucun sens. Il n’était pas comme ça…

J’avais assez cherché pour aujourd’hui. Vraisemblablement, il n’est pas ici… J’étais pourtant sorti de mes pensées d’une manière assez brutale en trébuchant. Mes genoux ont rencontrés le sol avec une douceur peu commune, et je me suis retournée pour voir à quoi était due ma chute.

Il y avait une main, qui dépassait de la ruelle juste à côté. Une main aux doigts fins, qui semblait inanimée, malgré le choc que je venais de provoquer. Je me suis approchée, lentement, avec crainte… Je ne pensais pas qu’un cœur était capable de mourir en si peu de temps… J’avais face à moi Madoka. L’enfant que j’avais élevé, et qui était devenu un homme. Là encore, des larmes ravagées mon visage de femme sensible. Je ne pouvais pas le laisser là… Monsieur allait mourir de chagrin… Et qui me croirait ?

J’ai préférée tenter autre chose. Non loin de là se trouvait la maison d’un ami de longue date. Un « savant un peu fou » qui tentait toujours de faire revenir des morts à la vie. Une idée lugubre en soi, surtout si elle échoue. Mais, c’était pour Madoka…

J’ai presque courut chez lui. Il m’a ouvert la porte, m’a invité à entrer en voyant l’état dans lequel j’étais. Je lui ai tout raconté. Du début à la fin. Il avait l’air triste pour moi, mais son regard s’est éclairé d’une manière si rapide lorsque je l’ai supplié pour qu’il accepte de faire une expérience sur toi, pour te ramener à la vie, sans pour autant mettre qui que ce soit au courant… Il m’a demandé de me mener jusqu’à toi…

Sur place, il avait longuement insisté sur ta beauté. Comme quoi tes parents t’avaient réussi à la perfection. Que tu pourrais faire de grande chose… Son ton me glaçait le sang. Il avait attrapé ton corps d’une manière presque brutale, pour t’appuyer sur son épaule. Il t’avait ensuite placé dans la charrette derrière son cheval, puis t’avais recouvert d’un drap noir.

« Le monde entier craindra Mazohyst ! » m’avait-il dit avant de rire aux éclats et de retourner chez lui.

J’ai recommencé à pleurer. Je savais que je n’aurais plus jamais l’occasion de te revoir …
»


* * *

C’est dans un état de rage intense que Madoka serrait les papiers retrouvés dans le laboratoire entre ses doigts. La mâchoire crispée, le regard plein de larmes… Il n’aurait jamais cru que la seule femme qu’il avait gardée en mémoire ait pu l’offrir à ce point dans le but de le maintenir en vie. Etsu… Il s’en souvenait parfaitement. Il n’avait qu’elle, en étant enfant. Et comment avait-il pu se retrouver mort dans cette ruelle ? Qui l’avait laissé là ?

Il avait fini par glisser les quelques notes qui lui avait semblait importantes dans le fond de sa poche. Et qui surtout l’avait marqué au point de le faire pleurer… Elles avaient étaient toutes écrites de la main de sa nounou… Et même si il lui en voulait, il continuait de l'aimer. Même si maintenant, elle n’était plus là, depuis fort longtemps. Il n’aurait certainement jamais vécu ce qu’il était en train de vivre en ce moment même ; la possibilité de vivre éternellement.



Derrière l'écran


๑ Pseudo : Inconnu~
๑ Âge : Il change chaque année... ( 16 / 5 )
๑ Sexe : F { }
๑ Avatar : Tsuzuku { MEJIBRAY }
๑ Présence sur 7 : Quelques heures chaque jour.
๑ Comment avez-vous connu le forum ? Google est mon ami.
๑ Et maintenant le code ? Ok (Sensui)




Dernière édition par Gotô Madoka le Sam 11 Aoû - 20:14, édité 49 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 3:05




Nom & Prénom
« Date de la prise de la photo »


Profil complet


๑ Surnom :
๑ Nom/prénom pris par le passé :
๑ Âge physique :
๑ Âge réel :
๑ Date de naissance humaine :
๑ Date de naissance vampirique :
๑ Nationalité :
๑ Sexe : F {√} | M {√}
๑ Ville de résidence :
๑ Autres résidences connues :


Activités


๑ Métier :
๑ Activité vampirique :
๑ Autre :


Relations


๑ Vampires :
๑ Humains :
๑ Calice :


Autres


๑ Signe distinctif :
๑ Notes supplémentaires :

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 3:26


Bienvenue officiellement \o/

Bonne chance pour ta fiche, même si je me répète, du coup ! xD

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 8:37


Hello =)

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! Je vois d'emblée que son âge est entre 400 et 500 ans ? Il a un trou de 100 ans pour connaitre son âge ? :')

On verra comment ça se justifie dans ta fiche^^

Si tu as la moindre question, n'hésite pas donc !


