C'est la fin de Requiem. Merci de prendre en compte le sujet dans les news.

 

 Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Dim 5 Aoû - 17:22




Tanaka Kiyomori
« A guilty conscience needs no accuser. »


Le commencement...


๑ Âge : 19 ans
๑ Date de naissance : 13 décembre
๑ Ville natale : Busan, Corée du Sud
๑ Nationalité : Japonaise [Part l'adoption]
๑ Sexe : F {} | M {}
๑ Métier : Livreur de journaux dans les quartiers de Minato, enchaîne les petits boulots, et travaille dans des bars en tant que serveur de temps en temps lorsque la baraque est pleine. Notamment les week-ends.
๑ Groupe : Faut croire que je suis simplement humain.

Qui êtes-vous ?


๑ Caractère :

Je suis direct et j'ai un mal fou à la fermer et à simplement me barrer quand ça sent l'embrouille. J'ai l'air d'un minet comme ça, mais je sais très bien me défendre avec une arme en main. C'est peut être pour cette raison que peu importe le danger, je fonce et je prends les devants. Je me fiche pas mal d'être gravement blessé et de bouffer la merde de l'hôpital. Je suis plutôt du genre super héros avec mes amis les plus proches, quittes à ajouter de nouveaux ennemis à ma liste. Je suis peut être un peu trop sur de moi qu'importe la situation, mais j'ai horreur d'imaginer ce qui pourrait m'arriver. Je sais bien qu'il y aura toujours plus fort que moi, et que ce n'est pas parce que je connais quelques prises qui feront que je vais survivre dans les rues de Tokyo. Mais je dis toujours, qu'advienne qui pourrai. Je ne regarde jamais en avant, je vis au jour le jour. Mon audace fait parfois un peu peur. Je réagis toujours au quart de tour, mon impulsivité on mit souvent mal à l'aise mes chers parents adoptifs.

Je suis trop susceptible. Le moindre merde que vous me ferez restera gravé dans ma mémoire. Et je pourrais aisément ressortir des archives votre fiche si on se revoit dans cinq ans. J'ai du mal à ne pas en vouloir aux gens même pour un rien et j'ai tendance à crier vengeance à la moindre petite merde que vous me ferez. Je vous atteindrais par n'importe quelle moyen tout en vous offrant mon plus beau sourire. Et je frapperais au moment où vous vous y attendrez le moins.
Pour avoir bouffer des semelles de chaussures pendant toutes mes années de collège, je vous assure que ça change votre façon de voir les gens et les choses. Il est extrêmement difficile de me voir vous dire que j'accepte simplement vos excuses. J'ai beaucoup perdu d'amis pour leur avoir joliment renvoyer les balles, et pas de la meilleure façon.

Je mange comme cinq, surtout quand je ne me sens pas bien. Une technique qui aurait pu me permettre de grossir plus facilement, mais mon corps semble brûler la graisse aussi vite que je mange. Je ne mange pas forcément par gourmandise puisqu'il m'arrive souvent de louper des repas sans m'en rendre compte. Mais je préfère me morfondre sur ma bouffe plutôt que de finir bourrer dans un caniveau. Je n'ai d'ailleurs jamais trop accroché à l'alcool, et même en soirée je demande toujours un simple diabolo menthe, ce qui a tendance à bien faire marrer mon entourage.

Je parle trop, et pas toujours pour dire des choses intéressantes. Je n’ai aucun mal à aller discuter avec tout ce qui bouge, même les personnes les plus froides ne me font pas peur. Si j'ai envie de vous causer et que je vous ai pris pour cible, prier simplement le seigneur pour que je vous laisse tranquille. J'ai tendance à raconter ma vie à n'importe qui, quitte à ce que vous sachiez tout de moi. Je m'en contrefiche. Néanmoins, il serait stupide de votre part d'utiliser des épisodes de ma vie pour me faire chialer. Ça serait plus néfaste pour vous que pour moi. Je l'ai pas dit au dessus, que j'étais trop rancunier ? J'ai aussi tendance à être trop vulgaire par rapport à ceux que mes parents m'ont appris. Ouais, ouais, je vivais dans une famille de bourge, et leur bonne éducation n'a jamais été mon fort. L'école y est pour quelque chose. Les mots qui sortent de ma gorge sont des aberrations. C'est d'ailleurs pour cela que les trois quart des bars ne veulent pas de moi dans la salle, ils veulent à tout prix éviter que leur clientèle s'enfuit : je peux comprendre. Généralement, je ne le fais pas exprès. Je dis bien, généralement.

