C'est la fin de Requiem. Merci de prendre en compte le sujet dans les news.
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 

 Madoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Madoka    Jeu 23 Aoû - 13:25





Gotô Madoka

« Le reflet de ma vie en quelques mots. »


Le commencement...


๑ Âge physique : 30 ans. ( Voir un peu moins parfois. )
๑ Âge réel : 360 ans.
๑ Date de naissance : 21 octobre.
๑ Ville natale : Kyôto.
๑ Nationalité : Japonaise.
๑ Sexe : M {√}
๑ Métier : Antiquaire. ( Dans un petit magasin contenant des livres anciens, uniques, et surtout étranges... )
๑ Groupe : Les vampires.



Qui êtes-vous ?


๑ Caractère :

Paresseux : Lui demander de faires tels ou telles choses, alors qu’il n’en a pas l’envie ? Et surtout s’il n’y a rien en échange ? C’est perdu d’avance. Oubliez de suite votre demande, et passez votre chemin. Et n’essayez pas non plus de revenir un jour, pour lui refaire une proposition qui sera à faire « pour faire plaisir ». Parce que, vous pourrez vous mettre le doigt dans l’œil, et jusqu’au coude. Il ne fait jamais rien pour faire plaisir, et encore moins pour quelqu’un. La seule chose qui l’intéresse, c’est l’argent… Et à l’occasion, si vous lui proposez votre corps une nuit, là, il faudra se poser pour en discuter, car les choses pourraient bien finir par l’intéresser.

Grognon : Madoka est toujours en train de grogner. Que ce soit contre lui-même, ou contre le monde entier. Il est toujours, ou trop fatigué, ou pas assez. ( ça bien sur, c'est une excuse pour ne rien faire ... ) Il n’a jamais envie de rien faire, et lorsqu’il n’y a rien à faire, monsieur grogne. Très contradictoire, il sait qu’il est parfois insupportable. Ne jamais venir le déranger si vous n'êtes pas invité... Même si vous l'êtes d'ailleurs.

Nymphomane : Il a toujours envie de faire l’amour… Enfin, à proprement parlé, de baiser quelqu’un. Peu importe où, peu importe qui. Le temps que la demoiselle à des atouts et un corps à tomber par terre. Ho, les hommes aussi… Mais… Mais voilà. Un corps féminin est bien plus attractif. Et il a toujours des idées un peu plus folles à chaque fois pour se faire plaisir, et mettre sa partenaire dans un état d’excitation intense. Mais allons, ceci expliquant cela, il faudra un jour passer entre ses mains expertes pour savoir de quoi nous parlons ici. Bien qu'en réalité, malgré tout ça, monsieur est encore une fois trop fatigué...

Parfois câlin : Oui, vous savez lire… Mais c’est très rare, voir même casi inexistant maintenant. Surtout s’il se sent en bonne compagnie il faut dire. Il accorde parfois un peu de tendresse. Passant d’une main à travers la chevelure de la demoiselle qui l’accompagne, ou la main sur la hanche du garçon à ses côtés, il sait quoi faire pour mettre le feu aux joues de quelqu’un. Il ne le fait cependant que très rarement. Les petites attentions se méritent, et ce n’est pas avec un boulet ou une fille facile qu’il acceptera d’en offrir.

Cultivé : Toute son enfance, Madoka eut droit à des cours particuliers. Et les cours que ses parents lui firent suivre étaient en partis tous sur l'histoire du monde, et celui de l'univers. Il eut droit également à sa tartine de langue. Pas forcément très excité à l'idée de parler différentes langues autre que la sienne, il maîtrise pourtant maintenant à la perfection le mandarin et l'anglais. Mais comme dit plus haut, il n'en était pas forcément enchanté, et ne prend jamais le temps de lire ou parler l'une d'entre elles.

Passionné : Sa passion ? Les filles ? Mauvaise réponse. Le sexe ? Non plus. Tuer ? Vous n'y êtes pas. Vous séchez ? Très bien. Madoka est devenu antiquaire par passion. Ouvrir un livre, c'est comme ouvrir un coeur. Les ligne écrites représentent pour lui l'âme de l'auteur. Et chaque livre à une odeur différente... Certaine une odeur de souffrance, d'autre d'amour. Certaine font sourire, et d'autre le mettent face à la mort. L'humeur de Madoka change très souvent en fonction du bouquin qu'il vient de fermer. Et sa soif est elle aussi, parfois en rapport avec le livre fraîchement terminé.


