C'est la fin de Requiem. Merci de prendre en compte le sujet dans les news.

 

 Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Mer 19 Sep - 20:35




Ko Seung Im
« La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre »


Le commencement...


๑ Âge physique : Il est difficile de donner un âge exacte, il parait très jeune, mais Seung Im a le souvenir de sa mort en 1430 dans l'actuel Corée du Nord à Pyongyang. Il avait 28 ans.
๑ Âge réel : 609 ans et toutes mes dents
๑ Date de naissance : 15 octobre 1402
๑ Ville natale : Pyongyang
๑ Nationalité : Nord-Coréen
๑ Sexe : F { } | M {√}
๑ Métier : Inspecteur
๑ Arme : Lorsqu'il était encore un chasseur humain, Seung Im se servait de deux Wakizashi. Depuis qu'il est un vampire, il ne s'en sert plus beaucoup, mais l'habitude de pourchasser "ses confrères" vampires avec est resté. Il s'en sert donc toujours, mais de façon plus modéré. C'est plus une relique en souvenir à son père et son frère tout deux morts en pourchassant les vampires.
๑ Groupe : Vampire


Qui êtes-vous ?


๑ Caractère :
Vous savez, en une vie humaine, les gens changent. De la naissance jusqu’à leur mort, ils peuvent passer de quelqu’un de sympathique, souriant et sociale et terminer en tant qu’asocial, solitaire, froid et morne. Alors vous pouvez facilement comprendre 609 années et quelques mois, notre cher Seung Im a beaucoup évolué, même s’il y a toujours des choses qui resteront éternel, comme la haine envers les vampires par exemple. La vengeance est aussi quelque chose d’éternel, du moins tant qu’elle n’est pas assouvie.

Parler de soi de façon objective est quelque chose de très compliqué, c’est pour cela que Seung Im m’a lui-même chargé de vous faire comprendre qui il est à travers cet écrit venu directement d’une bibliothèque remplis ce qu’on appelle de nos jours un « journal intime ». Pour une personne dite « normal », un seul journal intime suffit, peut-être deux si la personne est bavarde, mais pour un vampire qui a vécu de nombreuses choses, ça devient vraiment très long, surtout pour quelqu'un qui aime autant écrire, comme Seung Im. Il paraît pas comme ça, mais il est très bavard.

Novembre 2011
Extrait du 486ème journal de Ko Seung Im.

«Je ne serais jamais pourquoi je l’ai laissé en vie. Je mettais pourtant promis de tous les exterminer. Tout vampire que je croiserais verra son dernier souffle arriver. J’avais choisis de commencer par ceux qui causait le plus de problème à la race humaine, ceux qui ont perdu toute trace de leur passé. Toute trace d’un corps ou autrefois, on pouvait y entendre le battement d’un cœur, et qui autrefois avait une température presque constante. Mais je l’ai laissé en vie. Pourquoi ? Ce n'est qu'un jeune vampire des plus faibles qui n’a aucun scrupule à attaquer la race humaine pour se nourrir. Serait-ce de la compassion ? »

Seung Im n’est pas un simple vampire. Il fait aussi parti de ceux qui les traque. Seul de son côté, la justice appartient à ses yeux aux humains. « Les vampires ne sont pas faits pour résider ici » dit-il. Un jour, il décidera lui-même de mettre fin à ses jours de vampire, quand il jugera que cette race n’est plus qu’un souvenir, ou que ça ne tardera pas.

Extrait du même journal que précédemment.

« 609 années. Aujourd’hui je me rends compte à quel point la vie humaine est importante. Toutes ses années, je m’ennuyais. Pour moi, les étapes importantes de l’histoire sont passés il y a bien longtemps et l’humain ne va plus beaucoup avancer avec plusieurs années, peut-être même un siècle ou deux. Mais j’ai eu tort. L’humain de nos jours est aussi riche en connaissance que ceux d’autrefois. Mais l’humain de nos jours est aussi extrêmement ignorant. Il ne se rend pas compte qu’ils ne savent rien de l’histoire qu’ils enseignent à leur enfant. A votre avis, comment le complot contre le Roi Henry IV d’Angleterre a était découvert ? Des vampires tiraient les ficelles de ce complot, un peu comme un jeu de marionnette. »