On lit en moi comme dans un livre ouvert, et ce n'est pas faute d'avoir essayer de gérer mes émotions. Il semblerait que je sois trop faible à ce niveau pour parvenir à les manipuler. J'ai fini par abandonner et voilà ce que ça donne. Une vraie boule de nerf. On a d'ailleurs du mal à supporter ma nervosité en général, même mes plus proches amis. Entre mes caprices d'enfants de cinq ans, mon vocabulaire super développé et mes fous rires incontrôlés, il y a de quoi faire.

๑ Physique :

Oui, je fais partis de ces nombreux androgynes qui ont plutôt mal vécu leur enfance à cause de ça. J'avais les cheveux noirs ébène avant, des yeux entre le noisette et le brun foncé, tout dépend du soleil. Mes cheveux sont maintenant blond platine, peut être plus pour me la jouer que pour faire classe. Parce que même si ça me va plutôt bien, cela ne fait que renforcer l'idée première des gens lorsqu'ils me voient, et ça les font plus douté. Je suis plutôt grand pour mon âge, je suis même largement plus grand que certains de ces bons japonais. Mon 1 mètre 74 m'aurait permis de poser facilement dans des magasines de mode. J'aurais pu essayer, j'aurais peut être même gagner plus que les boulots de merde que je me coltine. Mon visage d'ange ne colle pas du tout à mon caractère. Mes lèvres sont vaguement charnues et mes yeux légèrement bridés se prêtent autant au maquillage que ceux d'une fille. Car oui, il m'arrive de me maquiller souvent, un trait d'eyelineur souligne mon regard, j'aime le fond de teint quand des poches se forment sous mes yeux, et le reste. Je met parfois des couleurs sur mes paupières quand j'ai envie de passer plus de temps devant le miroir. Mon style vestimentaire ? Il suit ma propre mode tout en copiant celle des autres, j'aime le couleur flash autant que les couleurs sombres, les deux me vont à merveilles. Il m'arrive de porter des vêtements de mon cru même si mes techniques de créations ne sont pas encore aboutis. Mais merci, je ne porte pas de robe.

๑ Signe Distinctif :

Un visage trop androgyne qui m'a valu des emmerdes tout le long de ma vie. Un style vestimentaire qui change selon mes humeurs. Dernièrement, j'ai pris l'habitude de me maquiller tous les jours ce qui pousse encore plus les gens à croire que je suis une fille. Il faut croire que maintenant ça me fait bien marrer, même si ce genre de remarquer éveille en moi les douleurs passés.

D'ailleurs, les gens remarquent aussi que mes ongles sont aussi bien manucurés que ceux d'une fille. WTF hein ?

D'où venez-vous ?


๑ Les vampires ? :

Il semblerait que mon subconscient croit en l'existence des vampires, je crains la nuit mais pas au point de ne jamais sortir. Des terreurs nocturnes me prennent souvent sans que je ne sache pourquoi, et même le psy n'a pas été assez doué pour comprendre d'où venait le problème. De plus, je ne me souviens jamais à mon réveil de ce que j'ai pu craindre dans mes rêves. Ainsi, lorsque je suis réveillé, ce n'est que de la fiction ou un culte pour certain, rien de plus. Je ne me suis jamais trop intéressé aux fictions autour des vampires. Je préfère largement les bons films d'horreurs sur les fantômes qui ont l'air plus réels que les vampires.