๑ Physique :

Ce qui saute aux yeux des différentes personnes qui viennent voir Madoka dans sa bibliothèque, c’est lorsque celui-ci descend de son tabouret haut derrière son bureau, (sur lequel il passe des heures à lire et à écrire) c’est la taille du bonhomme… Dans les environs du mètre soixante. Un petit gabarit qui ne se laisse pas facilement voir derrière un bureau, comme nous le précisions plus haut. Il est aussi mince. Enfin… Il n’arrive pas à prendre un gramme. Mais ça, c’est encore une autre histoire, bien trop compliquée.

Vue d’un peu plus près, Madoka est en fait un petit être bien étrange. Il a en permanence les yeux maquillé. Un maquillage travaillé tous les jours dans le but de rendre son regard plus profond. Un visage rond, et légèrement allongé, avec les traits marqués. Un nez aplati et une bouche pulpeuse à souhait. Il a également une cicatrice sous la lèvre d’un côté, et de l’autre, ce sont deux petits trous qui apparaissent, l’un légèrement plus gros que l’autre. En y regardant mieux encore, une petite trace est restée au niveau de son nez, ainsi qu’au niveau de son arcade.

Il fait partie de la catégorie des gens « décolorés ». Il passe facilement d’une couleur blonde, voir presque blanche, à un roux brillant à la lumière. Sans oublier toutes les mèches et les coupes de cheveux qu’il à pu faire dans le passé. Actuellement, il a une couleur avoisinant du brun clair, avec des reflets caramel… Bref, un gros bordel sans nom qui lui va comme un gant pour faire court… ( Comme d’habitude )


๑ Signe Distinctif :

Un piercing sur la base de sa gorge, entre ses deux clavicules. Un piercing de surface. Qui n’a, malgré les siècles, pas prit « une ride » laissant deux petites boules argentées au-dessus de sa peau, la tige petite tige sous sa peau étant légèrement sur élevée. Fais assez récemment, il faut le dire. Celui-ci posé horizontalement, un autre, du même genre, orne son torse, mais posé de manière verticale contrairement au premier. Et dans le même état également. Sans oublier qu'une multitude de boucles d’oreilles à fait son apparition depuis peu.

D'où venez-vous ?


๑ Les vampires ? :

Ce serait bien triste, s’il ne savait pas qu’ils existaient. Il y a encore deux siècles, après avoir médité longuement sur sa transformation, Madoka trouvait assez cool d’avoir eu la chance de se faire mordre. Il allait pouvoir vivre éternellement, s’amuser, voir les gens qu’il détesterait au fur et à mesure des années approcher vers la mort, alors que lui resterait éternellement jeune. Au final, il ne sort jamais de son magasin, et commence à trouver le temps long… Et à choisir, il serait incapable de se décider, entre une vie de vampire, et celle de mortel.

๑ Histoire :

Madoka est né à Tokyo un certain 21 octobre. Son père est mort quelques mois avant sa naissance, il n’a donc connu que sa mère. La famille dans laquelle il est né était une famille riche, très riche. Et de ce fait, il n’allait pas à l’école. Un professeur particulier venait lui enseigner tout ce qu’il devait savoir sur le monde actuel. Ainsi que sur l’histoire du monde, de l’univers, et toutes les choses essentielles à savoir pour devenir quelqu’un aux yeux du monde. Nous préciserons également qu’à cette époque, la famille n’avait pas encore de nom de famille. C’est bien plus tard, que Madoka finira par adopter un nom de famille pour se faire une place au sein même de la société. Il optera pour « Gotô ». C’est court, simple, facile à écrire… Surtout pour un fainéant.

Les années passèrent, Madoka devenait un grand (hihihu…) et beau jeune homme. Sa mère était vraiment fière de lui, car il réussissait tout ce qu’il entreprenait. Il avait aussi un grand savoir, bien supérieur à tout ce que ses professeurs avaient eu l’occasion de lui apprendre. Il lisait beaucoup, et faisait toujours en sorte de découvrir de nouvelles choses de nouveau sur la vie en générale. Un cerveau bien rempli, qui avait déjà fermé le bec aux ami(e)s de sa mère qui le testaient sans cesse.