Quel humain pourrait comprendre ce qui se trame dans la tête d’un vampire. Seung Im est né dans les années 1400, il a connus la domination chinoise du Vietnam ou même l’exploration de l’océan Indien par ces mêmes chinois. Sa mémoire n’est autre qu’un livre d’histoire complet, alors en observant les humains que nous sommes de nos jours, il faut comprendre qu’il peut s’ennuyer. L’époque de la découverte de l’Amérique est bien plus riche à ses yeux que l’arrivée des premiers téléphones portables. Pour lui, les humains ne connaissent que peu de chose par rapport à la grandeur de l’histoire. Il a beau détesté les vampires, il en a un lui-même. Les années ont eu raison de lui et comme les vampires qu’il déteste le plus, il a tendance à sous-estimer la race humaine.

Février 2010
Extrait du 486ème journal de Ko Seung Im

« Hier, quelqu’un m’a demandé pourquoi j’étais inspecteur. Cette question va un peu dans le même sens que pourquoi malgré ma haine envers les vampires, j’ai décidé de ne pas mettre fin à mes jours. La première raison, c’est la culture. Quoi de mieux pour acquérir celle-là que de vivre des années durant et de connaître les différentes époques ? Et surtout, quoi de mieux pour apprendre les cultures et langues diverses qu’avoir des siècles entiers à vivre ? C’est pour ça qu’actuellement je suis inspecteur. J’ai été chercheur durant de longues années, j’ai passé quelques années en tant que cartographe, il y a bien longtemps, je suis aussi passé en tant que professeur d’histoire dans une fac dans les premières années 2000 avant de me lasser rapidement. »

Seung Im est né dans une famille traditionnelle dont le mode de pensé était très populaire dans la haute société de l’époque. La culture passant en premier lieu, suivit de près par la descendance apportait, et l’héritage qu’on offrirait à cette descendance. Il est resté dans ce mode de pensé là, la culture ayant une place majeure dans son emplois du temps.

Extrait du même journal

« Je ne pense pas pouvoir devenir la personne que je voudrais être. Les années ne m’aideront pas à être cet homme juste que je voudrais devenir. Je pensais autrefois que la culture m’aiderait à évoluer et à devenir une bonne personne, mais au final je ne pourrais pas devenir un homme mature et réfléchis comme l’était père. J’ai beau avoir 608 ans, j’ai gardé l’âme du jeune homme de la haute société que j’étais avant. Je resterais toujours cette personne immature qui aime avoir ses plaisirs assouvis. J’ai honte, honte de rester un jeune homme, ne jamais voir mon corps vieillir, mais surtout de ne pas voir mon esprit gagner en maturité et en sagesse. »

Malgré les apparences, Seung Im aime aller en boîte, boire sans s’arrêter comme toute personne de son âge corporel et profiter des plaisirs que peuvent lui offrir la gente féminine. Il restera certainement toujours cet homme immature, bien qu’assez particulier.

Mai 2010
Extrait du 486ème journal de Ko Seung Im

« Je dois avouer qu’en ce moment je me décroche de ma quête principale : éliminer les vampires. Peut-être le fait que nous n’ayons toujours pas résolu cette affaire de meurtre. Ceux qui travaillent avec moi me disent d’abandonner, que cette affaire sera classé sans suite. Il est vrai que je n’écoute que moi-même. Mon instinct me dit de continuer, alors je continue. Je n’écoute pas les autres de toutes façons, ils n’ont rien à m’apporter d’intéressant. »

Comme le dit si bien Seung Im lui-même, il n’écoute que lui. C’est quelqu’un de très persévérant, qui ne se lasse jamais des efforts, mais c’est aussi quelqu’un de très têtu qui ne saura pas avouer qu’il n’est pas parvenu à son objectif.

Extrait du même journal

« Il est vrai que plus les années passent, plus je me laisse aller. Je commençais à m’ennuyer, mais finalement sortir plus et communiquer avec les autres est quelque chose de très intéressant. Peut-être que ça me ralentit, mais de toute façon, j’ai déjà passé tant d’année qu’un siècle ou deux en plus ne changera pas grand-chose. »

Seung Im se lasse assez vite des choses. Il commence quelque chose et puis finalement il arrête quelques jours plus tard. C’est aussi quelqu’un de très sociable. Il sort énormément et à beaucoup de liens amicaux, bien que la plupart du temps, il essaye de garder ces liens seulement amicaux et pas plus. Il ne veut plus se rendre attristé par la mort d’un proche, il ne veut plus devoir s’éloigner d’eux après avoir passé du temps avec eux. Il souffre encore beaucoup de la perte de proche qu’il a vue vieillir et mourir.