Edit : /me avait posté avec Pikapion mais a corrigé é_è

_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



☩ Striking Reckless ☩

Âge : Vingt-quatre ans.
Allégeance : Collé aux basques de Sensui.
Messages : 3064
Pseudo : Myu.
Avatar : Uruha [the GazettE]
MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 12:37


Bienvenue, & bonne chance pour ta fiche ! =)

_________________

My mama told me when I was young ; « We are all born superstars. » She rolled my hair and put my lipstick on in the glass of her boudoir. « There's nothin' wrong with lovin' who you are », she said, « Cause he made you perfect, babe, so hold your head up boy and you'll go far, listen to me when I say... » I'm beautiful in my way, 'cause God makes no mistakes. I'm on the right track, 'cause I was born this way. Don't hide yourself in regret, just love yourself and you're set..

▬ Born this way



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 14:45


Kuromiya Seijûrô : Merci, j'vais essayer d'avancer aujourd'hui, cette nuit j'me suis endormie xD

Kuromiya Sensui : Merci ! Pas d'inquiétude, je vais dire pourquoi un écart de 100 ans n.n

Murakami Fubuki : Merci beaucoup~ Oooh oui, du courage oui, j'en ai 8D


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 15:41


Bienvenue parmi nous =) Et bonne chance pour ta fiche ! o/

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 15:44


Bienvenue parmi nous o/
Bonne chance pour ta fiche et amuse toi bien ici ^^

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 15:46


Zeng Lin Yao et Beaudoire Marie : Merci mesdemoiselles ! :D

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 15:49


    ohey! bonne chance pour ta fiche, bienvenue, tout ça tout ça 8F

    c'est la première fois que je voix tsuzuku sur un forum et--- et. j'aime ça. voilà. XD
    mejibray commence à ce faire connaître, c'est koule o/

    hâte de voir comment sera ton perso ~

    (omg ça fait trop du bien de parler normalement ;a; ♥)


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 19:25


Suzumi Ryu : Merci ! Ca fait un sacré moment que j'hésite. Puis je me suis lancée hier ! n.n
J'espère que ça ira n.n Bref, vous êtes gentiiiil *-* #Sors#

(+ je posterais une partie ce soir. ^^)


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 19:45


Bienvenu =D

Pour le moment les gens sont gentils, mais après...mouahaha Twisted Evil

Je déconne hein xD

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 21:42


    Bienvenue monsieur le vampire =) Bon courage pour la rédaction de ta fiche (:

    Tss tss Kazu arrête tu vas le faire fuir .. On est trèèèèèès gentil =D *grand sourire pas du touuut exagéré*



Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Lun 30 Juil - 22:10


Natanabe Kazuhiro : Oh t'exagère je suis sur :')

Iversen Lena : Merci demoiselle ~ Et puis c'pas ça qui va me faire peur e.e


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Jeu 9 Aoû - 3:02


Bonsoir Madoka !

C'était ta dernière journée pour finir ta fiche. Est-ce que tu aurais besoin d'un délais ? Si c'est le cas, ou si tu as la moindre question pour continuer, n'hésite pas à nous contacter, Sensui et moi, soit par MP, soit en postant ici.

J'espère avoir de tes nouvelles très bientôt :voui:

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 1:35


J'ai un délai accordé par Kuromiya Seijûrô. Merci ^^

Edit du 11.08 : Fiche enfin terminée. Mais j'ai eu un petit soucis ( j'avais oublié qu'à l'époque de sa naissance, les aéroports n'existaient pas XD ) et j'ai donc du retaper certains endroit, avec les carrosses, etc... J'espère que ce sera correcte !

( La fatigue à fait qu'au lieu d'éditer mon message, je l'ai supprimé ;___; ... Donc je le reposte, voilà voilà. *se sens trop nulle* )


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 7:03


*o* j'ai loupé de souhaiter la bienvenue, honte à moi

Bibliothécaire étrange ? Takeke a trouvé son nouveau refuge :D, il risque de trèèèèèèès souvent pointer le bout du nez là bas :D (nous faudra donc un lien !)



Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 8:00


Coucou Madoka, c'est moi qui m'occupe de ta fiche =)

Alors première chose que je me demande... As-tu lu la Charte Vampirique ? Je me permet d'en douter puisqu'on retrouve dans ta fiche pas mal tout ce qu'on demande de ne pas faire =P

Citation :
Par contre, ne pas réveiller l’ours le matin, vous seriez très mal reçu, surtout si vous n’êtes pas invités…

Celle-là je la quote juste pour te rappeler que les vampires ne dorment pas, ou alors seulement de manière artificielle pour passer le temps... Il ne rêve donc pas et ça ne leur apporte pas réellement de "repos" si ce n'est éventuellement psychologiquement.


Ensuite je vois dans son caractère le point "nymphomane". Ca ne me dérange pas mais comme je le fais chaque fois que je vois quelque chose de ce genre, je rappelle que Requiem n'est pas un baisodrome, si tu l'as bien retenu c'est bon^^


Citation :
Les muscles de ses épaules, et de ses bras peuvent supporter n’importe quelle force, que le poids soit mort ou non, et ses abdominaux peuvent faire pâlir plus d’un sportif de haut niveau.

Les vampires ont une force supérieure de base aux êtres humains. C'est peut être dit juste pour la description physique mais je te préviens au cas où^^


Pour le signe distinctif après "Physique" on ne te demande pas comment il s'habille (ça ça va dans le physique) mais s'il y a un élément qui frappe chez lui quand on le rencontre la première fois.


Citation :
Madoka est la première - et certainement la seule - réussite d'une expérience consistant à créer un vampire à partir d'un cadavre. Les différents savants qui se sont occupés de lui en ont fait une véritable machine de guerre. Il ne craint ni le jour, ni le manque affectif.

Alors c'est niet =P

Impossible ! Le seul et unique moyen de devenir vampire, c'est la morsure ! Tu es obligé de passer par l'étape du "je suis une pauvre chose qui ne se maîtrise pas et qui a besoin de son père/mère vampirique" avant de finalement pouvoir prendre son envol. Aucun vampire ne peut sortir en plein jour non plus^^


De fait, je n'ai lu que le début de ton histoire. A cause du dernier point, elle est strictement incompatible avec l'univers de Requiem malheureusement. Du coup, je te laisse changer ça et bien relire la Charte Vampirique surtout (le lien est sur la PA) pour éviter de te tromper comme ça à nouveau =)

Si tu as besoin d'aide ou des questions, je suis tout ouïe =)

_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 13:23


Matoya Takeru : Merci :D Owai, squatte, squatte ( # * 3* )♪ #HAPPY#

Kuromiya Sensui : J'me disais que j'étais trop dans mon truc pour que ce soit bon xD alors, les différents points :

- Pour ce qui est du repos, je vais changer ce point pas de soucis. Ce n'est qu'un détail après tout, ça °^°

Citation :
Ensuite je vois dans son caractère le point "nymphomane". Ca ne me dérange pas mais comme je le fais chaque fois que je vois quelque chose de ce genre, je rappelle que Requiem n'est pas un baisodrome, si tu l'as bien retenu c'est bon ^^

Je l'ai certainement mal expliqué. (c'est même carrément ça XD) Je ne compte pas le faire sauter sur tout ce qui bouge xD Je vais retaper ce point. Dans le genre "Il y fait très souvent allusion" tu sais ? (bien sur que oui tu sais 8D)

Citation :
Les muscles de ses épaules, et de ses bras peuvent supporter n’importe quelle force, que le poids soit mort ou non, et ses abdominaux peuvent faire pâlir plus d’un sportif de haut niveau.


Les vampires ont une force supérieure de base aux êtres humains. C'est peut être dit juste pour la description physique mais je te préviens au cas où^^


Pour le signe distinctif après "Physique" on ne te demande pas comment il s'habille (ça ça va dans le physique) mais s'il y a un élément qui frappe chez lui quand on le rencontre la première fois.

Jusque là, ça va. Je vais retaper certains passages et en déplacer d'autres. Le tour sera joué.

Citation :
Madoka est la première - et certainement la seule - réussite d'une expérience consistant à créer un vampire à partir d'un cadavre. Les différents savants qui se sont occupés de lui en ont fait une véritable machine de guerre. Il ne craint ni le jour, ni le manque affectif.