Un jour, les « fameux » ami(e)s en question invitèrent la maman de Madoka et lui-même chez eux dans le but de passer une « bonne soirée ». Il avait gentiment refusé, ce soir-là. Non seulement car il n’avait pas envie de voir des sales têtes à longueur de temps, et secundo, il voulait rester chez lui pour se reposer, et terminer le livre qu’il avait commencé il y a de cela trois bons mois. Il était si gros, et lui avait si peu de temps, qu’il n’en avait pas lu la moitié. Alors il était temps de se remettre dedans !

Le soir arriva, Madoka était dans sa chambre. Il lisait, encore et encore. Non, en fait, il dévorait le roman en question. Jusqu’au moment où il avait entendu quelque chose frapper. Ne sachant pas qui était-ce, et vue que personne n’avait donné de réponse, il avait abandonné l’idée que quelqu’un entre dans sa chambre ce soir. Pourtant, un vent frais parcourra lentement sa nuque. Surpris, il leva le regard dans la direction d’où venait le vent… De sa fenêtre maintenant grande ouverte. « Un trop gros coup de vent » avait-il pensé. Il était maintenant debout, en train de la fermer. Puis il se retourna, et fit un bond si grand qu’il avait presque faillit toucher le plafond (ceci est un euphémisme, soyons bien d’accord.)

« Vous êtes qui vous ? Pourquoi vous êtes dans ma chambre ? Comment vous êtes entrez ? »

« Allons, allons, une question à la fois. Je suis en retard, pardonnes moi~ »

« En retard ? Mais vous n’êtes même pas invité ! »

« Ah bon, tu crois ? Ho, non, c’est vrai. Je l’ai fait moi-même. »


L’inconnu se leva, et attrapa avec force Madoka par les épaules, avant de l’envoyer rencontrer le mur derrière lui avec une violence sans nom, après lui avoir enfoncé ses ongles au niveau de son épaule droite (qui avaient plus l’apparence de griffes.) qui avaient transpercées sa peau, la faisant saigner. Sonné, et sous le choc de ce qui était en train de se produire, Madoka perdit connaissance, ses yeux se posant sur le fou furieux qui était en train de s’approcher de lui.

* * *
Le lendemain matin, Madoka se réveilla dans son lit. Il avait la tête qui lui faisait mal. Il avait fait un horrible cauchemar. Enfin, assez bizarre, surtout. Il ne se souvenait pas de grand-chose. Pourtant, une vive douleur lui rappela qu’il ne dormait plus. Une vive douleur le réveillait un peu plus à chaque seconde. Il posa sa main dessus, et regretta rapidement son geste, la simple caresse de sa main au même endroit lui tirant une légère grimace. En retirant celle-ci, il avait l’occasion de la voir pleine de sang, ainsi que ses doigts… Beaucoup moins sûr de lui, il se leva rapidement pour aller à sa salle de bain pour nettoyer tout ça.

Un petit bout de papier tomba de sa table de nuit, après qu’il soit passé en coup de vent à côté. Madoka fit demi-tour, le ramassa et prit le temps de le lire. Son cœur cessa de battre, son sang se glaça dans ses veines, et ses pupilles se dilatèrent… Il n’avait pas rêvé…

« La prochaine fois, je finirais convenablement mon travail… A la prochaine, Madoka. »

* * *
Depuis cette fameuse nuit, Madoka n’avait plus vécu quoi que ce soit du genre. Il y avait longtemps pensé, mais voyant le temps passer, et qu’aucun évènements du genre ne se reproduisait, il était passé outre. Les années étaient passées à la vitesse de la lumière. Il avait maintenant son indépendance, et avait un boulot en tant que bibliothécaire, valsant entre deux magasins, un duo de belles jeunes femmes l’attendant chaque jour dans chacun pour lui faire part des nouvelles concernant l’arrivage des livres commandés, ceux prêtés, ceux rendus, etc…

Un soir, l’une des demoiselles devait rapidement partir à l’hôpital pour être au chevet de sa maman, qui était dans un piteux état. La seconde à proposer de l’y amener. C’est donc seul que Madoka tiendra la bibliothèque. Après s’y être rendu, il sentait un vent froid… Allons bon, il venait rarement ici, certes, mais il au point de ne jamais avoir fait attention à ça… C’est abusé. Il partait en direction du sous-sol pour augmenter le chauffage, alors que la cloche, signe de l’entrée de quelqu’un au magasin.