๑ Physique : Minimum de 250 mots

๑ Signe Distinctif : Facultatif


D'où venez-vous ?


๑ Les vampires ? :
Vous connaissez combien de vampire qui ne savent pas que les « buveurs de sang » existent ? Aucun. Et Seung Im ne fait pas exception à la règle. Malgré le fait qu’il soit lui-même en vampire, il déteste ces derniers. Inutile donc de préciser qu’il déteste sa nature. Mais laissez-moi vous expliquer un peu plus en détail.
Notre chère Seung Im connait l’existence des vampires depuis toujours, son père ayant été un chasseur de vampire de l’époque. C’est comme ça que Seung Im les a connus, et surtout les a détestés. Avant de devenir un vampire, il était comme son père, un chasseur de vampire. Il a été élevé de manière à détester ces êtres, pour lui ce n’était que des monstres qui ne méritaient pas leur place sur cette planète. En devenant vampire, sa haine contre eux n’a pas diminué, c’est même le contraire, il les déteste encore plus maintenant, et compte bien utiliser le fait qu’il en ai un à son avantage. Détruire cette race, lui compris l’importe plus qu’autre chose. Encore maintenant, il consacre sa vie à la destruction de cette race. Temps qu'il n'aurait pas tué assez de vampire il ne pourra pas reposer en paix. Un jour, un autre chasseur viendra le voir pour le tuer. Ce jour-là, il n'opposera aucune résistance, sauf si sa vengeance n'est pas encore assouvis.

๑ Histoire :
« Je ne sais pas d’où me vient l’envie d’écrire mon histoire sur papier. Peut-être que j’espère qu’un jour quelqu’un comprendra mes intentions en lisant ses lignes. Ou alors, peut-être que je ne fais que perdre temps. Mais du temps, ce n’est pas ce qui me manque n’est-ce pas ? Alors laissez-moi vous compter mon histoire tant bien que mal. Du moins, laissez-moi évoquer les moments importants de ma vie, le reste, vous me pardonnerez de faire impasse dessus, mais vous savez six siècles, c’est de longues années d’histoires, et malgré le temps qu’il me reste, je n’ai pas spécialement envie de perdre du temps avec ça.

Vous savez, j’ai toujours été quelqu’un de très pressé. Né dans une famille de chasseur, j’ai été habitué à beaucoup voyager. Notre père avait hérité de la richesse de nos ancêtres, qui eux n’avaient rien à voir avec les vampires. Nous ne restions pas longtemps dans le même endroit, au début, notre père ne nous disait pas pourquoi, puis un jour, subitement il nous a révélé ce qu’il faisait vraiment. Il nous disait qu’il fallait qu’on se prépare, qu’un jour nous aussi nous devrions suivre ses traces et partir à la chasse aux vampires.
Si nous n'avions pas hérité de nos ancêtres, car sinon, nous aurions manqué d’argent. En effet, le métier de chasseur n’est pas du genre très rémunéré… et notre mère, comme toutes femmes de l’époque, ne travaillaient pas, restant chez nous pour nous éduquer. De ce fait, nous vivions sur l’argent que mes grands-parents nous avaient légué. Nous en avions bien assez à l’époque, et nous pouvions vivre aisément et pouvoir profiter de notre statut de la haute société.