๑ Histoire :

« Ne te lasse pas de crier ta joie d’être en vie et tu n’entendras plus d’autres cris. » Proverbe Touareg

Les éclats de la lune accordent presque toujours cette apparence morbide à la route, l’ombre des arbres et des maisons l’accentuent. Si seulement il y avait eu des maisons et des arbres sur le coté de la route, ils auraient pu être les seuls témoins. La nuit est dangereuse pour ceux qui ne la connaissent pas assez. C’est bien connu. On entend souvent dire de la bouche de ses parents qu’il ne faut pas parler aux inconnus, qu’il faut rentrer avant le coucher du soleil parce qu’on est encore trop jeune. La nuit a ses surprises comme ses vices. La nuit est terrifiante et dangereuse. Mais putain, qu’est-ce qu’on l’aime. Les parents, ceux qui m’ont donné la vie et que je n’ai jamais connu, étaient sans doute trop puérils. Certains auraient simplement passé leur chemin en voyant cette ombre humaine sur le bas coté de la route, mais mes parents se sont simplement arrêtés. Leur trop grande amabilité les a grignoté de l’intérieur. Ils étaient passés au mauvais moment et avait été assez crédule pour croire que l’individu était en difficulté. Si l’on avait pu considérer cette chose comme un individu à part entière.

Ça, c’était la version officielle. Celle que je ne connaissais pas. L’autre version, c’était celle de l’accident de voiture. Simple, banale, efficace. Ça arrive tous les jours, ça tombe sur de pauvre famille innocente. La raison pour laquelle l’au de-là ne m’avait pas accueillis ? Je n’en ai aucune idée. Mais apparemment, je suis resté dans mon siège à hurler toute la nuit. La chose n’avait peut être pas voulu de moi. J’avais quoi, deux ans et quelques mois ? J’ai préféré avaler la version la plus agréable qu’était l’accident de voiture, j’ai grandis avec. Sans encombre. Je n’ai pas eu l’occasion de goûter aux joies de l’orphelinat qu’un couple de japonais m’avait tiré dans leur pays. Le Japon. Apparemment, j’eus beaucoup de retard pour apprendre la langue, pisser dans un pot, manger proprement. Il m’arrivait même parfois de rester debout dans la chambre de mes parents à les fixer sans bouger, ou de rester assis dans mon lit les yeux grands ouverts. Je leur foutais la frousse.

Je n’étais pas spécialement bruyant, je criais même très peu. Il m’arrivait, en pleine nuit, de gueuler à pleins poumons à cause de mauvais rêves dont je n’avais aucun souvenir au réveil. Je ne parlais pas non plus beaucoup, ce qui me valut plusieurs allers-retours chez le psychiatre qui ne trouvait pas le traumatisme. D’après lui, j’étais juste perturbé à cause du décès de mes parents, et ça allait passer.

« Il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée. » Henry James

Je l'imaginais très bien, ma vie plus tard, perdue dans des ribambelles de tissus. Je me suis très tôt attaché à la mode, ce qui ne plaisait qu'à ma mère qui travaillait dans le milieu. Elle aimait d'ailleurs me faire essayer l'une de ces créations miniatures. Mon père était beaucoup moins ravis que j'apprécie autant les couleurs, et il essayait tant bien que mal à me faire apprécier les jeux de voiture en tout genre et les sports de 'mec'. C'était malheureux de le voir se morfondre sur mon sort déjà tout tracé. J'ai toujours été très proche de ma mère, et elle me le rendait bien. Ce point marqua ma différence à l'école très tôt, je jouais plus souvent avec les filles que les garçons, et ces derniers ne me voyaient pas forcément d'un très bon œil. Je me faisais quand même à ce rôle, et j'appréciais plus la compagnie des filles. J'étais pas dans le même monde, et ce genre de chose à tendance à vous pourrir la vie. Au collège, j'étais le premier qu'on venait emmerder pour une histoire d'argent. On est pas plus à l'abri des emmerdes dans des écoles relativement bien cotés. C'est même parfois pire. Je l'ai sentis passé. Je ne me suis jamais retrouver à nager dans mon sang où entre les quatre murs de l'hôpital, mais les insultes fusées. J'étais bien gentil, je la fermais, je continuais mon chemin. J'avais pas plus l'air gay que mon voisin de cours, mais j'étais le premier à récolter ces injures. Pourtant je les aimais bien les filles, les garçons beaucoup moins. Pour les filles j'étais mignon, pour les mecs j'étais une aberration de la nature. On a beau vous dire que machin est jaloux et qu'il faut simplement l'ignorer, ça devient usant, et vous finissez par péter un câble. D'un coté il y a ceux qui tente le suicide, comme si les autres allaient s'en vouloir toute leur vie. Il y a ceux qui se morfondent dans leur chambre. Et il y a ceux qui vont essayer de se défendre et qui se prendront une racler. Moi, entre autre.

« Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens. » Proverbe Africain

C'était clair, j'aimais pas l'école, mais j'ai tenu jusqu'au lycée avec mon rêve bien encré dans la tête. Mon père était clairement pas d'accord pour me payer une école de couture, et même une école d'art le révulsait. J'avais beau batailler en lui expliquant que j'avais pas l'intention de faire des études dans un autre domaine, il s'en foutait complètement. L'avis de ma mère ne comptait pas non plus. L'ambiance à la maison était devenue de plus en plus électrique. Et à 15 ans, ce fut encore pire quand j'appris que j'avais été adopté. Ouais, en même temps, je m'en doutais un peu. Je ressemblais pas tellement aux japonais qui se trémoussaient dans mon école, mon visage avait plus une forme ronde qu'anguleuse. J'avais aussi l'avantage d'avoir quelques mètres de plus qu'eux. Mais que mon père me le balance dans la gueule qu'ils auraient jamais dû m'adopter pour que je la ferme n'avait pas été le bon plan.

Je crois que c'est vraiment à cette période que j'ai commencé à dérailler et à m'enfermer dans ma chambre. Je passais mes journées sur l'ordinateur ou à dessiner des idées de costumes. J'avais pas spécialement d'amis qui avaient envie de me voir dehors. Alors je restais cloitrer là entre quatre murs, et cela m'arranger. Ma mère avait l'air triste et ne savait pas comment s'y prendre, mais j'ai grandis tout seul. Je l'ai passé comme un grand cette crise de l'adolescence. Après avoir sécher l'école à mainte reprise, j'ai repris ma vie en main comme un super-héros, j'ai fait face aux emmerdeurs sans toujours gagner. J'ai même commencé à envoyer chier ce qui me donnait des surnoms de filles, et je l'ai pris d'une autre façon. La première fois que ma meilleure amie a décidé de décorer mes ongles m'a plu au point que j'ai fini par y prendre goût. La manucure pour les mecs c'est rare oui, mais n'ai-je pas l'air d'une fille ?

« Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites. » Félix Leclerc

J'ai tout lâché. Ma mère a bien voulu m'aider un peu, elle a pris un petit appartement pour moi et l'a mis à son nom. Je me suis retrouvé avec un fichu diplôme et aucune expérience de la vie professionnelle. Comme beaucoup, je me suis démerdé et je me suis lancé dans des boulots sans aucun intérêt. J'avais un but précis en tête, économiser assez pour payer les études que mon père ne voulait pas me payer. Vous pouvez vous douter que ma mère a bien essayé de me refiler des billets, mais j'ai rien trouvé d'autres que les lui lancer à la figure en disant que je n'en voulais pas. Ouais ouais, je dis okay pour l'appartement, mais pour le reste, je lui crache à la figure. Quelle logique. J'ai presque totalement coupé les ponts avec mes parents à l'âge de 19 ans, même si ma mère essaie d'avoir de mes nouvelles presque tous les jours. Les quelques bars qui ont voulu de moi m'ont jeté pour avoir brailler sur des clients un peu trop perché sur leur chaise. Ou lorsque j'avais le chic de leur renverser leur verre sur la tête. J'étais pas spécialement doué pour le relation, surtout quand on me faisait directement savoir que j'avais l'air d'une fille. J'ai fini par me teindre les cheveux en blond pour accentuer mes traits androgynes, ce qui prêta (semble t-il) encore plus à confusion quant à mon sexe et mon orientation sexuel. En faites, il faut croire que j'y ai pris goût à ce style, et que je commence presque à apprécier ses remarques. Sans pour autant remercier les emmerdeurs.

Derrière l'écran


๑ Pseudo : surijun.
๑ Âge : 22ans
๑ Sexe : F {} | M {}
๑ Avatar : Ren [nu'est]
๑ Présence sur 7 : 7/7
๑ Comment avez-vous connu le forum ? Je me suis inscrit avec Hiroki. Pour finalement me tourner vers un autre personnage.
๑ Et maintenant le code ? Validé par Fubuki !



Dernière édition par Tanaka Kiyomori le Dim 12 Aoû - 6:05, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Dim 5 Aoû - 17:30


Ren <3 Je l'aime beaucoup, ce petit !