« J’en ai pour quelques minutes, patientez s’il vous plait ! »

Puis quelques minutes plus tard, il remontait et tombait nez à nez avec la personne entrée plus tôt, appuyée contre le comptoir. Son sang ne fit qu’un tour, alors que le regard de son interlocuteur plongea dans le sien. Si il avait pu courir et ne plus jamais sortir, il l’aurait fait sans hésitait une seule seconde.

« Bonsoir Madoka. Je ne t’ai pas fait attendre ? »

Le bibliothécaire fit un pas en arrière en voyant l’homme en question envoya valser le tabouret un peu plus loin. Lorsqu’il contourna le comptoir, il essaya en vain de partir. L’autre homme était beaucoup plus fort que lui. Il l’avait poussé, avait tenté de partir. L’autre riait, et s’amusait même parfois avec lui. Jusqu’à ce qu’un long cri s’échappe de la gorge de Madoka. Pour par la suite, à une vitesse folle, attraper Madoka par les poignets pour l’empêcher de bouger, et ainsi, le gêner. Madoka sentit sa peau se faire transpercer. La douleur était intense, un long cri fini par s’échapper de sa gorge.

Au bout de quelques secondes, plus rien… Il n’avait plus mal. En fait, il ne ressentait plus rien… Il avait juste la vue brouillée, et sentait toujours les poignets de l’homme autour des siens. Il n’avait pas envie de bouger, et pour le coup, ce n’était pas son manque d’envie. Il avait envie de partir, de s’éloigner. Mais ses membres ne répondaient plus. Une drôle de sensation l’envahissait. Il se sentait vidait, réellement, mais pas assez pour fermer les yeux face à ce qui se passait actuellement.

Les crocs du vampire finirent par quitter sa peau, et Madoka s’écroula presque au sol. L’autre riait, et s’accroupissait à côté de lui, l’appuyant entre ses jambes pour le faire tenir correctement de sorte à ce qu’il puisse le nourrir convenablement. Puis il finit par se mordre à son tour, et approcha la blessure avec son propre sang près des lèvres de la victime. Victime qui n’en était à présent plus une. Certes, son cœur ne battait plus, mais c’était tout comme. L’odeur du sang qui le répugnait auparavant était maintenant la plus divine, et Madoka finissait par poser ses lèvres à l’endroit même où l’avait fait le vampire avant lui, pour se nourrir d’une façon encore inconnue pour lui.

* * *

L’apprentissage de Madoka se faisait de manière assez rapide. Madoka grognait sans cesse, et tentait même parfois de n’en faire qu’à sa tête, mais il était très rapidement reprit à l’ordre par son père vampirique, et pas de la meilleure des manières, la plupart du temps. A l’heure d’aujourd’hui, ça faisait exactement… 290 ans - et quelques mois que nous ne compterons pas – que le vampire enseignait au plus jeune l’art et la manière de faire les choses correctement. Mais ça, Madoka s’en fichait un peu…

« Bon, c’est quand, que je vais enfin pouvoir partir ? Tu m’saoule à parler comme ça. »

« Sans moi tu serais perdu, alors, tu serais bien gentil de te la boucler. »

« J’t’ai rien demandé moi, d'après ce qu'il me reste en mémoire, j’te signale. »

« Moi par contre, j’me souviens bien de tout. J’t’ai réellement foutu le trouillomètre à zéro ! »

« C’pas tous les jours que tu vois un cadavre entrer dans ta chambre, hein ! »

« Tu-tu-tu, tais toi. Et puis viens là~ »


« Viens là » alors cette phrase… Madoka la détestait réellement plus que tout. En plus d’avoir subi une transformation nullement voulue, il était maintenant dépendant de la personne qui l’avait fait devenir ce qu’il est aujourd’hui. Bon… Il avait fait 290 ans, il pourrait bien en faire 10 de plus. Mais cette allure d’homme trop sur de lui, et ce regard de… Prétentieux imbu de sa personne… ! Ah, ce qu’il pouvait l’énerver.