Mais les années passaient, et notre père gagnait peu par rapport à ce que nous dépensions. Et aussi grand était l’héritage que nous avions, il avait une limite. Ce fut notre principal problème. Nous avions jusque-là toujours vécu dans la richesse et apprendre que notre « confort mobile » risquait de partir en miette n’était pas une très grande joie. »

Je vous ai déjà dit pourquoi notre père était chasseur de vampire ? Non ? Vous vous doutez bien que ce n’est pas un jour, au réveil que notre père c’est dit « je vais devenir chasseur de vampire ! ». Loin de là. En fait, c’est une histoire de vengeance. Un vampire a attaqué sous les yeux de mon père la femme qu’il aimait. Non, il n’a pas tué ma mère. Elle, elle n’a rien à voir avec cette histoire. C’était bien avant que mon père choisisse ma mère pour devenir sa femme. Un vampire a choisis comme casse-croute la femme qu’aimait mon père. Ce dernier a d’ailleurs vue la scène de ses propres yeux. Depuis ce jour, mon père veut retrouver et tuer le vampire qui a osé toucher à sa bien aimé, et surtout, celui qui a tué sa bien aimé.
Mais pourquoi alors mon frère et moi sommes destinés à suivre son chemin ? Vous savez, à cette époque, les enfants héritaient du même travail que leur père. C’est de même pour nous. Et puis, la rage de notre père pour les vampires nous a été légué sans vraiment qu’on le veuille.

Pendant notre enfance, nous avions vécu assez simplement pour une famille dite de la haute société. Notre mère accordait énormément d’importance à notre culture générale, ce qui fait que nous passions énormément de temps à étudier. Et d’un autre côté, nous observions souvent notre père faire des recherches sur les vampires ou même s’entrainer à l’arrière de notre résidence, afin de ne pas se rouiller. Avec mon frère, nous imitions souvent ses mouvements, pour jouer.

J’avais 15 ans lorsque notre père est décédé. Mon frère en avait 18. Nous étions, notre père et nous, dans le jardin de notre toute nouvelle maison à Pyongyang. Nous venions à peine de retourner dans notre ville d’origine. Notre père nous montrait comment se servir de Wakizashi. C’était l’arme qu’il utilisait contre les vampires. A ce moment-là, mon père était en train de montrer une manière d’utiliser l’arme et il allait la passer à mon frère pour qu’il essai en premier. Mais un homme est arrivé. Au début, nous ne savions pas qui il était. Il avait demandé à mon père ce qu’il faisait. Quand ce dernier allait lui expliquer gentiment que ça ne le regardais pas et qu’il pouvait aller se brosser pour rester une minute de plus ici, l’homme se lança sur mon père.

« Père !!!!!!!!! »

Je n’avais pas vue mon frère crier. Je voyais seulement les deux hommes se battre. Mon père se battait contre un vampire, il avait bien trop de force pour qu’il soit humain. Je ne me souviens plus de comment s’est déroulé le combat. Je sais juste que j’étais terrifié. Mon frère aussi d’ailleurs, mais lui, il avait eu le courage de prendre un des deux Wakizashi que mon père avait fait tombé par terre. Et après, je ne sais pas vraiment. Il me semble avoir vue mon frère planter l’arme dans le dos du vampire, à peu près au même niveau que le cœur. Je me souviens juste d’une chose : si le vampire était mort, il n’était pas le seul. Notre père l’était aussi…

Depuis ce jour, la chasse des vampires est devenue mon principal but. On resta aux côtés de notre mère quelques années, le temps qu’on puisse acquérir assez de connaissance sur les vampires, mais aussi que je sois moi-même autonome. A la mort de notre père, j’étais trop jeune pour suivre mon frère et venger notre géniteur. Et puis, nous ne voulions pas laissé notre mère seule, avec la mort de son marie sur les bras.
Puis, quelques années plus tard, accompagné de mon frère ainé, je partis de la Corée du Nord pour le Japon. Pourquoi ? Parce qu’avant de mourir notre père avait fait de nombreuses recherches sur des endroits où trouver des vampires assez facilement, et surtout LE vampire. Celui qui a tué l’amour de notre père… Ce vampire se trouvait lui-même être au Japon, surement parce qu’il était Japonais. Venir au Japon n’était pas un problème pour nous, vue que notre mère, maniaque de la culture linguistique nous avais fait apprendre la langue Nippone et sa culture. Ainsi, arrivé dans le pays du soleil levant, nous avons peu nous fondre dans la masse. »