Rebienvenue, dans ce cas =D J'espère que tu trouveras ton compte avec ce personnage ^^

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Dim 5 Aoû - 17:30


    Et ba rebienvenue alors ^^ Bon courage pour ta fiche (;


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Dim 5 Aoû - 17:31


Re bienvenue^^

Bon courage pour ta fiche à nouveau et en cas de besoin, tu connais le chemin =)

_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



☩ Striking Reckless ☩

Âge : Vingt-quatre ans.
Allégeance : Collé aux basques de Sensui.
Messages : 3064
Pseudo : Myu.
Avatar : Uruha [the GazettE]
MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Dim 5 Aoû - 22:29


Re-bienvenue, et bonne chance pour ta fiche ! Code validé au passage =)

_________________

My mama told me when I was young ; « We are all born superstars. » She rolled my hair and put my lipstick on in the glass of her boudoir. « There's nothin' wrong with lovin' who you are », she said, « Cause he made you perfect, babe, so hold your head up boy and you'll go far, listen to me when I say... » I'm beautiful in my way, 'cause God makes no mistakes. I'm on the right track, 'cause I was born this way. Don't hide yourself in regret, just love yourself and you're set..

▬ Born this way



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Lun 6 Aoû - 8:51


Encore merci à tous pour l'accueil ! Ma fiche avance petit à petit, j'arriverais p't'être à boucler ce bordel de mots dans la journée. Le physique passera en dernier. --' À la revoyure.

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Lun 6 Aoû - 11:56


Re bienvenue et re bon courage \o/ ;D

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Ven 10 Aoû - 16:54


Bienvenue à nouveau Kiyomori et bonne rédaction ;)

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Sam 11 Aoû - 20:52


Yosh, merci encore à ceux qui m'ont accueillis, et... J'crois bien que j'en ai enfin fini avec ma fiche. J'vous ai pas pondu de la merveille par contre. J'espère que pour le physique ça suffira. Sinon je gratterais encore quelques lignes demain. Et si trop de fautes il y a, je ferais aussi ça demain. Et. Si ça suffit, bah, tant mieux. Bonne soirée, bonne nuit, que la nuit soit belle pour vous.

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Sam 11 Aoû - 21:16


Je dirais pas non a quelques lignes de plus pour le physique histoire que ce soit parfait alors^^

Sinon c'est tout bon, on te validera donc quand ce sera fait =)

Ceci dit, n'oubli pas que Kiyomori a 19 ans et n'est donc pas majeur au Japon.

A demain donc ^^

_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Dim 12 Aoû - 6:07


Voilà, j'ai rajouté les quelques lignes en plus, normalement, ça fait plus de 250 mots. Merci à word °v°

Pour l'âge, t'inquiètes pas pour ça, je connais bien la majorité au japon :P j'irais pas me soûler dans les bars. Mais normalement c'est possible de travailler dans des bars quand on a pas la maj nop ?

Sinon j'ai rectifié quelques fautes, ça devrait être moins remplis de fautes.

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   Dim 12 Aoû - 7:48



C'est bon pour moi !

Il est tout à fait possible de travailler dans les bars à partir de 19 ans et même avant ça... Sauf si c'est un travail de nuit auquel cas Kiyomori ne peut le faire que depuis ses 18 ans^^

Bref, tout est bon, te voilà adopté et tu trouveras sur le forum Tachibana Akira qui avec ses 17 ans est dans le même cas que toi, si ça t'intéresse. Libre à toi également de voir si les bars présent sur le forum t'intéresse ou pas pour ton job sachant que je te déconseil le Bakjwi (bar du quartier coréen mais repère de chasseurs) et le Bloody Sunday puisque là bas les serveurs savent pour les vampires !

Je te laisse donc faire ta fiche de lien ainsi que ta demande de logement et/ou rang et/ou lieu. Si tu souhaite participer à l'intrigue, nous avons Jae Seung qui cherche justement potentiellement un partenaire pour y participer un peu plus tard ! N'hésite pas à demander un RP dans le tread prévu à cet effet, nos membres sont généralement plutôt motivés^^

Bon jeu à toi !



_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

☩ ☩

MessageSujet: Re: Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]   




Revenir en haut Aller en bas
 

Kiyomori ◊ Hope well, and have well. [finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Fiches-