Et malgré toute cette haine, et cette rage, Madoka avait confiance. Il savait pertinemment ce qu’il lui devait. Il ne savait pas ce que pensait l’autre idiot, mais il devait très certainement rire de la dépendance actuelle de Madoka. Malheureusement, c’était bien le problème actuel ; Madoka avait besoin de lui pour rester sur pied, et dans les dix années à venir, il apprendrait encore un tas d’autre chose, toutes aussi utiles les unes que les autres.

* * *

Les dix années sont aujourd’hui passées. Depuis bien longtemps, d’ailleurs pour être franc. Madoka a quitté l’idiot qui l’avait transformé des siècles plus tôt. Et ce jour-là, il s’était senti soulagé, mais ressentait un manque… Aujourd'hui encore, parfois, la situation lui manque. La peau froide de son poignet sous ses lèvres allait restée aussi longtemps qu'il serait "vivant". Mais il est désormais capable de se débrouiller seul, sans même sortir un orteil de chez lui. L’avantage de n’avoir parfois qu’un seul client dans son magasin…



Derrière l'écran


๑ Pseudo : Inconnu~
๑ Âge :Il change chaque année... ( 16 / 5 )
๑ Sexe : Escargot {√}
๑ Avatar : Mao {Sadie}
๑ Présence sur 7 : Quelques heures chaque jour.
๑ Comment avez-vous connu le forum ? Grâce à mon petit doigt.
๑ Fiche vampirique : (Vampires uniquement. Très peu, peu, moyen, beaucoup ou très complète.)
๑ Et maintenant le code ? OK (Sui)




Dernière édition par Gotô Madoka le Ven 24 Aoû - 21:33, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 13:35




Nom & Prénom
« Date de la prise de la photo »


Profil complet


๑ Surnom :
๑ Nom/prénom pris par le passé :
๑ Âge physique :
๑ Âge réel :
๑ Date de naissance humaine :
๑ Date de naissance vampirique :
๑ Nationalité :
๑ Sexe : F {√} | M {√}
๑ Ville de résidence :
๑ Autres résidences connues :


Activités


๑ Métier :
๑ Activité vampirique :
๑ Autre :


Relations


๑ Vampires :
๑ Humains :
๑ Calice :


Autres


๑ Signe distinctif :
๑ Notes supplémentaires :

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Striking Reckless ☩

Âge : Vingt-quatre ans.
Allégeance : Collé aux basques de Sensui.
Messages : 3064
Pseudo : Myu.
Avatar : Uruha [the GazettE]
MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 13:45


Re-bienvenue ! =) Bon courage pour ta fiche.

_________________

My mama told me when I was young ; « We are all born superstars. » She rolled my hair and put my lipstick on in the glass of her boudoir. « There's nothin' wrong with lovin' who you are », she said, « Cause he made you perfect, babe, so hold your head up boy and you'll go far, listen to me when I say... » I'm beautiful in my way, 'cause God makes no mistakes. I'm on the right track, 'cause I was born this way. Don't hide yourself in regret, just love yourself and you're set..

▬ Born this way



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 13:47


Murakami Fubuki : Merci bien ... :3

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 14:04


Bienvenue à nouveau et bon courage pour cette fiche =)

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 14:11


Naraku Hebichi : Merci beaucoup ! :-D

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 14:13


J'ai supprimé mon post et édité le tien, tout est bon maintenant =)

_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 14:16


Merci beaucoup Sensui T-T ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 14:33


Rebienvenue !

Bonne chance pour ta fiche. J'aime beaucoup Mao de Sadie... peut-être parce qu'il me fait penser à Kyô de Dir en grey xD



_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 14:34


Eh eh, re-merci Kuromiya Seijûrô ! J'espère cette fois que ce sera la bonne ! XDD
Oh, oui, parfois... J'ai hésité longuement entre lui et un autre du même genre encore une fois. XD

Bref, j'écris ! /!\ NE PAS DÉRANGER /!\

...
*sors*


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 19:11


    Et ba moi j'ose te déranger et de souhaiter re-bienvenue ! Na !
    Bon courage pour le reste de ta fiche (; . Ah et, j'aprouve aussi ce choix d'avatar <3


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 20:02


Iversen Lena : Ouuuh *bave* Merciii *///*
Tu peux me déranger toi, je dis jamais non aux belles demoiselles. *sors*


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka    Jeu 23 Aoû - 23:55


Yop !
C'est moi qui vais prendre en main ta fiche cette fois ! ;)

Citation :
๑ Âge physique : Environ 30 ans. ( Voir un peu moins parfois. )

En fait, l'âge physique, c'est l'âge qu'il avait lorsqu'il est décédé. Du coup, tu dois en avoir un bien fixe, sauf si ton personnage ne la connaît pas où là, tu dois dire "environ XX ans".