Seung Im posa son stylo. Pensif, assis sur sa chaise, il se demandait s’il devait continuer. Voulait-il parler de l’année passée au Japon ? Plusieurs années d’échecs qui avaient causé la mort de son frère ainé ? Non. Il ne voulait jamais en parler. Avoir revécus son histoire de sa naissance jusque-là était déjà assez difficile. Oui, il allait passer les plusieurs années qu’il avait eu au Japon, il ne voulait pas repenser à la mort de son frère. Car cette mort n’était même pas une mort brave comme celle de son père qui combattait lors de son dernier souffle. Loin de là.
Autant allé directement à sa mort à lui et à sa « renaissance » en tant que vampire…


« De retour en Corée. A l’époque, ce n’était qu’une seule Corée. A l’époque, je n’étais pas Nord-Coréen, mais simplement Coréen. Cette date est très importante. Parce qu’elle signe mon arrivé en tant que vampire.
C’était une nuit qui paraissait heureuse. Je venais de me marier. J’avais choisis ma femme. Car à l’époque, l’homme choisissait la femme. Je venais d’être lié à elle, et comme toujours, je faisais ma balade dans la nuit, en pensant aux souvenirs du passé. J’ai dû marcher très longtemps. Je ne sais plus combien de temps, mais je sais que ça été long. J’étais dans une grande étendue vide. Personne autour de moi. Enfin du moins, je le supposais, car il faisait nuit, et je ne voyais pas à plus de trois pas devant moi. Ainsi, je n’avais pas vue la personne venir vers moi. J’avais juste entendu au dernier moment un bruissement, un pied se posant non loin. Je n’avais même pas eu le temps de sortir un de mes wakizashi. Les crocs se plantèrent dans une de mes artères au niveau du cou. Une piqure de moustique… Puis je n’eus même pas la force de résister. C’est impressionnant ce que ça procure une morsure. J’avais l’impression de retrouver tous ce qui m’était chère dans la vie autour de moi, et d’oublier tous les moments tristes. Un bonheur qu’on ne saurait décrire par des mots… puis le néant. »

La lumière clignota quelque peu, puis l’ampoule lâcha. Seung Im ne bougea pas d’un cil, reprenant l’écriture de son histoire, quelques années après sa transformation.

« Mes premières années en tant que vampires furent très durs. Je ne pouvais me résigner à être ce que je chassais auparavant. J’étais allé jusqu’à me laisser me dessécher en nu buvant plus de sang. J’étais presque arrivé au but et je ne bougeais déjà presque plus, mais celui qui était à l’origine de ma transformation m’avait remis sur pied.
Au bout de quelques années je me suis finalement décidé de resté vivant (enfin autant qu’une personne peut vivre sans avoir de cœur qui bat) pour continuer la chasse aux vampires. J’ai toujours refusé que celui qui m’avait transformé m’apprenne à faire de même sur d’autres personnes. Je ne voulais pas me sentir obligé de le faire un jour. Ne pas le savoir était mieux…

Terrible erreur que de tenter de m’éloigner de mon « père vampirique ». J’ai essayé, mais au bout de quelques années, mon cœur a chaviré pour une humaine. Je l’ai côtoyé pendant plusieurs années avant de commencé à la voire vieillir alors que moi je restais toujours aussi jeune. Je ne pouvais pas la transformer, elle est morte… J’ai souffert. Je suis ainsi naturellement retourné devant mon père vampirique, il était le seul à pouvoir me garder éloigner de ce genre de souffrance. Et surtout, il me comprenait… »


Derrière l'écran


๑ Pseudo : Makkia
๑ Âge : 15 ans bientôt 16
๑ Sexe : F {√} | M { }
๑ Avatar : Lee Seung Hyun [Big Bang]
๑ Présence sur 7 : Tous les jours ! (j'aime pas les chiffres !!) mais je ne RP pas le mardi soir, trop la flemme après une journée chargé en cours et en entrainement.
๑ Comment avez-vous connu le forum ? en cherchant pardi !
๑ Fiche vampirique : Moyen.
๑ Et maintenant le code ? Validé par Fubuki !