Alors c'est niet =P

Impossible ! Le seul et unique moyen de devenir vampire, c'est la morsure ! Tu es obligé de passer par l'étape du "je suis une pauvre chose qui ne se maîtrise pas et qui a besoin de son père/mère vampirique" avant de finalement pouvoir prendre son envol. Aucun vampire ne peut sortir en plein jour non plus^^


De fait, je n'ai lu que le début de ton histoire. A cause du dernier point, elle est strictement incompatible avec l'univers de Requiem malheureusement. Du coup, je te laisse changer ça et bien relire la Charte Vampirique surtout (le lien est sur la PA) pour éviter de te tromper comme ça à nouveau =)

Si tu as besoin d'aide ou des questions, je suis tout ouïe =)

SENSUIIIII ! J'me suis cassé le cul X temps pour écrire ça et... Et tu me casse en deux là T.T Bon, j'ai bien une idée là, mais allons bon... Je t'envoie un MP, et je te soumet mes différentes idées. 8P


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 13:37


Bonjour !

Alors je n'ai pas encore lu ta fiche non plus, mais bel et bien le message de Sensui et le tiens. Je ne sais pas ce que tu lui as dis par MP, mais à cause de la chaleur en journée que son ordinateur ne supporte pas, elle ne viendra pas avant la soirée. Puisque tu es connecté, je te proposes d'en discuter avec moi ! ^^ Enfin, si tu n'as pas eu le temps de le faire avant qu'elle parte *doute soudainement* xD

Or, les points abordés sont non négociables, surtout, surtout pas le dernier. Je ne dis pas que ça ne ferait pas un personnage intéressant et Sensui ne dit pas ça non plus. Mais, ça ne colle absolument pas avec l'univers de Requiem. C'est un peu comme si tu essayais de faire un nazgul sur un forum d'Harry Potter. Le personnage peut être bon, mais le contexte ne s'y prête pas. On le répète encore et encore : la charte vampirique est très importante.

Alors l'as tu lu ? Car tu ne réponds pas à cette question de Sensui. Si la réponse est non, je t'invite à le faire de ce pas. Si elle est mise en place, c'est justement pour nous éviter de toujours répéter les mêmes choses. Du coup je veux bien en discuter avec toi, mais si tu ne lis pas la charte, c'est un peu mort. Le dialogue sera bloqué très rapidement ^^'

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 14:11


J'ai juste oublié d'y répondre. Oui je l'ai lue, mais lorsque j'écris, j'ai tendance à m'emporter et je fais rapidement du hors sujet. °^°

Je vais attendre que Sensui se connecte. Sinon je vais m'embrouiller x)

Citation :
Du coup je veux bien en discuter avec toi, mais si tu ne lis pas la charte, c'est un peu mort. Le dialogue sera bloqué très rapidement ^^'

Ho les grands mots :0 Mais si je l'ai lue votre charte, vous inquiétez pas èé Et pas d’inquiétude, je sais que ce n'est pas négociable, et je compte m'y plier, et pas faire mes chichis °-°


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 14:41


Saluuut et bienvenueee !

Si tu as besoin d'aide quant au métier de bibliothécaire, demande :) (ton perso, s'il est dans un magasin, est plutôt libraire, non, ou alors tu parles du magasin, le terme en bibli pour entreposer les livres non destinés au public ? :o)

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 14:53


D'accord, merci ! Et je voulais juste être sûre que tu l'avais lue ^^ Du coup, Suisui sera tout à toi à sa connexion ! (enfin, beaucoup à moi aussi quand même è_é)

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 15:04


Moritaka Daisuke : Il y a un terme spécial, que je cherche. Mais je suis pas foutue de remettre la main dessus, en fait. °^° "Bibliothécaire" c'est un peu pour le moment, si tu veux. ^-^

Mais je veux bien un coup de main, c'est gentil. :3

Kuromiya Seijûrô : Oui, beaucoup à toi °^° XDD


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   Sam 11 Aoû - 15:51


Ce serait pas "Libraire" ? Ou "Bouquiniste" (pour les livres d'occasion et anciens)

*S'en va avant de se faire jarter ^^"*

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

☩ ☩

MessageSujet: Re: Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]   




Revenir en haut Aller en bas
 

Madoka. [ まどか / MAZOHYST ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Fiches-