Citation :
Nymphomane

Juste pour te rappeler que sur Requiem, ton quota de RPs du genre doit être beaucoup plus faible que ceux "réguliers" ^^ De plus, j'aimerais que tu rajoutes un ou deux traits de caractères, parce que même si tu décris très bien ceux présents, ça n'en fait pas beaucoup pour nous faire une idée de ce cher Madoka =)

Citation :
Madoka est né au sein de la famille Gotô

À l'époque de sa naissance, c'est trop tôt pour que sa famille ait eu un nom de famille, les Japonais n'en ayant eu que tardivement. Par contre, dès l'ère Meiji, Madoka a pu adopter celui que sa famille s'est choisi, ou bien en prendre un de lui-même.

Citation :
Pourtant, une vive douleur lui rappela qu’il ne dormait plus. Une vive douleur le réveillait un peu plus à chaque seconde. Il posa sa main dessus, et regretta rapidement son geste, la simple caresse de sa main au même endroit lui tirant une légère grimace. En retirant celle-ci, il avait l’occasion de la voir pleine de sang, ainsi que ses doigts…

On est d'accord pour dire que cette nuit-là, il n'a pas été mordu ? Sinon, il aurait été fait calice et le vampire aurait obligatoirement dût repasser à toutes les nuits pour que Madoka ne meurt pas du manque.

Quand je lis ton histoire, je n'ai pas l'impression d'être dans un Japon ancien. Il faudrait peut-être que tu changes quelques termes comme "magasins" pour "marchés", ce genre de choses. Que tu mettes l'accent sur le fait que ce n'est pas d'un Japon moderne dont tu parles.

Sinon, dernière petite chose mais probablement la plus importante puisque jusque là, je n'avais surtout que des questions, c'est qu'il manque un grand bout à ta fiche malgré tout. J'ai besoin que tu parles un peu de l'éducation vampirique de Madoka aux côtés de son père vampirique. Vers quel âge il est partit, s'il est encore en sa compagnie, ce qu'il a fait de plus de trois cent ans d'existence, etc...

Je te laisse donc changer quelques petits détails demandés, répondre à mes questions et ajoute ce bout-là à ta fiche ainsi que deux traits de caractère. Mais tu es très bien partit, ne te décourage pas =)

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 0:24


Pour ce qui est de l'âge physique, je vais le maintenir à 30 ans. Je pense que ce sera raisonnable. Je vais le changer maintenant ^^

Oui, je sais. Pour ce qui est du trait "Nymphomane" mais bon, j'étais obligée de le mettre. Il en parle constamment, en fait. Donc c'est au moins là pour mettre en garde, tu sais ? J'en ajouterais deux ou trois autres demain soir, si j'ai le courage. Mais ça devrait pas être trop dur. ^^




Ok ok pour ça. Je pense modifier ma présentation et ajouter deux ou trois lignes un peu plus loin. ^^



Justement, je pensais qu'après la morsure, ça en restait là, moi *viens de comprendre* Et si je modifiais légèrement ce morceau là, de l'histoire. Le vampire qui l'aurait mordu le "forçait" en partie à l'accompagner, en lui faisant un peu de chantage en contre partie, en lui disant que sinon, il allait mourir dans d'horrible souffrance, etc... Madoka lui, ne connait rien à tous ça, et le suis en grognant. Puis au fur et à mesure du temps, il apprend de lui même et fini un jour par repartir dans son petit magasin, tu sais ? (Je ne joue pas d'habitude ce genre de vampire, donc Seijûrô, attends toi à recevoir un bon nombre de message. xDD)

Ensuite, en ce qui concerne mes termes etc. Je pensais que le terme "petit magasin" ferait l'affaire XDD ! Je ne suis pas douée pour les termes pouvant définir ce qui est ancien. donc sur ce coup là, je promet rien, mais je ferais de mon mieux...