Dernière édition par Ko Seung Im le Mar 25 Sep - 20:56, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Striking Reckless ☩

Âge : Vingt-quatre ans.
Allégeance : Collé aux basques de Sensui.
Messages : 3064
Pseudo : Myu.
Avatar : Uruha [the GazettE]
MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Mer 19 Sep - 20:51


Haha, le retour de Seung Ri ! o/
Bienvenue sur Requiem ! =D Bon courage pour ta fiche, et en cas de souci/question, n'hésite pas à contacter le staff' ^^
(et code validé au passage)

_________________

My mama told me when I was young ; « We are all born superstars. » She rolled my hair and put my lipstick on in the glass of her boudoir. « There's nothin' wrong with lovin' who you are », she said, « Cause he made you perfect, babe, so hold your head up boy and you'll go far, listen to me when I say... » I'm beautiful in my way, 'cause God makes no mistakes. I'm on the right track, 'cause I was born this way. Don't hide yourself in regret, just love yourself and you're set..

▬ Born this way



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Mer 19 Sep - 21:14


merci :p (éè j'adore ce code ! et pour une fois ce n'est pas de l'anglais ! hip hip hip houra !)

Retour de Seung Ri ? alors comme ça il y avait un précédent ? ma parole j'ai le tic pour prendre les avatars prit et abandonné !

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Jeu 20 Sep - 1:06


Bienvenue Seung Im ;) Et bonne rédaction o/

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Jeu 20 Sep - 12:42


Bienvenue sur Requiem, Seung Im ! =)

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à MP un membre du staff. Bonne chance pour la rédaction de ta fiche =3

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Jeu 20 Sep - 13:15


:pompom: Biennnnnnnvenue à toi, Seung Im !!

Héhéhé! Je suis plus la dernière inscrite :voui:

J'ai hâte de lire ta fiche complète ;). Alors bon courage pour la rédaction!

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Jeu 20 Sep - 16:44


merci :p

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ ☩

Âge : 819. Mort à 34 ans. A l'air d'en faire 20...
Allégeance : La sienne
Messages : 5841
Pseudo : MyPandaa
Avatar : Mao [SID]
MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Ven 21 Sep - 13:12


Bienvenue ! Un peu en retard é_è

Bon courage pour ta fiche, amuse toi bien et comme l'ont déjà dit Sei et Buki avant moi : en cas de besoin, n'hésites pas^^

_________________


RP : Vous trouvez Seijûrô méchant ? Il tient de son père et je le suis encore plus ! Respectez mon personnage ou faites un RP avec un autre de mes perso !! Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Lun 24 Sep - 15:07


Bienvenue parmi nous ! & J'aime déjà beaucoup la façon dont tu as décrit le caractère de Seung Im, ça change !
Allez, hop, ponds-nous le reste. J'attends la suite èé
À bientôt :D
Ah. Bon courage aussi :D

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité

☩ Invité ☩

MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Lun 24 Sep - 16:09


Merci :p T'inquiète pas je vais me grouiller de finir l'histoire, et après il ne restera plus qu'un minuscule bout :p donc je devrais bientôt avoir finis de pondre ma fiche.

et pour la façon dont je l'ai écrite, je suis contente que ça plaise, c'est la première fois que je fais comme ça :p

Revenir en haut Aller en bas


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Mer 3 Oct - 15:50


Coucou Seung Im. Tu es toujours dans le coin ? Le contraire serait dommage sachant qu'il ne te reste que le physique à écrire.

S'il y a un problème, n'hésite pas à nous contacter.
Ta fiche sera en danger dans trois jours.

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



☩ Sensui's Soulmate ☩

Âge : Il semble avoir 27 ans, mais en fait, il a plutôt 125 ans.
Allégeance : Sensui...
Messages : 5201
Pseudo : Kurika
Avatar : Tatsurô {MUCC}
MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   Mar 16 Oct - 1:24


Ça doit être la malédiction Seung Ri ... o_o

Je supprimerai ton compte dans trois jours si tu ne viens pas donner de nouvelles. Merci de ta compréhension.

_________________


Sayonara

À l'abri des regards indiscrets, seuls dans le noir ; tu n'as étrangement pas peur. Je t'aime ; un amour aussi secret qu'interdit. Mais, il y a quelque chose de brisé en toi à présent. Est-ce moi qui t'ai brisé ? Alors, lorsque que le soleil de l'après-midi illuminera tes yeux, je partirai pour le clair de lune... seul. Sayonara, my love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

☩ ☩

MessageSujet: Re: Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre   




Revenir en haut Aller en bas
 

Seung Im - La culture est une victoire de l'ennui sur l'amour propre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Fiches-