Dernière édition par Gotô Madoka le Ven 24 Aoû - 2:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 0:34


Je suis un peu dubitative à propos de tes questions fréquentes par contre, Madoka. Si tu lis la charte vampirique, c'est très, très bien expliqué. Le lien que les vampires très jeunes doivent avoir avec le vampire les ayant engendrer, l'âge moyen vers lequel ils peuvent quitter le dit père/mère, etc...

Du coup, à chaque fois que tu poses des questions, j'ai l'impression que tu n'as pas lu attentivement la charte vampirique. Et ça fait plusieurs fois que ça arrive. Sensui t'as fait le même commentaire. Donc, retourne la lire, s'il-te-plaît. On l'a écrite exprès pour ne pas devoir briefer tous les membres un par un pendant un temps indéfini. C'est très important de la comprendre.

Cette fois, je ne te répond pas. Vas relire la charte vampirique, s'il-te-plaît.

Pour l'âge, je te demande donc d'enlever le "parfois un peu moins". Sinon très bien pour les réponses à mes questions. Et ça va pour l'époque. Disons que je veux seulement que tu sois bien consciente de l'époque à laquelle son histoire humaine se déroule =)

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 0:41


Là par contre, j'ai l'impression que vous ne me prenez pas au sérieux.

J'ai lu votre charte vampirique. Je l'ai même relue lorsque Sensui m'a dit de le faire. Mais lorsque j'écris, je n'y pense pas forcément (voir pas du tout) et je ne compte pas la relire à chaque fois que j'écrirais un bout de l'histoire.

J'ai simplement tendance à envoyer des questions dans le but de savoir si ça pourrait correspondre avec mon histoire. Je sais bien qu'un jeune vampire, lorsqu'il vient d'être mordu, est plus ou moins sous l'aile de celui qui l'a transformé, dans le but de "l'initier" à la "pratique" pour que le jour ou il décide de partir, il sait comment se débrouiller seul, etc.

Disons juste que le "très très bien expliqué" comme tu le dis sur ton précédent message, ne fais pas effet sur mon cerveau très très idiot. Et donc, je me répète, lorsque j'écris quelque chose ; je n'ai jamais en tête ce que j'ai pu lire auparavant.

Sinon, j'ai lu votre charte, votre règlement, etc, etc, etc. .___________.
Bref, je retape tout ça demain.


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 0:46


La charte n'est pas là pour faire jolie, Madoka. Elle est là pour nous éviter de répéter. Ça fait depuis ton inscription que Sensui et moi t'en répétons encore et encore des bouts... du coup, c'est nous qui avons l'impression que tu ne nous prend pas au sérieux. On est prêtes à t'aider pour ta fiche, mais pas à faire ta part du travail pour toi. Tu n'es pas la première membre qui me pose des questions sur la charte et qui en pose à Sensui ou à Fubuki. Mais oui, c'est la première fois que je dois autant répété. Pourtant, le forum est sur pieds depuis novembre dernier et on a vu passer beaucoup de membres. Donc je suis en droit de me demander si tu l'as lue ou pas.

Oui, c'est ton devoir de retourner dans la section appropriée pour relire le passage qui te pose problème si tu as des questions dont tu peux trouver la réponse là-bas. Ensuite, si tu as des questions plus pointues, là je t'aiderai de bon coeur. Mais quand comme réponse, je pourrais te C/C un passage de la charte et que ça fait plusieurs fois, je dis "non". Et je pense que c'est compréhensible.

Merci donc de prendre des notes si ça peut t'aider.

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 0:54


Tu n'es pas dans l'obligation de me dire tout ce que tu viens de me dire. Je sais déjà tout ça. Le soucis, c'est que ce que j'écris, est forcément en rapport avec tout le reste de l'histoire. Donc bon, à chaque fois me retaper une histoire complète, à cause d'un truc que j'ai pu noter qui n'est pas bon, comprend juste qu'à la longue, c'est plutôt ennuyeux. .___. Voir même complètement, vue que je suis une loque sans nom.

Je pense même que ça va poser de gros problème dans mes RP, tout ça.

Mais bref, pour me répéter ; j'ai lu votre charte, et si tu veux, je la lirais demain encore, juste avant de retaper les endroits qui pose problème. Si je ne vous prenez pas au sérieux dès le début, je n'aurais pas pris le temps de créer une fiche, puis en refaire une autre. Surtout que je tiens vraiment à jouer ici. Enfin, bref~


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 1:01


Si, j'ai besoin de te dire tout ça parce que je te fais une demande administrative et tu m'envoie dans mes pénates =P

Si tu as vraiment trop de mal avec les vampires, rien ne t'empêche de faire un être humain. Quant à refaire toute ton histoire, là je ne suis pas d'accord. Je te demande d'en ajouter, pas de la retaper de A à Z. Et pour ce qui est de ta première histoire, ce n'est pas de notre faute. Elle ne collait pas à notre univers.

Et de notre côté, on tient à chaque membre qui s'inscrit. Sinon on aurait fait comme sur maints RPG et dès ta première fiche, on t'aurais juste refusé, ce qu'on n'a encore jamais fais ici pourtant.

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 1:08


Haaa non, oublie ça de suite. Les humains, moi, j'te les fait trop prout prout etc. Donc ; ici, comme dit Sensui, c'est pas un baisodrome, mais c'est pas non plus le Pays des Merveilles.



Façon de parler, roooh (-___-) J'avais juste la flemme d'appuyer sur la touche effacer pour noter autre chose...
Et pour Mazohyst, je sais. C'est ce genre de vampire là que je fais, d'habitude. Les vampires des temps modernes, tu sais. ♪ Mais c'pas ma faute non plus, hein e___ê

Bref, excuses moi, sincèrement. J'espère que tu ne t'es pas sentie agressée par mon message précédent, et celui d'avant, d'ailleurs, mais, avec toute la sincérité du monde, j'ai réellement lu la charte, et ce qui suit. J'ai juste un cerveau qui s’emballe beaucoup trop vite. x)


Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 1:12


Ça va, mais je maintiens toujours mon premier message. C'est à toi d'aller voir les bouts qui te posent soucis dans la charte lorsque tu en as besoin. Si tu as une question sur un point précis de la charte, là c'est notre boulot de t'éclairer. Donc ne la relis pas nécessairement d'un bout à l'autre. Trouve le point qui te pose problème et lis-le en même temps que tu fais ce morceau de ta fiche.

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 2:39


Je viens de la relire, et j'ai ré-écris les passages que tu m'avais demandé. (j'te raconte pas mon organisation par contre.) J'ai aussi fais une suite à son histoire. Si jamais celle-ci est trop courte à ton goût, alors je l'allongerais. J'espère que dans l'ensemble, c'est correcte. :)

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 4:14


Yop !

Désolée, j'étais en train d'arranger l'instant gagnant de la semaine. J'ai encore trois petits points à éclaircir, mais rassure-toi, rien de bien complexe.

Si c'est fait avant que je sois connectée et que les réponses sont positives, j'encourage Sensui à te valider ^^

1. Tu as laissé "la famille Gotô" dans le tout début de ton histoire. Je suppose que c'est une erreur, je te demande donc de le retirer puisque la famille en question n'a eu ce nom que plus tard. Ce n'est donc pas logique de l'amener à ce moment dans l'histoire.

2. Tu as conscience que 290 ans, c'est largement suffisant pour être complètement indépendant de son parent vampirique ? De fait, la sensation qu'a Madoka de ne pas pouvoir voler de ses ailes doit être purement psychologique de son côté. De plus, un vampire n'a pas besoin de la morsure de celui qui l'a engendré. Par exemple, ça fait à peu près 35 ans que Kindaichi Haine est vampire et son père ne l'a mordu qu'une fois, à sa transformation.

3. Pour celle-ci, tu peux m'envoyer un MP (mais les deux autres, tu réponds directement ici, s'il te plaît ! Puis-je savoir pourquoi Torii Nobuo partage parfois la même adresse IP que toi ?

Merci ! Je te valide dès que j'ai les réponses ;)

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Madoka    Ven 24 Aoû - 21:51




Effectivement, une erreur. Retirée maintenant~



Mm... Je vais modifier tout ça. en fait, c'est plus psychologique, en fait. Depuis, il connait personne, il est un peu angoissé d'être seul dan sa "nouvelle vie". J’arrangerais ce passage là plus tard, en donnant plus de précisions~


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

☩ ☩

MessageSujet: Re: Madoka    




Revenir en haut Aller en bas
 

Madoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Fiches-